Extension Factory Builder
11/08/2012 à 10:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Image non datée montrant Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic, capturés le 24 novembre 2011. Image non datée montrant Philippe Verdon (g) et Serge Lazarevic, capturés le 24 novembre 2011. © Agence Nouakchott information/AFP/Archives

Un site mauritanien d'informations en ligne, Sahara Medias, a publié une vidéo montrant séparément cinq des six otages français détenus dans le Sahel par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) tournée lors des "derniers mois du pouvoir" de l'ex-président français Nicolas Sarkozy.

Cette vidéo, mise en ligne jeudi et visionnée vendredi par l'AFP, est un montage de plusieurs tournages dans des endroits apparemment différents et au son de qualité inégale, où les otages se présentent individuellement et s'adressent à leur famille. Chacun d'eux est à chaque fois entouré d'hommes enturbannés et armés.

Un seul, Philippe Verdon, enlevé avec un autre Français, Serge Lazarevic, le 24 novembre à Hombori (nord-est du Mali), parle de ses "conditions de vie difficiles", évoquant ses problèmes de santé et affirmant qu'il n'a pas pris ses médicaments "depuis trois mois".

Il lance un appel à l'ex-président Sarkozy, battu le 6 mai au second tour de la présidentielle par François Hollande, au peuple français et aux organisations internationales, pour qu'ils interviennent afin de le faire libérer lui et Serge Lazarevic, en affirmant qu'Aqmi a fait savoir qu'elle est "disposée à négocier".

Preuve de vie

Cette disposition à négocier est confirmée par un "intermédiaire" entre la France et Aqmi qui, interrogé par Sahara Medias, affirme sous couvert de l'anonymat, que les négociations n'avancent pas". Selon cet intermédiaire, cet enregistrement est "une preuve de vie évidente" des otages français.

Sahara Medias est l'un des sites d'informations les plus fiables en Mauritanie et dispose d'un vaste réseau de correspondants dans le nord du Mali, très bien informés sur les activités des groupes islamistes armés qui occupent cette vaste région depuis plus de quatre mois, parmi lesquels Aqmi.

Outre MM. Verdon et Lazarevic, Aqmi retient en otages quatre autres Français, des employés du groupe nucléaire public français Areva et de son sous-traitant Satom, enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit dans le nord du Niger, avec trois autres personnes, libérées depuis.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique. Par[...]

Mali : les rebelles passent de Ouaga à Niamey

En raison de la chute de Blaise Compaoré, les groupes rebelles maliens se sont retrouvés à Niamey avant la reprise des négociations à Alger.[...]

Nord-Mali : deux soldats tués et cinq autres blessés par une mine

Une voiture de l'escorte du ministre malien du Développement rural a sauté mardi sur une mine dans le nord du pays. Deux militaires ont été tués et cinq autres grièvement blessés,[...]

Ebola au Mali : nouveau cas positif, 310 personnes sous surveillance sanitaire

Un nouveau cas d'Ebola a été déclaré samedi au Mali et cette personne a été admise dans une unité de soins intensifs à Bamako, a indiqué un communiqué du[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion[...]

Mali : en déplacement, IBK montre l'exemple dans la lutte contre Ebola

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu lundi à Kourémalé, dans le sud du pays, près de la frontière avec la Guinée, pour une visite symbolique consacrée[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : précautions et inquiétude chez les Français du Mali

Depuis l'annonce d'un cinquième cas d'Ebola au Mali, la communauté française, forte de 6.000 ressortissants et de 1.400 militaires, y observe avec inquiétude l'arrivée de[...]

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

La France a renforcé samedi son dispositif de lutte contre Ebola en étendant ses contrôles de santé, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers