Extension Factory Builder
25/08/2012 à 11:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Égyptiens soutenant Mohamed Morsi se battent avec des opposants, sur la place Tahrir au Caire. Des Égyptiens soutenant Mohamed Morsi se battent avec des opposants, sur la place Tahrir au Caire. © AFP

Quelques centaines d'Égyptiens ont manifesté vendredi dans différents points du Caire contre ce qu'ils estiment être la mainmise des Frères musulmans sur les rouages de l'État après l'élection du président islamiste Mohamed Morsi, selon des journalistes de l'AFP.

Les autres grandes villes d'Egypte ont connu peu de manifestations et pas de violences, a affirmé l'agence de presse officielle Mana. Au Caire, des échauffourées ont opposé des manifestants hostiles au président et d'autres qui lui sont favorables, selon des journalistes de l'AFP.

Les deux camps se sont ainsi jeté des projectiles sur l'emblématique place Tahrir, dans le centre de la capitale, qui avait été le lieu de la contestation ayant provoqué la chute de l'ancien président Hosni Moubarak.

"Le président a ses hommes qui le protègent", ont scandé les partisans de M. Morsi tandis que ses adversaires chantaient: "Il n'y a de Dieu que Dieu, et les Frères musulmans sont les ennemis de Dieu".

Sept personnes ont été blessées, dont deux par des tirs de chevrotine, a indiqué un responsable du ministère de la Santé cité par l'agence Mena. Auparavant, la télévision d'Etat avait annoncé que deux personnes avaient été légèrement blessées et transportées dans un hôpital.

Près du palais présidentiel, où M. Morsi a pris ses fonctions le 30 juin, quelque 200 manifestants ont scandé: "A bas le pouvoir du guide", en référence au chef des Frères musulmans.

Mobilisation chez les Frères

A l'appel de différentes organisations hostiles aux islamistes, les manifestants réclament la dissolution du mouvement des Frères musulmans, illégal à leurs yeux, et une enquête sur ses financements.

Ils demandent aussi que le pouvoir législatif soit retiré à M. Morsi. Le président a en effet pris mi-août cette prérogative au haut conseil militaire, qui l'exerçait depuis la dissolution de l'Assemblée à la suite d'une décision de justice en juin.

Mercredi, le ministère égyptien de l'Intérieur avait mis en garde contre toute violence lors de ces rassemblements et les Frères musulmans ont décrété la mobilisation parmi leurs rangs pour protéger leurs permanences.

Les organisateurs avaient annoncé que leurs manifestations seraient pacifiques mais les Frères musulmans les accusent d'être de mèche avec des ténors de l'ancien régime et de chercher à déstabiliser le pouvoir islamiste.

Plusieurs partis et mouvements issus de la révolte de janvier/février 2011 ont pris leurs distances avec ces rassemblements.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Abdelfattah al-Sissi à Paris - Alain Gresh : 'L'impression de revoir Moubarak reçu par Sarkozy'

Abdelfattah al-Sissi à Paris - Alain Gresh : "L'impression de revoir Moubarak reçu par Sarkozy"

Le directeur adjoint de la rédaction du mensuel français "Le monde diplomatique" et spécialiste du Moyen-Orient, Alain Gresh, répond aux questions de "Jeune Afrique" sur la visite mi[...]

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Soixante-dix-huit mineurs ont été condamnés mercredi en Égypte à des peines de 2 à 5 ans de prison parce qu'ils avaient manifesté pour réclamer le retour de l'ancien[...]

Abdel Fattah al-Sissi à Paris : la Libye, les affaires et le dilemme des droits de l'homme

Après l'Italie, la France accueille mercredi Abdel Fattah al-Sissi pour une visite de deux jours à Paris. Malgré son lourd bilan en matière de droits de l'homme, le président égyptien[...]

Égypte : au moins 10 morts dans l'effondrement d'un immeuble au Caire

À en croire des services de secours sur place, au moins 10 personnes ont été tuées et 15 autres coincées sous les décombres après l'effondrement mardi d'un immeuble au Caire.[...]

Égypte-Vatican : François demande à Sissi de poursuivre le dialogue interreligieux

À l'issue de son entretien d'une vingtaine de minutes avec le président Abdel Fattah al-Sissi au Vatican, le pape François a souhaité lundi voir l'Égypte poursuivre la "voie du dialogue[...]

Égypte - France : le climat se réchauffe

L'Égypte est résolue à améliorer ses relations avec la France (Abdel Fattah al-Sissi devait se rendre les 25 et 26 novembre à Paris pour s'entretenir avec François Hollande[...]

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l'aider à se stabiliser, en accord avec[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

Égypte : une roquette frappe une maison et fait dix morts dans le Sinaï

Des femmes et des enfants font partie des victimes de l'explosion d'une roquette, mardi, sur une maison située près de la ville égyptienne de Rafah, dans le Sinaï.[...]

Libye : deux voitures piégées explosent près des ambassades d'Égypte et des Émirats

Les explosions de deux voitures piégées, jeudi, près des ambassades fermées d'Égypte et des Émirats arabes unis ont fait au moins trois blessés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces