Extension Factory Builder
05/08/2012 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. © AFP

Le chef présumé du groupe islamiste radical nigérian Boko Haram a qualifié le président américain Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis, dans une vidéo mise en ligne samedi.

Les Etats-Unis ont annoncé le 21 juin avoir placé sur leur liste anti-terroriste trois dirigeants de Boko Haram, dont son chef présumé, Abubakar Shekau, même si l'organisation n'a pas fait en tant que telle son apparition sur la liste américaine.

"Vous avez dit que je suis un terroriste mondial, alors vous serez un terroriste dans le monde à venir", affirme, en s'adressant à M. Obama, Abubakar Shekau, qui s'exprime en haoussa dans cette vidéo, similaire aux précédents enregistrements mis en ligne du chef présumé de Boko Haram.

L'inscription sur cette liste noire gèle les éventuels avoirs d'Abubakar Shekau et interdit aux Américains d'entrer en affaires avec lui.

Instaurer un État islamiste

Abubakar Shekau aurait 43 ans, serait né dans un village d'agriculteurs et d'éleveurs du nom de Shekau, dans l'État de Yobe (nord-est) et aurait étudié la théologie. Il a dirigé dans l'ombre la principale branche de l'organisation et a même été donné pour mort il y a quelques années.

Boko Haram ("L'éducation occidentale est un péché", en haoussa) s'est lancé dans une campagne violente à la mi-2009. Le groupe a affirmé vouloir à l'origine instaurer un État islamiste dans le nord mais ses revendications ont varié et il a aussi demandé la remise en liberté de membres emprisonnés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Nigeria - Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

Le 17 octobre, un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, incluant la libération des 200 lycéennes enlevées il y a six mois, était annoncé par les autorités tchadiennes et[...]

Nigeria : une explosion dans une gare routière fait au moins 5 morts

Une forte explosion mercredi dans une gare routière d'un État du nord du Nigeria précédemment ciblé par Boko Haram a fait au moins cinq morts.[...]

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se [...]

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a[...]

Nigeria : débarrassé d'Ebola, le pays est "mieux préparé" en cas de nouvelle épidémie

Trois mois après l'arrivée au Nigeria du premier malade d'Ebola, l'épidémie, enrayée, a fait un nombre limité de victimes dans le pays le plus peuplé d'Afrique grâce[...]

Nigeria : les lycéennes enlevées bientôt libres après un "accord" avec Boko Haram

Les proches des lycéennes enlevées au Nigeria osaient à peine exprimer samedi leur joie de les voir bientôt libres, au lendemain de l'annonce d'un accord de cessez-le-feu avec le groupe islamiste[...]

Boko Haram : le cessez-le-feu prévoit bien la libération des lycéennes

Le cessez-le-feu entre le Nigeria et Boko Haram prévoit bien la libération de plus de 200 lycéennes enlevées il y a six mois par le groupe islamiste armé, a affirmé samedi le[...]

Nigeria : cessez-le-feu avec Boko Haram, incertitude sur le sort des lycéennes

L'incertitude demeurait samedi sur la libération de plus de 200 lycéennes dont l'enlèvement mi-avril avait suscité un émoi international, au lendemain de l'annonce par le Nigeria d'un accord de[...]

Nigeria : le gouvernement annonce un accord avec Boko Haram sur la libération des lycéennes

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, prévoyant la libération des 219 lycéennes enlevées le 14 avril dernier à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers