Extension Factory Builder
12/08/2012 à 10:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats de l'armée nigériane. Des soldats de l'armée nigériane. © AFP

L'armée nigériane a découvert des caches d'armes lors de raids menés contre des bases présumées du groupe islamiste Boko Haram dans deux villes du nord du pays, ont déclaré samedi des responsables.

Un raid dans la ville de Tudun Bayero, située à environ 10 kilomètres de Kano, la plus grande ville du nord du Nigeria, a été mené samedi matin sur dénonciation, a indiqué à l'AFP le responsable des services de sécurité de l'Etat de Kano, Basil Etang.

"La force militaire commune (JTF) a mené un raid préventif vers 6H00 du matin contre une cache présumée" et a notamment mis la main sur 33 engins explosifs de fabrication artisanale, neuf fusils, 133 cartouches de munitions et 2,5 litres d'acide nitrique, a indiqué le responsable.

"Nous avons également découvert des uniformes militaires utilisés par les terroristes pour commettre leurs crimes", a-t-il poursuivi ajoutant que trois suspects avaient été arrêtés pendant l'opération.

Plus de 1 400 morts depuis 2010

Le raid près de Kano survient deux jours après la découverte d'une autre cache d'armes à Maiduguri, berceau de Boko Haram, où quatre fusils d'assault AK-47, une mitrailleuse, neuf bombes et plus de 1.000 cartouches de munitions ont été découverts, a déclaré à l'AFP le responsable de la JTF à Maiduguri, le colonel Victor Ebhaleme.

Les attaques lancées par Boko Haram ont causé la mort de plus de 1.400 personnes depuis 2010 dans le nord et le centre du Nigeria, selon Human Rights Watch.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

L'architecte nigérian Kunlé Adeyemi a installé ses bureaux à Lagos et à Amsterdam. Sa réalisation la plus connue : la Makoko Floating School.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Nigeria : décès d'un médecin contaminé par le virus Ebola à Port-Harcourt

Le Nigeria a annoncé mercredi un nouveau cas de décès dû au virus Ebola, dans la ville pétrolière de Port-Harcourt, au sud-est du pays.[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Nord-est du Nigeria : Boko Haram attaque Gamboru Ngala, des milliers d'habitants s'enfuient

L’insurrection du groupe islamiste armé Boko Haram se poursuit au Nigeria. Plusieurs milliers de personnes ont été contraintes de fuir au Cameroun voisin, lundi, après l’attaque de la[...]

Les Africains marquent des points dans les jeux vidéo

 Les jeux vidéos ont la côte en Afrique et les studios du continent ne sont pas en reste. Au Nigeria, au Ghana ou au Kenya, les start-ups se lancent à la conquête d'un marché en plein essor.[...]

Nigeria : l'armée rejette le "califat islamique" proclamé par Boko Haram

L'armée nigériane a rejeté dimanche le "califat islamique" proclamé par les insurgés islamistes de Boko Haram dans la ville de Gwoza. Depuis avril, le groupe armé sème la[...]

Boko Haram proclame un "califat islamique" dans une ville du Nigeria

Le chef du groupe islamique armé Boko Haram, Abubakar Shekau, a déclaré un "califat islamique" à Gwoza, une ville du nord-est du Nigeria, dans une vidéo obtenue dimanche par l'AFP.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex