Extension Factory Builder
05/08/2012 à 10:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un commerçant montre les dégats causés par l'explosion d'une voiture, le 4 août 2012, à Tripoli Un commerçant montre les dégats causés par l'explosion d'une voiture, le 4 août 2012, à Tripoli © AFP

Un quartier du centre de la capitale libyenne, Tripoli, a été secoué samedi par l'explosion d'une voiture et des accrochages entre des jeunes qui se disputaient une place sur un marché, a-t-on appris auprès d'habitants et des services de sécurité faisant état d'un blessé.

"Des accrochages ont opposé des jeunes qui se disputaient une place au marché", a déclaré à l'AFP Mohammed, jeune habitant du quartier Rachid non loin de l'emblématique place des Martyrs.

"Ils se sont tiré dessus et ont lancé de la gélignite" généralement utilisée pour la pêche, a expliqué cet habitant , ajoutant que ces violences ont eu lieu à l'aube.

L'explosion d'une voiture --visiblement causée par de la gélignite-- a secoué le même secteur.

"La voiture, une Honda Civic, a explosé en mille morceaux", a indiqué un gardien d'une base de la police militaire sise à quelques mètres du lieu de la déflagration, qui selon lui a pu être causée par "des explosifs utilisés dans la pêche".

Des officiers de la base se sont abstenus de tout commentaire, mais un expert étranger de la sécurité a confirmé à l'AFP que l'explosion a pu être provoquée par du TNT utilisé pour la pêche, et non par une voiture piégée.

La vie était normale dans le secteur samedi matin après que la voiture a été enlevée des lieux, selon une journaliste de l'AFP.

Tension palpable

Les murs de certains immeubles portaient cependant des traces de suie et les vitrines de plusieurs commerces des impacts de balles ainsi que deux voitures garées dans ce quartier commerçant.

Au moins une personne, un ressortissant tunisien, a été blessé, selon des habitants. Des sources médicales de l'hôpital Al-Huruq ont dit avoir admis un Tunisien âgé de 54 ans blessé par des éclats d'une explosion.

Le quartier Rachid abrite un marché où prolifèrent les étals sauvages vendant essentiellement des T-shirts, des jeans et des valises.

La tension était palpable et de nombreux habitants préféraient ne pas s'exprimer sur les causes de ces violences ou des responsables.

"Tout le monde est tendu ici car il n'y a pas de sécurité", déplore un commerçant.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Un tir de roquette a provoqué dimanche l'incendie de vastes réservoirs de carburant près de Tripoli. Le gouvernement évoque une situation "très dangereuse", les flammes menaçant [...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Libye : 100 morts dans des combats entre milices, les Occidentaux quittent le pays

L'escalade des violences en Libye a poussé dimanche des capitales occidentales à rappeler leurs ressortissants. Près de 100 personnes ont été tuées en deux semaines de combats entre [...]

Libye : 38 morts dans des affrontements à Benghazi

Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées et 50 blessées dans de violents combats entre armée et groupes islamistes ces dernières 24 heures à Benghazi dans[...]

Libye : les États-Unis évacuent leur personnel diplomatique de Tripoli

Les États-Unis ont évacué samedi tout leur personnel diplomatique de leur ambassade en Libye en raison des violents affrontements dans la capitale, a annoncé le département d'État.[...]

Libye : le gouvernement met en garde contre "l'effondrement de l'État"

Le gouvernement libyen a mis en garde vendredi contre "l'effondrement de l'État" au moment où les combats faisaient toujours rage entre milices rivales à Tripoli pour le 13e jour[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du[...]

Libye : violents combats entre milices rivales à Benghazi et à Tripoli

À Benghazi et à Tripoli, autour de l'aéroport, les combats se poursuivaient mercredi, alors que l'entrée en fonction du nouveau Parlement (à Benghazi) a été fixée au 4[...]

Libye : les islamistes minoritaires au Parlement

Les résultats définitifs des législatives libyennes ont été publiés lundi. Si les islamistes semblent minoritaires au sein du futur Parlement, ils pourraient toutefois se renforcer[...]

Libye : 47 morts en une semaine de combats à l'aéroport de Tripoli

En une semaine, plus de 47 personnes ont été tuées dans les affrontements entre milices rivales autour de l'aéroport de Tripoli, la capitale libyenne. Le pays se retrouve au bord d'une nouvelle guerre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers