Extension Factory Builder
28/07/2012 à 10:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Laurent Fabius et des représentants du mouvement Y’en a marre, à Dakar le 27 juillet 2012. Laurent Fabius et des représentants du mouvement Y’en a marre, à Dakar le 27 juillet 2012. © Seyllou/AFP

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a salué vendredi soir à Dakar "l'exemple" de "Y'en a marre", un mouvement de jeunes qui avait été à la pointe du combat contre un troisième mandat de l'ex-président Abdoulaye Wade, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ce que vous faites peut être un exemple parce qu'il faut que les jeunes et les moins jeunes se prennent en main", a déclaré M. Fabius lors d'une rencontre avec les responsables de "Y'en a marre" au quartier général de ce mouvement dans une banlieue de Dakar.

Laurent Fabius, arrivé mercredi soir à Dakar dans le cadre d'une tournée africaine, a dit avoir rencontré les membres de "Y'en a marre" parce que "le Sénégal, ce n'est pas seulement le Sénégal officiel. Parmi les fautes principales à éviter, c'est de rester enfermé dans les palais officiels".

"Il faut toujours être à l'écoute de la population. Ici, j'ai le sentiment que c'est le coeur du Sénégal qui bat et j'ai eu envie d'écouter le coeur du Sénégal battre", a-t-il ajouté.

"Sentinelles de la démocratie"

Le coordonnateur de "Y'en a marre" Fadel Barro avait auparavant appelé à la formation en Afrique d'"opinions publiques fortes" capables d'influer sur le cours des évènements.

"Nous sommes des sentinelles de la démocratie et nous avons choisi la République. Notre objectif est que le Sénégal reste une démocratie forte", a dit M. Barro.

Le mouvement "Y'en a marre", créé en janvier 2011 pour, à l'origine, protester contre les difficultés de la vie quotidienne au Sénégal, notamment les coupures d'électricité, a joué un rôle important dans la contestation de la candidature du président Wade à un troisième mandat à l'élection présidentielle de février-mars 2012.

Cette candidature avait été jugée "illégale" par l'opposition pour qui M. Wade avait épuisé ses deux mandats légaux après son élection en 2000 et sa réélection en 2007.

Dernière étape pour Fabius, le Tchad

M. Wade, qui était au pouvoir depuis douze ans, a été battu au second tour par Macky Sall avec plus de 65% des suffrages en mars.

Le chef de la diplomatie française, qui effectue sa première visite en Afrique subsaharienne depuis sa prise de fonctions en mai, doit rencontrer samedi matin le président Macky Sall.

Le Sénégal est la troisième étape de sa tournée africaine, entamée jeudi soir au Niger puis au Burkina, et devant se conclure samedi au Tchad.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

'Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël'

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la solidar[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Sénégal : Mahammed Dionne, le premier de la classe

Chargé jusque-là du Plan Sénégal émergent, ce fidèle de Macky Sall succède à Aminata Touré à la tête du gouvernement. Plus consensuel, il devrait[...]

Sénégal : Khalifa Sall, un destin présidentiel ?

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...[...]

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall

Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers