Extension Factory Builder
05/08/2012 à 17:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un camion de police carbonisé après une attaque à la bombe, le 7 novembre 2011. Un camion de police carbonisé après une attaque à la bombe, le 7 novembre 2011. © AFP

Un kamikaze a tué au moins sept personnes dont six soldats, en projetant sa voiture dimanche contre une patrouille militaire dans la ville de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria, a indiqué le chef de la police de l'État.

"Il a fait exploser la bombe qu'il transportait dans sa voiture, se tuant lui-même. Six soldats ont aussi été tués, neuf autres ont été blessés et sont maintenant à l'hôpital", a déclaré à l'AFP Patrick Egbuniwe, le commissaire de la police de l'État de Yobe. "Un civil a été tué et un autre blessé", a-t-il ajouté.

Selon M. Egbuniwe, le kamikaze, poursuivi par un véhicule de patrouille militaire, s'est fait exploser quand les militaires l'ont rattrapé. Cette attaque a été revendiquée par le groupe islamiste radical Boko Haram, dont l'insurrection a causé la mort de plus de 2.000 personnes depuis la mi-2009.

Damaturu est située dans l'État de Yobe, durement touché par des attaques attribuées à Boko Haram.

Vendredi, le plus haut dignitaire religieux musulman de l'Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, l'émir Muhammad Abali, a échappé à une tentative d'attaque par un kamikaze dans la localité de Potiskum, située dans cet Etat, ont indiqué des habitants.

Le kamikaze est mort dans l'explosion de sa bombe, qui a également blessé plusieurs personnes, selon les mêmes sources.

La tentative d'attaque est survenue alors que l'émir Muhammad Abali, dont le titre officiel est émir de Fika, quittait la principale mosquée de la ville après les prières du vendredi.

Une vidéo d'Abubakar Shekau

Dans une vidéo mise en ligne samedi, le chef présumé du groupe islamiste radical nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, a qualifié le président américain Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis.

"Vous avez dit que je suis un terroriste mondial, alors vous serez un terroriste dans le monde à venir", affirme, en s'adressant à M. Obama, Abubakar Shekau, qui s'exprime en haoussa dans cette vidéo, similaire aux précédents enregistrements mis en ligne du chef présumé de Boko Haram.

Dans la même vidéo, le chef présumé de Boko Haram a demandé au président nigérian Goodluck Jonathan de démissionner et de se convertir à l'islam.

Dimanche, le président Jonathan a condamné le "chantage" d'Abubakar Shekau. "Quand les Nigerians ont majoritairement voté pour le président Jonathan à l'élection présidentielle de 2011, ils savaient qu'ils élisaient un chrétien (...) En tant que président, M. Jonathan est le dirigeant des chrétiens et des musulmans", a souligné son porte-parole.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique et premier producteur de brut du continent, est divisé entre un Nord majoritairement musulman et un Sud à dominante chrétienne.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : la ville de Bama contrôlée par Boko Haram ?

Nigeria : la ville de Bama contrôlée par Boko Haram ?

La ville stratégique de Bama, située au nord-est du Nigeria, est-elle tombée aux mains du groupe islamiste Boko Haram ? Malgré les démentis de l’armée nigériane qui a procla[...]

Pour MSF, "le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola"

Médecins sans frontières (MSF) a estimé mardi que "six mois après son début, le monde est en train de perdre la bataille contre la pire épidémie d'Ebola de l'histoire".[...]

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où[...]

Nigeria : Abubakar Shekau, le calife fou de Boko Haram

Qui est vraiment Abubakar Shekau, chef de la secte nigériane Boko Haram ? "Jeune Afrique" dresse le portrait de l'un des jihadistes les plus recherchés d'Afrique.[...]

Ebola : un nouveau cas confirmé au Nigeria

La femme d'un médecin mort d'Ebola dans la ville pétrolière nigériane de Port Harcourt a été testée positive à son tour à la maladie, ont annoncé dimanche les[...]

Nigeria : Boko Haram massacre des civils dans une ville conquise du Nord

Des islamistes de Boko Haram ont tué de nombreux habitants de la ville nigériane de Gamboru Ngala, frontalière de l'extrême-nord du Cameroun, ont affirmé samedi des témoins à l'AFP.[...]

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

L'architecte nigérian Kunlé Adeyemi a installé ses bureaux à Lagos et à Amsterdam. Sa réalisation la plus connue : la Makoko Floating School.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Nigeria : décès d'un médecin contaminé par le virus Ebola à Port-Harcourt

Le Nigeria a annoncé mercredi un nouveau cas de décès dû au virus Ebola, dans la ville pétrolière de Port-Harcourt, au sud-est du pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex