Extension Factory Builder
18/08/2012 à 11:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une manifestation anti-gay à Kampala en décembre 2009. Une manifestation anti-gay à Kampala en décembre 2009. © The New York Times

La sécurité des sites internet officiels de l'Ouganda a été renforcée, après la mise en ligne sur le portail web du Premier ministre ougandais Amama Mbabazi d'un communiqué défendant les droits des homosexuels, a indiqué vendredi le régulateur de la toile ougandaise.

La sécurité des sites internet officiels de l'Ouganda a été renforcée, après la mise en ligne sur le portail web du Premier ministre ougandais Amama Mbabazi d'un communiqué défendant les droits des homosexuels, a indiqué vendredi le régulateur de la toile ougandaise. Le communiqué, mis en ligne par des militants dans la semaine puis retiré, affirmait que le chef du gouvernement de l'Ouganda, un pays qui punit l'homosexualité de sévères peines, donnait son soutien à une gay-pride.

"Notre première priorité est de mettre en oeuvre toutes les ressources nécessaires pour donner aux institutions les moyens, les processus et les appuis dont elles ont besoin pour renforcer la sécurité de leurs systèmes informatiques en cas d'incident", a indiqué l'Autorité nationale des Technologies de l'information dans un communiqué.

Un projet de loi, déposé pour la première fois en 2009 et ressorti des cartons début 2012 n'a pas encore été discuté. Il prévoit de durcir la législation contre l'homosexualité, déjà pourtant punie de la perpétuité. Le rapporteur du texte a promis de faire supprimer l'une des dispositions les plus décriées du texte: la peine de mort en cas de relations homosexuelles en récidive, avec un mineur ou de la part d'un séropositif.

Mais cette disposition figure toujours dans le projet de loi, qui prévoit aussi de punir sévèrement la "promotion" de l'homosexualité. Kampala a dans le passé assuré ne pas soutenir le texte mais a défendu le fait qu'il soit débattu devant le Parlement.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, en visite officielle à Kampala début août, a appelé l'Ouganda à lutter contre les discriminations et remis un prix à une coalition d'ONG luttant contre le projet de loi.

Le faux communiqué qui avait été mis en ligne sur le site du Premier ministre condamnait aussi l'homophobie généralisée en Ouganda. "Nous devons débarrasser ce pays de l'étroitesse d'esprit, et repartir sur de nouvelles bases, à commencer par des excuses complètes et formelles aux homosexuels vivant en Ouganda aujourd'hui", demandait-il.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ouganda

Terrorisme : les shebab menacent-ils l'Ouganda ?

Terrorisme : les shebab menacent-ils l'Ouganda ?

Selon les informations obtenues par l'ambassade des États-Unis à Kampal, un attentat pourrait avoir lieu prochainement à Kampala.[...]

LRA : Joseph Kony trahi par son ex-adjoint, Dominic Ongwen

Dominic Ongwen, l'ex-adjoint du leader de la LRA, Joseph Kony, s'est rendu au forces spéciales américaines avec des informations de première main sur son ancien mentor.[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

En Afrique centrale, la LRA n'est plus que l'ombre d'elle-même

Les rebelles ougandais ne sont plus qu'une poignée, éparpillés aux confins de la Centrafrique et de la RD Congo. Et avant tout préoccupés par leur propre survie.[...]

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand[...]

CPI : Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA, est arrivé à la Haye

Dominic Ongwen, figure majeure de la LRA de Joseph Kony, est arrivé mercredi matin au centre de détention de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Il avait été remis la[...]

CPI : Ongwen, un des chefs de la LRA, transféré à La Haye

Comme promis, les autorités ougandaises ont remis mardi Dominic Ongwen à la Cour pénale internationale (CPI). Cette figure importante du commandement militaire de la rébellion de la LRA de Joseph Kony[...]

Vatican : première tournée du pape François en Afrique annoncée pour fin 2015

Après une semaine de visite en Asie, le pape François a confié à certains journalistes qu'il se rendrait également sur le continent africain à partir de la fin de l'année. Le[...]

Ouganda : le rebelle de la LRA Ongwen remis à la Centrafrique pour transfert à la CPI

Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de la sanguinaire rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), a été remis à la Centrafrique en vue de son transfert à[...]

Ouganda : la CPI va juger Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA

L’armée ougandaise a annoncé mardi que Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) qui s'était rendu aux forces spéciales américaines[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120818111053 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120818111053 from 172.16.0.100