Extension Factory Builder
11/08/2012 à 10:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un gendarme nigérien garde un camp près de Niamey, le 25 mai 2012. Un gendarme nigérien garde un camp près de Niamey, le 25 mai 2012. © Boureima Hama/AFP/Archives

Une mission civile de l'Union européenne (UE) chargée d'aider le Niger à mieux lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée a commencé à se déployer cette semaine à Niamey, a annoncé vendredi la représentation locale de l'UE.

Le colonel Francisco Espinosa Navas, chef de la mission, est arrivé mercredi avec cinq de ses collaborateurs, ce qui "marque le début du déploiement effectif" de la mission, menée dans le cadre de la Politique de sécurité et de défense Commune (PSDC) de l'UE, selon un communiqué.

La mission, décidée le 16 juillet par le Conseil de l'Union européenne, "répond à une invitation du gouvernement du Niger" et contribuera à "renforcer les capacités des forces de sécurité nigériennes à lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée", a expliqué l'UE.

Baptisée Eucap Sahel Niger, elle sera composée au total d'une cinquantaine d'experts internationaux qui seront basés dans la capitale. Avec un mandat initial de deux ans, Eucap Sahel Niger bénéficiera d'un budget de 8,7 millions d'euros pour la première année et assurera la formation des forces de sécurité nigériennes, notamment les gendarmes, les policiers et la garde nationale.

Perspective de déploiement au Mali et en Mauritanie

Ses experts, qui travailleront avec une trentaine d'agents locaux, "apporteront un soutien à la coordination régionale" dans la lutte contre le terrorisme et "une assistance dans la mise en place d'une procédure pénale fondée sur l'Etat de droit".

Les activités "seront, dans un premier temps, concentrées sur le Niger mais elles pourraient être ultérieurement étendues au Mali et à la Mauritanie".

Niamey s'inquiète des risques de déstabilisation liés à la crise au Mali voisin, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Niger

Boko Haram : au moins cinquante soldats nigériens tués lors d'une attaque sur le lac Tchad

Boko Haram : au moins cinquante soldats nigériens tués lors d'une attaque sur le lac Tchad

Samedi, une attaque du groupe islamiste Boko Haram sur le lac Tchad a fait au moins cinquante morts dans les rangs de l'armée nigérienne, selon des sources tchadienne et nigériennes.[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Niger : le bilan de l'épidémie de méningite passe de 85 à 129 morts

L'épidémie de méningite progresse au Niger : 129 personnes sont mortes depuis janvier, selon le dernier bilan communiqué par le ministère de la Santé.[...]

Niger : 85 morts dans l'épidémie de méningite, les écoles fermées jusqu'à lundi à Niamey

Le Niger est frappé depuis janvier par une épidémie de méningite qui a fait 85 morts. Celle-ci a poussé les autorités à fermer les écoles de Niamey de mercredi à[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Une épidémie de méningite a déjà fait 75 morts au Niger

À la date du 13 avril, 75 personnes étaient mortes des suites de méningite à méningocoques au Niger, une épidémie qui sévit depuis le mois de janvier. Plus de la[...]

Grève de trois jours à la mine Somaïr d'Areva au Niger

Les employés de la mine de la Somaïr, filiale du groupe français Areva au Niger, ont entamé une grève de trois jours pour protester contre le non versement de primes. [...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

Niger : nouvelle attaque de Boko Haram refoulée par les armées nigériennes et tchadiennes

Une nouvelle attaque de Boko Haram dans le sud-est du Niger s'est terminée comme les précédentes, selon un communiqué officiel : par de nombreuses pertes dans les rangs de la secte islamiste.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120811103404 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120811103404 from 172.16.0.100