Extension Factory Builder
05/08/2012 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. © AFP

Le chef présumé du groupe islamiste radical nigérian Boko Haram a qualifié le président américain Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis, dans une vidéo mise en ligne samedi.

Les Etats-Unis ont annoncé le 21 juin avoir placé sur leur liste anti-terroriste trois dirigeants de Boko Haram, dont son chef présumé, Abubakar Shekau, même si l'organisation n'a pas fait en tant que telle son apparition sur la liste américaine.

"Vous avez dit que je suis un terroriste mondial, alors vous serez un terroriste dans le monde à venir", affirme, en s'adressant à M. Obama, Abubakar Shekau, qui s'exprime en haoussa dans cette vidéo, similaire aux précédents enregistrements mis en ligne du chef présumé de Boko Haram.

L'inscription sur cette liste noire gèle les éventuels avoirs d'Abubakar Shekau et interdit aux Américains d'entrer en affaires avec lui.

Instaurer un État islamiste

Abubakar Shekau aurait 43 ans, serait né dans un village d'agriculteurs et d'éleveurs du nom de Shekau, dans l'État de Yobe (nord-est) et aurait étudié la théologie. Il a dirigé dans l'ombre la principale branche de l'organisation et a même été donné pour mort il y a quelques années.

Boko Haram ("L'éducation occidentale est un péché", en haoussa) s'est lancé dans une campagne violente à la mi-2009. Le groupe a affirmé vouloir à l'origine instaurer un État islamiste dans le nord mais ses revendications ont varié et il a aussi demandé la remise en liberté de membres emprisonnés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Le gouvernement fédéral nigérian a donné jeudi une liste de localités reprises par l’armée au groupe islamiste Boko Haram. Au total, 29 villes dans le Nord-Est seraient repassé[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Nord du Nigeria : deux attentats suicides font des dizaines de victimes

Deux gares routières situées à Kona et à Biu, au nord du Nigeria, ont été la cible d'attentats suicides à deux jours d'intervalle. Au total, plus d'une cinquantaine de personnes[...]

Nigeria : Olusegun Obasanjo, la teigne de Goodluck Jonathan

L'ex-chef de l'État nigérian a rendu sa carte du parti au pouvoir. Un coup dur pour le président Jonathan, qui brigue un second mandat.[...]

Attention : dangers

J'ai la curieuse et désagréable impression que notre pauvre monde ressemble en ce moment à un avion sans pilote, alors qu'il est entré dans une zone de turbulences. Comment ne pas en être[...]

Lutte contre Boko Haram : Sassou et Obiang en mission en Afrique de l'Ouest

Après le Ghana et le Nigeria mardi, les présidents congolais et équato-guinéen, Denis Sassou Nguesso et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, se sont rendus au Tchad mercredi. But de ces trois visites de[...]

Nigeria : le vent est-il "en train de tourner" contre Boko Haram ?

Alors que les combats font rage et que les attentats-suicides se poursuivent dans le nord-est du Nigeria, le président nigérian Goodluck Jonathan a assuré mardi que l'armée était en train de[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Nigeria : une missionnaire américaine kidnappée dans le centre du pays

Des hommes armés ont enlevé une missionnaire américaine dans le centre du Nigeria, a annoncé mardi la police nigériane. Une demande de rançon serait le motif du rapt.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120805103650 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120805103650 from 172.16.0.100