Extension Factory Builder
02/09/2012 à 11:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entrée de la mine d'uranium d'Areva à Arlit au Niger. L'entrée de la mine d'uranium d'Areva à Arlit au Niger. © AFP

La Criirad et l'ONG nigérienne Aghir in man ont estimé samedi que le rapport de l'étude d'impacts sur l'environnement de la mine d'uranium d'Imouraren qu'Areva a soumis aux autorités nigériennes violait la réglementation de ce pays et ont demandé la réalisation d'une nouvelle étude d'impacts.

"La mise en commun des informations dont disposent les deux associations a permis de découvrir, le 29 août 2012, que le Rapport de l'Etude d'Impacts sur l'Environnement (REIE) du projet Imouraren qu'Areva a soumis aux autorités nigériennes (...) viole clairement la réglementation nigérienne en vigueur", affirment la Criirad et l'ONG dans un communiqué commun publié samedi.

La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (Criirad), dont le siège est à Valence (Drôme), et l'ONG, pointent un décret selon lequel le rapport et ses documents annexés doivent être entièrement rédigés en français.

Or, selon les deux associations, une annexe du rapport présenté par Areva "portant sur le dimensionnement et la faisabilité des aires de stockage de résidus radioactifs et des bassins d'évaporation, est entièrement en anglais".

"Ce fait montre le peu de considération qu'Areva porte à l'opinion des populations de la région", critiquent-elles, rappelant toutefois que le rapport a fait l'objet d'un certificat de conformité environnementale délivré par le Niger.

Une nouvelle étude soumise à des "scientifiques indépendants"

Elles demandent cependant qu'Areva réalise une nouvelle étude d'impact environnemental et "apporte des réponses précises" notamment "aux questions concernant l'impact hydrogéologique et l'entreposage à long terme des déchets radioactifs".

Pour les deux associations, "cette nouvelle étude d'impact devrait pouvoir être expertisée par des scientifiques indépendants".

Areva prévoit de démarrer l'exploitation d'une nouvelle mine d'uranium à Imouraren, fin 2013. Présentée par Areva comme la "deuxième du monde", cette mine doit produire 5.000 tonnes d'uranium par an à plein régime et représente un investissement de plus de 1,2 milliard d'euros.

Le Niger est le sixième producteur mondial d'uranium. Premier produit d'exportation, le minerai représente 5% de son produit intérieur brut (PIB) et génère plus de 5% des recettes fiscales.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Niger

Les pays du 'G5 du Sahel' appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Niger : libération d'otages, Akotey raccroche

Après avoir accompli une vingtaine de missions dans le désert, le Nigérien Mohamed Akotey souhaite mettre un terme à ses activités de libérateur d'otages.[...]

Sahel : Lazarevic pense avoir été capturé pour une rançon et nie être un mercenaire

L'ex-otage français Serge Lazarevic, libéré mardi après plus de trois ans de captivité au Sahel, a estimé dimanche, dans le journal de 20 heures de France 2, que ses ravisseurs l'avaient[...]

Boko Haram : le Niger appelle à l'aide face à l'afflux de réfugiés

Le Niger a appelé vendredi à "la solidarité nationale et internationale" en vue d'éviter un "drame humanitaire" causé par l'afflux sur son sol de réfugiés du[...]

Sahel : trois questions sur la libération de l'otage français Serge Lazarevic

Serge Lazarevic est rentré en France mercredi matin après plus de trois années de captivité au Sahel aux mains des jihadistes d'Aqmi. Mais les conditions de sa libération restent opaques.[...]

Mali : trois civils enlevés près de Ménaka par des hommes armés

Trois civils maliens d'une même famille ont été enlevés par des hommes armés dans une localité proche de Ménaka, dans le nord-est du Mali, près de la frontière avec[...]

Niger : Amadou Salifou, le joker d'Issoufou

Cet ancien opposant rallié au régime a été élu président de l'Assemblée nationale nigérienne. Il remplace Hama Amadou, qui a fui pour la France.[...]

Niger : Mahamadou Issoufou "optimiste" quant à la libération de Serge Lazarevic

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, s'est déclaré dimanche "optimiste" quant à la libération prochaine de Serge Lazarevic, à la veille du 3e anniversaire de[...]

Manuel Valls au Niger pour la lutte anti-terroriste et les mines d'Areva

Le Premier ministre français Manuel Valls est arrivé dimanche matin à Niamey, pour une visite consacrée à la lutte anti-terroriste et aux mines d'uranium exploitées par Areva au Niger.[...]

Niger : au moins un soldat tué à l'ouest dans une attaque revendiquée par le Mujao

Au moins un militaire nigérien est mort mercredi soir lors d'une attaque jihadiste dans l'ouest du Niger, près de la frontière malienne.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers