Extension Factory Builder
05/08/2012 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. © AFP

Le chef présumé du groupe islamiste radical nigérian Boko Haram a qualifié le président américain Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis, dans une vidéo mise en ligne samedi.

Les Etats-Unis ont annoncé le 21 juin avoir placé sur leur liste anti-terroriste trois dirigeants de Boko Haram, dont son chef présumé, Abubakar Shekau, même si l'organisation n'a pas fait en tant que telle son apparition sur la liste américaine.

"Vous avez dit que je suis un terroriste mondial, alors vous serez un terroriste dans le monde à venir", affirme, en s'adressant à M. Obama, Abubakar Shekau, qui s'exprime en haoussa dans cette vidéo, similaire aux précédents enregistrements mis en ligne du chef présumé de Boko Haram.

L'inscription sur cette liste noire gèle les éventuels avoirs d'Abubakar Shekau et interdit aux Américains d'entrer en affaires avec lui.

Instaurer un État islamiste

Abubakar Shekau aurait 43 ans, serait né dans un village d'agriculteurs et d'éleveurs du nom de Shekau, dans l'État de Yobe (nord-est) et aurait étudié la théologie. Il a dirigé dans l'ombre la principale branche de l'organisation et a même été donné pour mort il y a quelques années.

Boko Haram ("L'éducation occidentale est un péché", en haoussa) s'est lancé dans une campagne violente à la mi-2009. Le groupe a affirmé vouloir à l'origine instaurer un État islamiste dans le nord mais ses revendications ont varié et il a aussi demandé la remise en liberté de membres emprisonnés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : affaibli, Boko Haram multiplie les attentats

Nigeria : affaibli, Boko Haram multiplie les attentats

Très affaibli depuis quelques mois par les opérations menées par l'armée nigériane et ses alliés, le groupe islamiste Boko Haram multiplie les attaques suicides. Dernier en date : mardi, u[...]

Labour : Chuka Umunna, l'"Obama anglais", devra attendre

Après être parti sur les chapeaux de roue à la conquête du Labour, l'"Obama anglais" s'est retiré de la course. Dommage.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Nigeria : l'armée assure que Boko Haram recule dans la forêt de Sambisa

L’armée nigériane a annoncé dimanche avoir remporté de nouvelles victoires contre Boko Haram. Dix camps du groupe terroriste auraient été pris dans la dans la forêt de Sambisa[...]

Nigeria : sept morts dans un attentat-suicide dans le Nord-Est

Une jeune fille s'est fait exploser samedi dans une gare routière de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins sept morts et 31 blessés, selon des témoins et une source médicale.[...]

Nigeria : la ville stratégique de Marte reprise par Boko Haram

Le groupe islamiste armé Boko Haram a repris la ville stratégique de Marte, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré un responsable de la région dans la nuit de vendredi à samedi.[...]

Nigeria : deux attaques de Boko Haram font au moins 55 morts

Au moins 55 civils ont été tués dans des assauts menés par Boko Haram dans deux villages du nord-est du pays.[...]

Nigeria : neuf morts dans des affrontements entre Boko Haram et l'armée à Maiduguri

Une attaque du groupe islamiste Boko Haram a été repoussée mercredi soir par l’armée nigériane à Maiduguri dans le nord-est du pays. Le bilan provisoire est de neuf morts parmi les[...]

Un kamikaze ouvre le feu devant un lycée du nord-est du Nigeria faisant 12 blessés

Douze étudiants ont été blessés grièvement vendredi par un kamikaze qui a ouvert le feu avant de se faire sauter à l'explosif devant un lycée de la ville de Potiskum, dans le[...]

Kagamé le tchatcheur, Buhari l'influent... la vie des leaders africains sur Twitter

Des leaders et institutions du continent se déploient de plus en plus sur Twitter. Certains, comme le Rwandais Paul Kagamé, sont déjà des modèles d'interactivité pour le monde entier. Mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers