Extension Factory Builder
02/09/2012 à 16:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des mineurs de Marikana accusés d'actes de violence sont escortés par des policiers. Des mineurs de Marikana accusés d'actes de violence sont escortés par des policiers. © AFP

Le parquet sud-africain a annoncé dimanche qu'il allait suspendre l'inculpation pour meurtre de 270 grévistes arrêtés après la fusillade de la mine de Marikana (nord) le 16 août au cours de laquelle 34 de leurs collègues avaient été abattus par la police, et qu'ils seraient libérés sous condition.

"L'inculpation pour meurtre des 270 suspects actuels, qui de toute façon était provisoire, va être provisoirement retirée par le tribunal lors de leur prochaine comparution", a dit le chef du parquet, Nomgcobo Jiba, lors d'une conférence de presse.

"La décision et l'annonce des charges finalement retenues contre les personnes impliquées (dans les événements de Marikana) n'auront lieu qu'une fois que toutes les enquêtes auront été bouclées", a-t-il ajouté.

"Les manifestants vont être remis en liberté conditionnelle (...) et leur cas va être reporté dans l'attente de la conclusion des enquêtes, des enquêtes menées par la commission" spéciale installée par le président Jacob Zuma, a-t-il précisé.

Loi anti-émeutes de 1956

Le ministre sud-africain de la Justice Jeff Radebe avait demandé des explications après l'inculpation de ces 270 mineurs grévistes pour le meurtre de leurs 34 camarades abattus par la police le 16 août.

Le magistrat Esau Bodigelo n'avait pas indiqué sur quel texte il s'était basé jeudi en les inculpant pour meurtre. Les inculpés faisaient partie des grévistes, armés de lances et de machettes, sur lesquels la police a tiré.

De nombreux juristes estiment qu'il a utilisé une loi anti-émeutes de 1956, toujours en vigueur, qui était très prisée du temps de l'apartheid. Le texte prévoit que soit inculpée pour meurtre toute personne arrêtée sur le site d'une fusillade impliquant la police, que les victimes soient des policiers ou non.

Les intéressés seront libérés dès lundi, si leur adresse a pu être vérifiée, a précisé M. Jiba.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : le marché noir a avalé le marché blanc

Afrique du Sud : le marché noir a avalé le marché blanc

Vingt ans après la disparition de l'apartheid, le consommateur sud-africain n'est plus noir ou blanc. Les différences sont largement fonction des revenus et du mode de vie, comme dans un pays "normal", ou p[...]

Afrique du Sud : 1 Rwandais et 3 Tanzaniens jugés coupables de la tentative d'assassinat sur Nyamwasa

Quatre individus ont été jugés coupables vendredi de la tentative d'assassinat en 2010 de Faustin Kayumba Nyamwasa, l'ancien chef d'état-major du président rwandais Paul Kagamé avec qui il[...]

Afrique du Sud : Laurence Chibwe, père du théâtre de Soweto

Rouge, jaune, bleu, trois gros cubes colorés adossés à d'incroyables façades courbes couvertes de céramiques : impossible de manquer le théâtre de Soweto. Construire un lieu[...]

Afrique du Sud : Y Tsai transforme les conteneurs en salles de classe

Le Tsai Design Studio pousse loin la transformation des conteneurs. Sa spécialité : les salles de classe.[...]

Afrique du Sud : les dates-clés du procès d'Oscar Pistorius

Pendant cinq mois, le procès d'Oscar Pistorius a fait la une des journaux. Accusé d'avoir tué sa petite-amie Reeva Steenkamp le soir de la Saint-Valentin 2013, le champion paralympique sera fixé sur son[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Afrique du Sud : Sandton, au paradis des nantis...

Bienvenue à Sandton, banlieue huppée de Johannesburg. Les prix de l'immobilier y sont les plus élevés d'Afrique, et les boutiques y proposent les marques les plus chères. Pauvres[...]

Afrique du Sud : Carin Smuts, guérir la société à travers l'architecture

L'architecte sud-africaine Carin Smuts, adepte des solutions "locales", conçoît des projets dont la finalité dépasse la simple construction. Il y est question d'humanisme, de réinsertion[...]

Afrique du Sud : Joburg Art Fair, la création en toute liberté

La foire d'art contemporain de Johannesburg, la Joburg Art Fair, s'est ouverte jeudi pour trois journées d'expositions. L'occasion pour les artistes africains de révéler aux collectionneurs le potentiel de la[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex