Extension Factory Builder
01/09/2012 à 10:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. © AFP

La République démocratique du Congo (RDC) a demandé à l'ONU de sanctionner des responsables militaires rwandais pour leur soutien au mouvement rebelle M23, a indiqué vendredi le ministre des Affaires étrangères de la RDC Raymond Tshibanda.

Evoquant lors d'une conférence de presse une "situation de guerre" entre les deux pays, le ministre a aussi demandé que le mandat de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) soit "renforcé" et sa composition modifiée afin qu'elle soit à même de combattre les rebelles et de surveiller la frontière avec le Rwanda.

M. Tshibanda n'a pas nommé devant la presse les "personnalités étrangères" contre lesquelles Kinshasa souhaite des sanctions de l'ONU.

Mais dans une déclaration mercredi devant le Conseil de sécurité, il avait mentionné plusieurs responsables militaires rwandais mis en cause dans un rapport d'experts de l'ONU, notamment le ministre de la défense, le général James Kabarebe, et le chef d'état-major Charles Kayonga.

"Acte d'agression"

"Une telle implication d'officiels de haut rang en fonction dans une armée étrangère en soutien à une rébellion est constitutive d'un acte d'agression qu'il appartient au Conseil de sécurité de constater conformément au chapitre VII de la Charte" des Nations unies, a affirmé le ministre devant le Conseil.

Kigali a toujours démenti appuyer les mutins mais le Rwanda est pointé du doigt dans un rapport d'experts de l'ONU publié en juin, qui affirme qu'il soutient le M23 en lui fournissant notamment armes, munitions et recrues.

En ce qui concerne la Monusco, le ministre a souhaité que son mandat soit "amendé et renforcé". "Ce que nous demandons n'implique pas nécessairement d'augmenter la taille de la composante militaire de la Monusco mais suppose certains changements dans son mandat et ses règles d'engagement ainsi que dans les troupes" qui la composent, a-t-il expliqué.

La tâche prioritaire de la Monusco, forte de 19.000 hommes, est la protection des civils. Mais ses hélicoptères ont déjà mené des attaques contre les rebelles pour stopper leur avancée vers Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Le M23 (Mouvement du 23 mars) est essentiellement composé d'ex-rebelles congolais du Congrès national pour la défense du Peuple (CNDP), intégrés à l'armée de la RDC après un accord avec Kinshasa le 23 mars 2009. Ils se sont mutinés en avril dans la région orientale du Nord-Kivu, accusant le gouvernement de ne pas avoir respecté cet accord.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

RDC : ça se passe comme ça, à L'Espace Ngoma de Kisangani

Créée en 2006, cette salle de spectacle est le point de ralliement des artistes boyomais. En pratique, elle sert aussi de maison de la culture et rayonne bien au-delà de Kisangani.[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

RDC : un millier d'ex-combattants du M23 s'échappent de leur camp en Ouganda

L'armée ougandaise a confirmé mardi la fuite d'un millier d'ex-combattants du Mouvement du 23-Mars (M23) qui se sont échappés de leur camp en Ouganda lors d'une opération de rapatriement vers la[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

RDC : le colonel Engangela condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité

Le colonel Engangela, alias "Colonel 106", a été condamné lundi à la réclusion criminelle à perpétuité pour des crimes contre l'humanité commis entre 2005[...]

RDC : le printemps de la jeunesse

Jean Goubald Kalala est un musicien congolais (RDC). En RDC, les jeunes ne mangent plus à leur faim. Ils peinent à poursuivre des études. Certains ont dû les interrompre faute de moyens [...]

RDC - Tirs à Kisangani : accrochage fratricide au sein de l'armée ?

Des tirs ont été entendus lundi à Kisangani, dans le nord-est de la RDC. À en croire plusieurs sources concordantes, des hommes du général de brigade Innocent Kabundi, transfuge de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers