Extension Factory Builder
03/09/2012 à 11:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Sud-Africain Oscar Pistorius au départ du 200 m aux jeux Paralympiques, le 2 septembre 2012. Le Sud-Africain Oscar Pistorius au départ du 200 m aux jeux Paralympiques, le 2 septembre 2012. © AFP/Glyn Kirk

Le Sud-Africain Oscar Pistorius, qui a perdu son titre sur 200 m aux jeux Paralympiques, a présenté des excuses lundi pour avoir dénoncé, dans la foulée immédiate de l'épreuve, une course inéquitable, mais il a de nouveau mis en cause la longueur des lames de ses adversaires.

Le Sud-Africain Oscar Pistorius, qui a perdu son titre sur 200 m aux jeux Paralympiques, a présenté des excuses lundi pour avoir dénoncé, dans la foulée immédiate de l'épreuve, une course inéquitable, mais il a de nouveau mis en cause la longueur des lames de ses adversaires.

"Je ne souhaite jamais assombrir cet instant où un athlète triomphe et je souhaite présenter mes excuses pour le moment que j'ai choisi pour faire mes commentaires", a déclaré Oscar Pistorius dans un communiqué.

"Je pense qu'il y a un problème (concernant les prothèses, ndlr) et je salue l'occasion qui m'est faite d'en discuter avec le CIP (Comité international paralympique,) mais je reconnais que soulever ce débat immédiatement après la course était inapproprié", a-t-il ajouté.

"Je crois en l'équité du sport"

"C'était le moment d'Alan (Oliveira, médaille d'or, ndlr) et je voudrais insister sur le respect que j'ai pour lui. Je suis un athlète paralympique fier et je crois en l'équité du sport. Je suis heureux de travailler avec le CIP qui partage évidemment ce but", a-t-il encore dit.

Aux jeux Paralympiques de Londres dimanche soir, le Brésilien Alan Oliveira a remporté le 200 mètres, devant Oscar Pistorius. A peine la course terminée, le Sud-Africain a dénoncé les lames utilisées par certains de ses concurrents, qu'il juge trop longues, et mis en cause les instances paralympiques.

"Je ne veux rien enlever à la performance d'Alan, c'est un grand athlète, mais ces gars sont beaucoup plus grands (à cause de leurs prothèses, ndlr), vous ne pouvez pas rivaliser avec la longueur de leurs enjambées", a-t-il argué. "Vous avez vu comme il est revenu de loin. Nous ne sommes pas face à une course équitable. J'ai fait de mon mieux", a-t-il ajouté.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Le contre-interrogatoire de l'accusation, débuté le 9 avril, a pris fin mardi par une certitude du procureur sud-africain Gerrie Nel : Oscar Pistorius a tué délibérément sa compagne, apr&e[...]

Afrique du Sud : Pistorius, entre contradictions et omissions

Suspendu tout le weekend, le contre-interrogatoire musclé d'Oscar Pistorius par le procureur Gerrie Nel a repris lundi au tribunal de Pretoria. Un nouveau round de questions auxquelles l'athlète accusé du[...]

Afrique du Sud : ANC et opposition en viennent à nouveau aux mains avant les élections

Des sympathisants de l'ANC au pouvoir et du premier parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (DA), en sont à nouveau venus aux mains, samedi à Soweto, à moins d'un mois des [...]

Procès Pistorius : "Vous saviez qui était derrière la porte", affirme le procureur

Le procureur Gerrie Nel a accusé vendredi Oscar Pistorius d'avoir délibérément assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, ne croyant pas un mot de sa version des faits,[...]

Afrique du Sud : Pistorius a tué délibérément sa compagne, selon le procureur

Lors de son contre-interrogatoire, le procureur Gerrie Nel a remis en cause vendredi la version des faits d'Oscar Pistorius, accusant le champion paralympique sud-africain d'avoir délibérément[...]

Procès pistorius : le procureur Nel dépeint un être égoïste

Au deuxième jour de son contre-interrogatoire, Oscar Pistorius a dû faire face au procureur Gerrie Nel. Ce dernier a dépeint, jeudi, l'ancien champion paralympique comme un être égoïste[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Procès Pistorius : l'accusé maintient sa version mais admet avoir "fait une erreur"

Oscar Pistorius a maintenu, mercredi, sa version des faits, en niant avoir tué sciemment sa petite amie, Reeva Steenkamp. L'ex-athlète sud-africain a cependant admis avoir "fait une erreur".[...]

Procès Pistorius : l'accusé se décrit comme amoureux, bon chrétien et tueur par méprise

Un homme amoureux, imaginant l'avenir avec sa compagne. C'est la description qu'a faite de lui-même Oscar Pistorius mardi, au deuxième jour de sa déposition devant le tribunal de Pretoria. Pour l'ancien [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers