Extension Factory Builder
29/07/2012 à 10:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une rue de Libreville, au Gabon. Une rue de Libreville, au Gabon. © Desirey Minkoh/AFP/Archives

L'Union nationale (UN), parti d'opposition gabonais dissout par les autorités en 2011, a organisé samedi à Libreville une manifestation pour demander l'organisation d'une conférence nationale.

"Nous demandons la tenue d'une conférence nationale souveraine. Nous nous inscrivons en faux dans la position du gouvernement qui (...) dit qu'il n'y a pas de crise au Gabon. Nous disons que la crise existe et qu'elle est visible", a déclaré Guy-Roger Ondzaghe, l'un des organisateurs de la manifestation réunissant environ 2.000 personnes au quartier populaire de Nzeng Ayong.

"Le Gabon ne connaît aucune crise sociale, aucune crise politique, aucune crise institutionnelle. Une conférence nationale ne se justifie pas", avait pour sa part déclaré jeudi le porte-parole de la présidence Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Le chef de l'UN, André Mba Obame, qui revendique la victoire à la présidentielle 2009 remportée par Ali Bongo, vient d'annoncer son prochain retour au pays, après plus d'un an de convalescence en Afrique du Sud et en France.

Une partie de l'opposition gabonaise proche de l'UN a demandé début juillet, depuis Paris où le président Ali Bongo Ondimba était en visite, l'organisation d'une conférence nationale et une nouvelle Constitution.

"Processus de monarchisation"

Baptisé "Rencontre de Paris. Comment sortir le Gabon de la crise ?", le document avait été rédigé par André Mba Obame, ex-ministre de l'Intérieur, le président de l'UN Zacharie Myboto et l'ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, ainsi que des membres de la société civile et de la diaspora gabonaises proches de l'UN.

"Il doit être mis fin (...) au processus de monarchisation en cours au Gabon. A cette fin (...) priorité doit être donnée à une initiative impliquant toutes les Gabonaises et tous les Gabonais à travers une Conférence nationale souveraine" en septembre 2012, affirmait le texte.

Le document proposait un calendrier où figuraient "la dissolution de l'Assemblée nationale, la réhabilitation de l'UN (...), l'adoption d'un nouveau code électoral" et "l'adoption par référendum de la nouvelle Constitution" avec des "élections générales (présidentielle, législatives, locales et sénatoriales)" en octobre-décembre 2013.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Gabon : l'opposition à la recherche de l'oiseau rare

Les principaux ténors de l'opposition gabonaise font aujourd'hui front commun. S'accorderont-ils demain pour désigner un candidat unique à la présidentielle ?[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Gabon-France : le casse-tête Veolia

Le président Ali Bongo Ondimba a reçu Antoine Frérot, le PDG de Veolia, lors de son dernier séjour à Paris, début février. Au menu des échanges : le renouvellement de la[...]

Gabon - Tropicale Amissa Bongo : le Tunisien Rafaa Chtioui s'épanouit loin de l'Europe

Ancien grand espoir du cyclisme ayant évolué dans des formations européennes, le Tunisien Rafaâ Chtioui, vainqueur dimanche de la 10e Tropicale Amissa Bongo, la plus grande course d'Afrique,[...]

Gabon : fleurs, SMS et crèmes glacées... les factures de Pascaline Bongo devant la justice française

Pascaline Bongo est assignée à comparaître le 17 mars à 10h devant le tribunal de grande instance de Paris. La sœur du chef de l'État gabonais est accusée de n'avoir pas[...]

Gabon : Ali Bongo Ondimba adoube le caricaturiste Pahé

Entretien avec Pahé qui publie "5 ans déjà !!", un recueil de ses dessins des cinq dernières années. Un ouvrage préfacé par sa principale victime, Ali Bongo Ondimba[...]

Réseaux sociaux : Ali Bongo Ondimba, tweet un jour, tweet toujours ?

La communauté des chefs d'État africains présents sur Twitter vient de s'agrandir. Ali Bongo Ondimba a publié son premier tweet le 9 février. Au pouvoir depuis six ans, le Gabonais saura-t-il[...]

Gabon : Ali Zen Bongo et l'opposition

À moins de deux ans de l'élection présidentielle, le chef de l'État calme le jeu en autorisant à nouveau le principal parti d'opposition. Reste à voir comment réagiront ses[...]

Vidéo : les 10 plus beaux buts de la CAN 2015

Ils s'appellent Yaya Touré, Max Alain Gradel, Bakary Sako, Sambou Yatabare, Jeremie Bokila, Pierre Emerick Aubameyang, pour ne citer qu'eux... Retour en vidéo sur leurs prouesses devant le but lors de la CAN 2015.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120729103535 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120729103535 from 172.16.0.100