Extension Factory Builder
09/09/2012 à 10:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Yamina Benguigui rencontre Abdelmalek Sellal. Yamina Benguigui rencontre Abdelmalek Sellal. © AFP

La ministre française de la Francophonie Yamina Benguigui, chargée de préparer la visite d'Etat du président François Hollande, est repartie samedi d'Algérie satisfaite de sa rencontre avec la nouvelle équipe ministérielle.

"Cette visite a été vraiment très riche, très efficace. Je rentre très heureuse et optimiste aussi", a-t-elle dit en concluant trois jours d'entretiens denses, en particulier une longue rencontre samedi avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal, entré en fonction il y a cinq jours. "Nous sommes à la veille d’un grand rendez-vous, avec le président François Hollande qui arrive avec, je pense, des nouveaux mots, un nouveau langage, un langage aussi très humain, du coeur", a affirmé Mme Benguigui.

M. Hollande effectuera une visite d'Etat en Algérie d'ici la fin de l'année, mais nombre de dossiers sont loin d'être bouclés, en particulier la renégociation des accords de 1968 sur la circulation des personnes. Après des discussions samedi avec le nouveau ministre de l'Education, Abdelatif Baba Ahmed, et son prédécesseur Aboubaker Benbouzid, qui a occupé le poste pendant 19 ans, Mme Benguigui a appelé à "accélérer les réunions pour mieux identifier les dossiers de convergences".

Une commission mixte doit être créée pour faire le bilan de l'enseignement du français en Algérie, actuellement en perte de vitesse, a-t-elle ajouté, évoquant la question de la formation des professeurs de français. M. Baba Ahmed a reconnu que le français était l'un des domaines où le manque d'enseignants se faisait le plus sentir. Mme Benguigui a achevé sa visite par un entretien avec le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, au cours duquel elle a abordé la question du Sahel, en prévision d'une rencontre de haut niveau le 26 septembre à New York sur la crise du Mali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : Bouteflika met fin aux fonctions de Belkhadem

Algérie : Bouteflika met fin aux fonctions de Belkhadem

Une source proche de la présidence algérienne a annoncé mardi qu'Abdelaziz Bouteflika a mis fin aux fonctions de son conseiller spécial Abdelaziz Belkhadem, une personnalité de premier plan qui n[...]

Algérie - Maroc : 20 après, faut-il rouvrir la frontière commune ?

Vingt ans après sa fermeture, la frontière commune entre le Maroc et l'Algérie n'est toujours pas rouverte. Une situation préjudiciable pour les deux États qui se contentent, pour l'instant, de[...]

Violence dans les stades : la mort d'Ebossé couvre de "honte" les Algériens

De nombreux Algériens ont exprimé un sentiment de "honte" face au drame de la mort de l'attaquant camerounais Albert Ebossé. Le joueur a été tué samedi par un projectile[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Youb Lalleg, tirailleur algérien : "La France m'a maltraité en retour"

L'Algérien Youb Lalleg, 95 ans, s'était engagé volontairement dans l'armée française en 1941. Malgré les injustices subies et la répression dont il a été[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Histoire : Alger, capitale de la résistance française

Alors qu'on célèbre, le 15 août, les 70 ans du débarquement de 1944 en Provence, auquel ont participé des milliers de combattants issus de l'empire colonial français, retour sur un[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex