Extension Factory Builder
25/08/2012 à 17:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme pleure à la lecture du nom des victimes le 23 août 2012, à Mthatha. Une femme pleure à la lecture du nom des victimes le 23 août 2012, à Mthatha. © AFP

Les funérailles des victimes du drame de la mine de Marikana ont débuté samedi, avec l'enterrement de trois personnes, l'une dans la petite ville minière du nord de l'Afrique du Sud et deux autres dans la province du Cap.

Des centaines d'habitants de Marikana et des mineurs ont assisté, dans le cimetière de la ville, à l'enterrement de Papi Ledingoane, 24 ans, selon la radio locale 702.

Il faisait partie des 34 mineurs tués le 16 août quand la police a ouvert le feu sur les centaines de travailleurs en grève protestant contre leurs conditions de travail.

Portant des tee-shirts blancs, quelques uns des camarades du défunt ayant survécu à la tuerie portaient le cercueil devant le triste cortège où les membres de sa famille étaient en larmes et certains se sont évanouis.

Le ministre de la Santé, Aaron Motsoaledi, et le chef de cabinet du président Jacob Zuma, accompagnés de hauts responsables du gouvernement se sont joints au cortège.

Deux autres mineurs ont été enterrés dans la province du Cap, où habitaient la majorité des victimes.Les funérailles des autres victimes vont se poursuivre tout au long de la semaine.

Affrontement sanglant avec les mineurs

Environ 3.000 foreurs avaient lancé le 10 août une grève illégale pour réclamer une forte augmentation de salaire, qui a dégénéré en affrontements avec les non-grévistes.

Dix personnes, dont deux policiers, ont été tuées dans ces affrontements, conduisant à la fusillade du 16 août où 34 mineurs ont été tués.

La police affirme avoir tiré d'abord des gaz lacrymogènes et n'a ouvert le feu que lorsque les mineurs ont tiré. Les mineurs ont affirmé qu'ils n'étaient armés que de lances, de machettes et de battes.

La mine de Marikana est exploitée par le géant anglais Lonmin, troisième producteur mondial de platine.

Reprise partielle du travail

Samedi, Lonmin a indiqué que près de 60% des mineurs de l'un des deux groupes de puits de platine de Marikana avaient repris le travail et que les parties étaient toujours à la recherche d'un accord.

"Les puits de l'est ont repris le travail ce week-end et nous avons 57% de présence dans ces puits. Le reste de la mine est fermée en raison du week-end", explique Lonmin dans un communiqué.

Lonmin a indiqué qu'elle tenterait au cours du week-end de persuader les ouvriers de reprendre le travail après l'action policière la plus sanglante depuis la fin de l'apartheid.

"C'est une très bonne nouvelle que 57% des ouvriers de cette partie aient repris le travail", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Lonmin, Sue Vey.

La compagnie n'a pas indiqué le nombre de mineurs au travail. Vendredi, le groupe avait indiqué que seulement environ 24% des 28.000 travailleurs de Marikana avaient repris.

Les pourparlers sont en cours pour trouver "un terrain d'entente pour toutes les parties", a affirmé le groupe. "Nous continuons à communiquer avec nos employés pour les assurer que nous travaillons tous ensemble pour trouver une solution et nous les encourageons à reprendre le travail", a ajouté la compagnie.



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : le striptease annoncé de Julius Malema

Afrique du Sud : le striptease annoncé de Julius Malema

Pour le leader populiste sud-africain Julius Malema, c’est "tenue d'ouvrier ou tenue d’Adam". Puisque le parlement lui interdit le port d’un vêtement d’ouvrier au sein de l’hé[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Afrique du Sud : nu au Parlement, l'étonnante menace de Julius Malema

Dans le numéro du quotidien "The Star" de ce lundi, Julius Malema, ancien enfant terrible de l'ANC, menace de siéger nu au Parlement si le nouveau règlement intérieur de l'hymicycle[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

CAN 2015 : le retour des Bafana Bafana sur le devant de la scène

Au sommet du football continental à la fin des années 90, la sélection sud-africaine revient doucement sur le devant de la scène après une traversée du désert de 10 ans.[...]

Afrique du Sud : violences xénophobes, que se passe-t-il à Soweto ?

La nation Arc-en-Ciel revit les douloureux souvenirs des émeutes des sombres heures de l’Apartheid dans le township populaire de Soweto. Depuis lundi des boutiques tenues par des commerçants étrangers[...]

CAN 2015 : L'Algérie brise la malédiction

Les Fennecs ont dominé l'Afrique du Sud lundi soir (3-1) dans le deuxième match du groupe C. C'est la première fois que l'Algérie remporte son match d'ouverture de la CAN depuis 1990, et la[...]

Afrique du Sud : sur Twitter, l'ancienne assistante de Mandela attaque Jacob Zuma et dérape

Zelda la Grange, ancienne assistante personnelle de Nelson Mandela, a dû s’excuser après avoir dit sur Twitter qu’elle sentait que les Blancs n’étaient pas les bienvenus en Afrique du Sud.[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Testament de Madiba : Winnie Madikizela-Mandela perd une manche

La justice a débouté mardi Winnie Madikizela-Mandela de sa plainte visant à interdire la tenue d’une réunion de la famille Mandela, vendredi, dans la propriété familiale de Qunu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120825171737 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120825171737 from 172.16.0.100