Extension Factory Builder
25/08/2012 à 16:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les membres du nouveau Parlement de Somalie prêtent serment sur le coran, le 20 août 2012. Les membres du nouveau Parlement de Somalie prêtent serment sur le coran, le 20 août 2012. © AFP

Six candidats sont en lice pour la présidence du Parlement somalien, ont annoncé samedi les autorités du pays, marquant une des dernières étapes visant à doter la Somalie d'un réel gouvernement central dont elle est privée depuis plus de 20 ans.

Le comité électoral "a reçu six candidatures pour la présidence, onze pour le poste de premier vice-président et quatre pour celui de second vice-président", a déclaré dans un communiqué, publié samedi, le Bureau politique de l'ONU en Somalie (UNPOS).

La majorité des députés -deux cent onze, sur les 275 que comptera à terme la toute nouvelle Chambre-, ont été investis lundi. L'élection du président du Parlement et du chef de l'Etat par les députés devrait parachever ce processus complexe, parrainé par l'ONU.

Cependant, en dépit de ces avancées, l'Union africaine (UA) a réaffirmé samedi ses craintes de voir le processus "mis en péril par des individus déterminés à maintenir la Somalie dans le chaos".

Tous les candidats à la présidence de la Chambre -qui doivent être élus par le Parlement lors d'un vote secret- ont déjà été ministres dans de précédents gouvernements. Cette élection, déjà reportée plusieurs fois, devrait avoir lieu la semaine prochaine. D'âpres discussions ont commencé entre les prétendants aux postes les plus élevés.

Les analystes restent pessimistes et estiment que le processus n'apportera qu'une simple redistribution des cartes.

Élection présidentielle

Après l'élection du président de la Chambre, le Parlement votera ensuite pour le nouveau président du pays : une douzaine de candidats devraient se déclarer.

Les 211 députés sur les 275 que comptera le Parlement ont été sélectionnés par 135 chefs coutumiers, issus de chacun des clans qui peuplent la Somalie.

La cérémonie d'investiture s'est déroulée dans l'enceinte de l'aéroport international de Mogadiscio, camp retranché placé sous la protection de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), dont la base lui est adossée.

Le nouveau gouvernement va remplacer les autorités de transition somaliennes, accusées de corruption massive, au pouvoir depuis huit ans, qui devaient en théorie être dissoutes le 20 août, pour céder la place à de nouvelles institutions en vertu d'un accord entériné par l'ONU.

La Somalie - livrée aux chefs de guerre, milices islamistes et gangs criminels - n'a pas connu de gouvernement stable depuis la chute du président Siad Barre en 1991.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Somalie

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

La Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a jugé déséquilibré un rapport de Human Rights Watch qui accuse ses soldats de viols et d'exploitation de femmes et de jeunes filles sur leurs bases d[...]

Somalie : Ban Ki-moon en visite à Mogadiscio, ravagée par le terrorisme

Pour la première fois en trois ans, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est en visite mercredi à Mogadiscio, en Somalie, où il rencontre le président Hassan Sheikh[...]

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

L'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio a fait au moins cinq morts mercredi soir.[...]

Somalie : la prise de Barawe, nouveau coup dur pour les Shebab

Les opérations de sécurisation de la ville portuaire de Barawe, évacuée il y a quelques jours par les combattants shebab, se poursuivaient mardi.[...]

Les troupes somaliennes et de l'UA ont pris Barawe, dernier grand port tenu par les Shebab

L'armée somalienne et la force de l'Union africaine (Amisom) ont pris dimanche le contrôle de Barawe, dernier port somalien d'importance aux mains des islamistes somaliens shebab, crucial pour leur financement, ont[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Élimination du chef des shebab : Hollande a coopéré avec Washington

Les services de renseignement français ont coopéré avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi "Godane", tué[...]

Somalie : dix choses à savoir sur Ahmed Umar Abou Oubaïda, le nouveau chef des Shebab

Ahmed Umar Abou Oubaïda a été désigné nouveau chef des Shebab après la mort de leur ancien leader, Ahmed Abdi Godane, tué la semaine dernière par une frappe[...]

Somalie : un attentat suicide des Shebab contre un convoi de l'Amisom fait douze morts

Douze civils ont péri dans l'attentat à la voiture piégée dont a été victime lundi un convoi de l'Amison en Somalie. Une attaque qui intervient une semaine après la mort du chef des[...]

HRW dénonce le viol et l'exploitation sexuelle de Somaliennes par des soldats de l'Amisom

Des soldats de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et jeunes filles somaliennes sur leurs bases de Mogadiscio, affirme l’ONG Human Rights[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers