Extension Factory Builder
18/08/2012 à 11:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. © Reuters

L'ancien ministre algérien des Affaires étrangères, Lakhdar Brahimi, 78 ans, prendra la succession de Kofi Annan comme médiateur international en Syrie, a confirmé vendredi l'ONU.

L'ancien ministre algérien des Affaires étrangères, Lakhdar Brahimi, 78 ans, prendra la succession de Kofi Annan comme médiateur international en Syrie, a confirmé vendredi l'ONU. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé à un soutien international "fort, clair et unifié" à M. Brahimi, en annonçant sa nomination dans un communiqué.

Le Ghanéen Kofi Annan avait annoncé sa démission le 2 août en invoquant le manque de soutien des grandes puissances à ses efforts pour mettre un terme à 17 mois de violence dans le pays, ayant fait près de 23.000 morts selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Diplomate chevronné, M. Brahimi avait été émissaire de l'ONU en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001, puis en Irak après l'invasion de 2003.

"La violence et les souffrances en Syrie doivent prendre fin", a insisté Ban Ki-moon dans son communiqué. "Le secrétaire général apprécie la volonté de M. Brahimi de mettre ses talents considérables et son expérience au profit de cette tâche capitale pour laquelle il aura besoin, et attend à juste titre, d'un soutien fort, clair et unifié de la part de la communauté internationale, y compris du Conseil de sécurité" de l'ONU, a ajouté un porte-parole de M. Ban, précisant que M. Brahimi se rendrait "bientôt" à New York pour des entretiens.

M. Annan doit quitter ses fonctions le 31 août. La Maison Blanche a réagi vendredi à l'annonce de cette nomination en disant souhaiter obtenir davantage de détails sur le mandat du nouvel émissaire international, tout en soulignant que ce dernier était un diplomate "aguerri".

"Il nous faut plus de précisions de la part de l'ONU sur le mandat de M. Brahimi à son nouveau poste", a déclaré le porte-parole adjoint du président Barack Obama, Josh Earnest, lors de son point de presse quotidien.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Libye : confusion à tous les étages

Libye : confusion à tous les étages

En décidant d'invalider le Parlement de Tobrouk, pourtant élu et reconnu par la communauté internationale, la Cour suprême a ajouté à la confusion ambiante. Et semé le troubl[...]

Égypte - France : le climat se réchauffe

L'Égypte est résolue à améliorer ses relations avec la France (Abdel Fattah al-Sissi devait se rendre les 25 et 26 novembre à Paris pour s'entretenir avec François Hollande[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs n'ont pas à choisir leur camp dans la guerre civile"

Fethi Benkhalifa, ex-président du Congrès mondial amazigh, s'est rendu à Paris. À cette occasion il a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" et de donner son [...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

État islamique : Fatiha Mejjati, la veuve noire

Les combattants marocains de l'État islamique (EI) ont leur star. Son nom : Fatiha Mejjati, veuve de Karim Mejjati, membre d'Al-Qaïda tombé en Arabie saoudite en avril 2005. Véritable[...]

Maroc : enquête sur le contrat controversé de Sicpa

Au Maroc, la société suisse chargée du marquage fiscal des boissons et du tabac est loin de faire l'unanimité. Outre des tarifs jugés excessifs, l'opacité de sa gestion pose[...]

Maroc : inondations meurtrières dans le Sud

La région du Sud-est du Maroc a connu des intempéries exceptionnelles dimanche 23 novembre. Bilan provisoire : au moins 32 personnes tuées et 6 portées disparues.  [...]

Tunisie : la dernière marche

Les Tunisiens nous étonnent chaque jour un peu plus. De tous les peuples arabes, ils sont ceux qui ont fait montre de la plus grande maturité, malgré de vives inquiétudes après le[...]

Le Maroc face à la "Daesh connection"

Plus d'un millier de Marocains ont décidé de rejoindre les rangs de l'État islamique. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Comment sont-ils recrutés ? Comment les autorités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers