Extension Factory Builder
12/08/2012 à 10:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des militants du mouvement contestataire marocain du 20 février manifestent le 11 août 2012 à Rab Des militants du mouvement contestataire marocain du 20 février manifestent le 11 août 2012 à Rab © AFP

Le mouvement contestataire marocain du 20 février, qui a appelé à des manifestations nationales samedi 11 août au soir aux côtés d'un syndicat de fonctionnaires et d'ONG de droits humains, a échoué à mobiliser ses sympathisants descendus peu nombreux dans les rues.

Les manifestants étaient au nombre d'un demi millier à Casablanca, la capitale économique et plus grande ville du royaume alors qu'ils étaient moins de 200 à Rabat, la capitale.

L'appel à manifester en soirée, après la rupture du jeûne du Ramadan, a été lancé par le Mouvement du 20 février et un collectif d'associations de droits de l'homme pour protester notamment "contre la cherté de la vie, la hausse des prix, les arrestations et la répression visant les mouvements revendicatifs".

Des militants ont lancé des slogans appelant à l'éradication de la corruption et à la libération de militants du Mouvement du 20 février détenus. A Casablanca, un groupe de jeunes contre-manifestants sont descendus dans la rue, criant "Dieu, la patrie, le roi".

Un mouvement en perte de vitesse

Le Mouvement du 20 février, né l'an dernier dans la mouvance du Printemps arabe, milite pour des réformes politiques et sociales et aussi pour l'instauration d'une monarchie parlementaire.

Certains de ses militants ont été arrêtés et condamnés ces derniers mois à de lourdes peines de prison pour avoir participé à des manifestations, non-autorisées selon les autorités.

Le Mouvement du 20 février est en perte de vitesse, surtout depuis l'arrivée au pouvoir en janvier du gouvernement de l'islamiste Abdellilah Benkirane sur un programme réformiste qui tarde à se concrétiser aux yeux d'une bonne partie de l'opinion publique.

Ce mouvement peu structuré a connu un premier revers avec le retrait en décembre du soutien d'une importante association islamique radicale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits h[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

État islamique : Fatiha Mejjati, la veuve noire

Les combattants marocains de l'État islamique (EI) ont leur star. Son nom : Fatiha Mejjati, veuve de Karim Mejjati, membre d'Al-Qaïda tombé en Arabie saoudite en avril 2005. Véritable[...]

Maroc : enquête sur le contrat controversé de Sicpa

Au Maroc, la société suisse chargée du marquage fiscal des boissons et du tabac est loin de faire l'unanimité. Outre des tarifs jugés excessifs, l'opacité de sa gestion pose[...]

Maroc : inondations meurtrières dans le Sud

La région du Sud-est du Maroc a connu des intempéries exceptionnelles dimanche 23 novembre. Bilan provisoire : au moins 32 personnes tuées et 6 portées disparues.  [...]

Le Maroc face à la "Daesh connection"

Plus d'un millier de Marocains ont décidé de rejoindre les rangs de l'État islamique. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Comment sont-ils recrutés ? Comment les autorités[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers