Extension Factory Builder
05/08/2012 à 17:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-président malgache Marc Ravalomanana donne une conférence de presse le 20 janvier 2012. L'ex-président malgache Marc Ravalomanana donne une conférence de presse le 20 janvier 2012. © AFP

La justice sud-africaine a ouvert une enquête pour crimes de guerre présumés sur l'ex président malgache Marc Ravalomanana qui vit en Afrique du Sud depuis son renversement en 2009, a déclaré dimanche la porte-parole du parquet. 

"Des éléments de preuve ont été soumis" au parquet et "il existe un doute raisonnable pour penser que des crimes contre l'humanité ont pu être commis", a dit à l'AFP Mme Bulelwa Makeke;

Un groupe malgache, l'Association des martyrs de la place Antaninarenina, située dans la capitale malgache, a déposé une plainte auprès du parquet sud-africain il y a quatre mois par le biais d'avocats sud-africains, a rapporté dimanche l'hebdomadaire dominical sud-africain, Sunday Times.

Le groupe a soumis un dossier d'une centaine de pages de déclarations sur l'honneur de victimes présumées, vidéos et autres informations sur les violences qui ont débouché sur la chute de l'ancien président malgache, précise le journal.

Ce dernier risque la prison à vie dans son pays après y avoir été jugé par contumace pour la mort de manifestants tués par la garde présidentielle en février 2009 devant le palais présidentiel d'Antananarivo. Trente-six personnes ont trouvé la mort et des centaines ont été blessées.

Plaintes des victimes 

Selon sa déclaration publiée dans le journal sud-africain, une mère de 26 ans dit avoir perdu son nez et son oeil droit dans les violences. "Je ne peux pas voir et j'ai du mal à respirer", dit-elle.

Des victimes des troubles de 2009 ont déposé une plainte contre Ravalomanana le mois dernier devant un tribunal sud-africain, réclamant 23 millions de dollars de dommages et interêts.

L'ex-président et l'homme qui l'a renversé, le maire à l'époque de la capitale, Andry Rajoelina, ont tenté en vain de parvenir à un accord lors d'une rencontre le mois dernier aux Seychelles. Une élection présidentielle est théoriquement prévue en mai de l'an prochain.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Madagascar

Hery Rajaonarimampianina : 'C'est moi qui décide' à Madagascar

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur [...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l'OIF après 5 ans de suspension

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.[...]

Madagascar : des milliers de tortues victimes chaque mois de trafic

Plusieurs milliers de tortues de Madagascar sont victimes chaque mois de trafic illégal, selon une enquête du WWF.[...]

Madagascar : Hery, la doublure de Rajoelina, se rebiffe

Il aurait dû n'être que l'homme lige d'Andry Rajoelina. Mais, loin de satisfaire les attentes de celui à qui il doit son élection à la présidence de Madagascar, Hery entend gouverner[...]

CPI : quelle justice pour l'Afrique ?

Des enquêtes visant exclusivement des ressortissants du continent, une politique du deux poids deux mesures : les accusations fusent contre la CPI, qui voit sa légitimité mise en doute. Remplit-elle[...]

Madagascar : Rajoelina renonce à briguer le poste de Premier ministre

Andry Rajoelina, l'ancien homme fort de Madagascar, a annoncé vendredi qu'il ne briguera pas le poste de Premier ministre du nouveau gouvernement issu des élections, bien que son parti dispose d'une majorité[...]

Quand le nouveau président malgache pompe un discours de Nicolas Sarkozy

Hery Rajaonarimampianina, le nouveau président de Madagascar, a repris mot pour mot le passage d'un discours de l'ex-chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, durant son allocution d'investiture.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces