Extension Factory Builder
01/09/2012 à 10:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. © AFP

La République démocratique du Congo (RDC) a demandé à l'ONU de sanctionner des responsables militaires rwandais pour leur soutien au mouvement rebelle M23, a indiqué vendredi le ministre des Affaires étrangères de la RDC Raymond Tshibanda.

Evoquant lors d'une conférence de presse une "situation de guerre" entre les deux pays, le ministre a aussi demandé que le mandat de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) soit "renforcé" et sa composition modifiée afin qu'elle soit à même de combattre les rebelles et de surveiller la frontière avec le Rwanda.

M. Tshibanda n'a pas nommé devant la presse les "personnalités étrangères" contre lesquelles Kinshasa souhaite des sanctions de l'ONU.

Mais dans une déclaration mercredi devant le Conseil de sécurité, il avait mentionné plusieurs responsables militaires rwandais mis en cause dans un rapport d'experts de l'ONU, notamment le ministre de la défense, le général James Kabarebe, et le chef d'état-major Charles Kayonga.

"Acte d'agression"

"Une telle implication d'officiels de haut rang en fonction dans une armée étrangère en soutien à une rébellion est constitutive d'un acte d'agression qu'il appartient au Conseil de sécurité de constater conformément au chapitre VII de la Charte" des Nations unies, a affirmé le ministre devant le Conseil.

Kigali a toujours démenti appuyer les mutins mais le Rwanda est pointé du doigt dans un rapport d'experts de l'ONU publié en juin, qui affirme qu'il soutient le M23 en lui fournissant notamment armes, munitions et recrues.

En ce qui concerne la Monusco, le ministre a souhaité que son mandat soit "amendé et renforcé". "Ce que nous demandons n'implique pas nécessairement d'augmenter la taille de la composante militaire de la Monusco mais suppose certains changements dans son mandat et ses règles d'engagement ainsi que dans les troupes" qui la composent, a-t-il expliqué.

La tâche prioritaire de la Monusco, forte de 19.000 hommes, est la protection des civils. Mais ses hélicoptères ont déjà mené des attaques contre les rebelles pour stopper leur avancée vers Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Le M23 (Mouvement du 23 mars) est essentiellement composé d'ex-rebelles congolais du Congrès national pour la défense du Peuple (CNDP), intégrés à l'armée de la RDC après un accord avec Kinshasa le 23 mars 2009. Ils se sont mutinés en avril dans la région orientale du Nord-Kivu, accusant le gouvernement de ne pas avoir respecté cet accord.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple congolais&q[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers