Extension Factory Builder
01/09/2012 à 10:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. Le ministre des Affaires étrangères de République démocratique du Congo, Raymond Tshibanda. © AFP

La République démocratique du Congo (RDC) a demandé à l'ONU de sanctionner des responsables militaires rwandais pour leur soutien au mouvement rebelle M23, a indiqué vendredi le ministre des Affaires étrangères de la RDC Raymond Tshibanda.

Evoquant lors d'une conférence de presse une "situation de guerre" entre les deux pays, le ministre a aussi demandé que le mandat de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) soit "renforcé" et sa composition modifiée afin qu'elle soit à même de combattre les rebelles et de surveiller la frontière avec le Rwanda.

M. Tshibanda n'a pas nommé devant la presse les "personnalités étrangères" contre lesquelles Kinshasa souhaite des sanctions de l'ONU.

Mais dans une déclaration mercredi devant le Conseil de sécurité, il avait mentionné plusieurs responsables militaires rwandais mis en cause dans un rapport d'experts de l'ONU, notamment le ministre de la défense, le général James Kabarebe, et le chef d'état-major Charles Kayonga.

"Acte d'agression"

"Une telle implication d'officiels de haut rang en fonction dans une armée étrangère en soutien à une rébellion est constitutive d'un acte d'agression qu'il appartient au Conseil de sécurité de constater conformément au chapitre VII de la Charte" des Nations unies, a affirmé le ministre devant le Conseil.

Kigali a toujours démenti appuyer les mutins mais le Rwanda est pointé du doigt dans un rapport d'experts de l'ONU publié en juin, qui affirme qu'il soutient le M23 en lui fournissant notamment armes, munitions et recrues.

En ce qui concerne la Monusco, le ministre a souhaité que son mandat soit "amendé et renforcé". "Ce que nous demandons n'implique pas nécessairement d'augmenter la taille de la composante militaire de la Monusco mais suppose certains changements dans son mandat et ses règles d'engagement ainsi que dans les troupes" qui la composent, a-t-il expliqué.

La tâche prioritaire de la Monusco, forte de 19.000 hommes, est la protection des civils. Mais ses hélicoptères ont déjà mené des attaques contre les rebelles pour stopper leur avancée vers Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Le M23 (Mouvement du 23 mars) est essentiellement composé d'ex-rebelles congolais du Congrès national pour la défense du Peuple (CNDP), intégrés à l'armée de la RDC après un accord avec Kinshasa le 23 mars 2009. Ils se sont mutinés en avril dans la région orientale du Nord-Kivu, accusant le gouvernement de ne pas avoir respecté cet accord.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

CAN 2015 : 'Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue'

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

RDC 

RDC : la nouvelle loi électorale a été adoptée par le Parlement

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont harmonisé dimanche leurs divergences en adoptant le projet de loi électorale controversé. Mais des incertitudes demeurent et une partie de[...]

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120901100935 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120901100935 from 172.16.0.100