Extension Factory Builder
28/07/2012 à 13:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats rebelles du M23 à Bunagana, dans l'est de la RDC, le 23 juillet 2012. Des soldats rebelles du M23 à Bunagana, dans l'est de la RDC, le 23 juillet 2012. © Phil Moore/AFP/Archives

Les forces rebelles du M23 qui luttent contre le pouvoir dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ont repris vendredi du terrain sur les forces armées de République démocratique du Congo (FARDC), apprend-on samedi à Goma de diverses sources.

Un responsable du M23, interrogé au téléphone par l'AFP a annoncé que leurs forces étaient positionnées à un kilomètre de Kibumba, à environ 30 km au nord-est de Goma. Ils occupaient cette position quand ils avaient été arrêtés mardi dernier par des tirs d'hélicoptères de l'armée régulière et des Nations unies venues en protection des populations civiles de la région.

Les FARDC avec des chars et des hélicoptères d'attaque avaient repris du terrain, mais vendredi elles semblaient l'avoir reperdu.

Selon une source diplomatique, interrogée à Kinshasa, ce repli serait dû à l'épuisement des munitions tant des hélicoptères que des chars. Selon les journaux publiés samedi dans la capitale ces combats auraient fait cinq morts, dont deux par balles et neuf blessés.

Aucun bilan n'a pu être obtenu auprès des différents porte-paroles militaires sur place.

Le lieutenant Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée a reconnu que des combats étaient engagés au nord de Kibumba, qui est toujours, selon lui, sous le contrôle de l'armée.

Mouvements de population

D'importants mouvements de population fuyant les combats ont été aperçus se dirigeant vers Goma, apprend-on auprès de témoins.

Selon une source informée à Goma une délégation de responsables du renseignement congolais serait arrivée samedi à Goma venant de Kinshasa et en compagnie du gouverneur de la province, M. Julien Paluku, s'apprêterait à rencontrer le ministre rwandais de la défense, le général James Kabarebe.

Cette rencontre interviendrait deux semaines après la rencontre des deux chefs d'Etat, Joseph Kabila et Paul Kagame, à Addis Abeba où il avait été convenu de l'implantation d'une "force neutre" chargée de neutraliser les rebelles dans l'est du pays et surveiller la frontière avec le Rwanda.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : accusé de 'trafic d'armes', le général Gabriel Amisi 'blanchi'

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier &[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers