Extension Factory Builder
28/07/2012 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Laurent Fabius en conférence de presse à Dakar avec son homologue sénégalais Alioune Badara Ciss Laurent Fabius en conférence de presse à Dakar avec son homologue sénégalais Alioune Badara Ciss © Seyllou/AFP

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a estimé qu'une éventuelle intervention militaire au Mali nécessitait des "forces africaines capables" et "organisées" pour affronter les islamistes armés qui occupent le nord du Mali, dans un entretien à l'AFP.

Si le dialogue échoue, "si ces terroristes ne veulent pas pratiquer autre chose que le terrorisme, il faudra traiter cela sécuritairement. Mais ça doit être fait par des Africains", a déclaré M. Fabius, en visite depuis vendredi soir à Dakar dans le cadre d'une tournée africaine.

"C'est pas facile, parce qu'il faut trouver les forces suffisantes au Mali et dans les pays voisins", des forces qui soient "organisées, suffisantes et équipées", selon lui.

Les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui occupent le nord du Mali depuis quatre mois, "sont des gens qui ont des moyens" et "il faut en face des forces africaines qui soient capables" de les affronter. "Il y a un travail préparatoire à faire", a-t-il ajouté.

Détermination du Niger

M. Fabius a noté en particulier "une détermination importante du Niger" à participer à une éventuelle intervention militaire africaine.

"C'est aux Maliens et à l'ensemble des Africains de prendre les décisions qui sont nécessaires, avec le soutien de la communauté internationale. La France souhaite jouer le rôle de facilitateur", a-t-il rappelé à l'issue d'une rencontre samedi avec le président sénégalais Macky Sall.

La sécurité est "la question grave posée par l'existence de groupes terroristes regroupés sous l'étiquette Aqmi qui ne peuvent pas être acceptés, compte tenu de la menace qu'ils font peser sur le Mali et sur l'ensemble de la région et de façon générale sur l'ensemble des démocraties", a-t-il dit.

Il a salué le retour vendredi à Bamako après deux mois d'absence du président malien de transition Dioncounda Traoré, blessé le 21 mai par une foule hostile à son maintien au pouvoir, parti ensuite se faire soigner à Paris.

"Analyses convergentes"

Il a estimé qu'au sujet du Mali, "les analyses sont convergentes" entre Dakar et Paris avant d'ajouter: "Tout est réuni pour une nouvelle et excellente page dans les relations entre le Sénégal et la France sur le plan multilatériel et bilatéral".

M. Fabius effectue sa première visite en Afrique subsaharienne depuis sa prise de fonctions en mai. Le Sénégal est la troisième étape de cette tournée entamée jeudi soir au Niger, puis au Burkina, et devant se conclure samedi au Tchad.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Avocate au barreau du Tchad, présidente de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (ATPDH) et récipiendaire du Right Livelihood Award en 2011, Jacqueline[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers