Extension Factory Builder
04/08/2012 à 16:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le drapeau de la police nigériane. Le drapeau de la police nigériane. © AFP

Quatre expatriés ont été enlevés et deux marins nigérians tués par des des hommes armés qui ont attaqué samedi au large du Nigeria un bateau appartenant à une société de services au secteur pétrolier, a déclaré un responsable de la marine militaire, le capitaine Kabir Aliyu.

Les quatre hommes enlevés dans le Golfe de Guinée à 35 milles nautiques (65 kilomètres) de la côte nigériane riche en pétrole, sont Indonésien, Iranien, Malaisien et Thaïlandais, a précisé le capitaine Aliyu.

"On a signalé l'enlèvement sur le bateau de quatre expatriés. Deux marins ont été tués", a-t-il indiqué à l'AFP.

Six membres de la marine de guerre, tous nigérians, se trouvaient à bord du bateau attaqué pour en assurer la sécurité. Deux ont été tués, deux ont été blessés et les deux derniers sont sains et saufs, a ajouté le responsable.

Selon la marine nigériane, le JASCON 33, une barge équipée d'une grue, appartenant à la société Sea Trucks Group (bien Sea Trucks Group) a été attaquée par des inconnus dans la nuit.

Un bâtiment militaire et un hélicoptère ont été envoyés en renfort. Une porte-parole de la compagnie, Corrie van Kessel a confirmé à l'AFP que les quatre hommes enlevés appartenaient bien à sa société. "Nous faisons tous les efforts possibles pour savoir où ils sont", a-t-elle dit sans confirmer la nationalité des quatre hommes.

Nombreux actes de piraterie

Mme van Kessel a expliqué que deux navires de sa société avaient été attaqués, alors que la marine de guerre nigériane affirme qu'un seul l'a été. Selon la porte-parole, Sea Trucks Group est très impliquée dans les secteurs du pétrole et du gaz dans le Delta du Niger.

Sea Trucks Group, qui opère aussi en Australie et en Asie du Sud-Est, fournit des navires de soutien aux grandes compagnies pétrolières opérant dans le Delta du Niger, selon son site internet.

La région a connu une hausse du nombre des attaques de pirates présumés cette année.

Le Bureau International Maritime (BIM) indique dans un rapport publié le mois dernier qu'il y a eu 32 incidents de piraterie enregistrés au large des côtes du Bénin, du Nigeria et du Togo dans la première moitié de 2012, par rapport aux 25 de 2011.

Le Nigeria - plus grand producteur de pétrole africain - produisait ces derniers mois entre 2 et 2,4 millions de barils de brut par jour.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Avec plusieurs années de retard, le conglomérat nigérian inaugure enfin deux cimenteries, au Sénégal et au Cameroun. Mais la guerre des prix n'aura pas lieu...[...]

Nigeria : bébés à tout prix, un scandale ouest-africain

Au départ, des nouveaux-nés qui gazouillent. À l'arrivée, une énorme embrouille. Les épouses de plusieurs responsables nigériens sont soupçonnées d'avoir[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Boko Haram : l'armée nigériane libère par centaines des otages

L'armée nigériane a libéré près de 700 otages en moins d'une semaine dans la forêt de Sambisa, repaire de Boko Haram dans le nord-est du pays. Malgré ces nombreuses[...]

Nigeria : nouvelle libération de 234 femmes et enfants otages de Boko Haram

Les autorités nigérianes ont libéré 234 femmes et enfants otages de Boko Haram dans leur sanctuaire du nord-est du pays, a annoncé vendredi l'armée.[...]

Nigeria : l'armée annonce la libération de 160 nouveaux otages

L’armée nigériane a annoncé jeudi avoir libéré 160 otages déténus dans le fief des islamistes de Boko Haram. Il y a deux jours, près de 300 filles et femmes ont[...]

Comment Boko Haram a infligé à l'armée nigérienne l'un de ses plus sanglants revers

Boko Haram a lancé samedi un assaut contre une position de l'armée nigérienne sur le lac Tchad. 46 soldats et 28 civils ont été tués, selon le dernier bilan officiel communiqué[...]

Nigeria : libération de près de 300 filles et femmes des griffes de Boko Haram

Dans un communiqué publié mardi, l'armée nigériane a annoncé avoir libéré 200 filles et 93 femmes dans un fief du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays, sans[...]

Boko Haram : des centaines de corps découverts à Damasak, au moins 50 soldats tués au Niger

Selon plusieurs témoins, des centaines de corps, découverts depuis jeudi dernier à Damasak, ont été enterrés ce week-end dans cette ville du nord-est du Nigeria. Il s'agirait de victimes[...]

Nigeria : une attaque présumée de Boko Haram fait une vingtaine de morts

Des membres présumés de Boko Haram ont abattu 21 déplacés qui tentaient de regagner leur village, dans le nord-est du Nigeria, pour tenter d'y chercher à manger.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120804163216 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120804163216 from 172.16.0.100