Extension Factory Builder
22/07/2012 à 20:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Eyptiens portent le cercueil d'Omar Souleimane, le 21 juillet 2012 au Caire. Des Eyptiens portent le cercueil d'Omar Souleimane, le 21 juillet 2012 au Caire. © AFP

Des milliers d'Égyptiens ont assisté samedi aux funérailles militaires d'Omar Souleimane, ancien bras droit du président déchu Hosni Moubarak et ex-chef des services du renseignement, décédé jeudi aux Etats-Unis.

M. Souleimane est mort à l'âge de 76 ans dans un hôpital de Cleveland (Ohio). Selon un diplomate égyptien à Washington, il est décédé d'une soudaine crise cardiaque pendant qu'il subissait des tests médicaux. Son corps a été rapatrié tôt samedi au Caire à bord d'un avion privé.

Les funérailles se sont déroulées dans l'après-midi dans la mosquée Al-Rachdan, dans l'est du Caire. La foule s'est pressée pour toucher le cercueil enveloppé du drapeau militaire égyptien, qui a ensuite été emmené par des soldats sur un attelage tiré par un cheval.

Le nouveau président égyptien, l'islamiste Mohamed Morsi, avait envoyé un représentant à la cérémonie, à laquelle ont également assisté le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA), le maréchal Hussein Tantaoui, et le chef des services de renseignements Mourad Mouafi.

Pendant les funérailles, les partisans de M. Souleimane - ennemi farouche des islamistes, qui l'ont accusé d'avoir supervisé personnellement la torture de membres de leur mouvance - ont scandé des slogans hostiles à M. Morsi et aux Frères musulmans.

Proche d'Hosni Moubarak

M. Souleimane était perçu par beaucoup en Egypte comme un membre du cercle proche de Hosni Moubarak qui, peu avant d'être chassé du pouvoir par une révolte en février 2011, l'avait nommé vice-président.

Il avait quitté l'Egypte après avoir été écarté de la course lors du premier scrutin présidentiel de l'après-Moubarak qui s'est tenu en mai 2011. La commission électorale l'avait disqualifié car il n'avait selon elle pas réussi à obtenir les soutiens de quinze provinces comme le stipule la loi.

Il est surtout connu pour avoir été, à partir de 1991, le chef des "moukhabarat", le redoutable et tentaculaire bureau du renseignement intérieur. Fort notamment de bonnes relations avec les Américains, cet homme incontournable avait accumulé les "missions spéciales". Il avait été chargé de dossiers de politique étrangère dont celui du conflit israélo-palestinien, qu'il gérait en première ligne.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : un policier tué et huit blessés dans des attentats dans le Sinaï

Égypte : un policier tué et huit blessés dans des attentats dans le Sinaï

Un policier égyptien a été tué mercredi lors d’une attaque à la bombe dans le nord du Sinaï. Huit autres ont été blessés dans des attentats, selon les autorit&eacu[...]

Égypte : pour les Frères musulmans, c'est le moment de compter ses amis

Condamné à mort avec 106 coaccusés, l'ex-président Morsi verra-t-il sa peine commuée ? En attendant, dans le monde arabe, les partis islamistes proches des Frères musulmans sont[...]

Conflit en Libye : des chefs de tribus libyennes en réunion au Caire

Une centaine de chefs de tribus libyennes est réunie au Caire depuis lundi afin de trouver des solutions pour mettre un terme à la guerre en Libye. Cette réunion de quatre jours est organisée par[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Égypte : Morsi et Qaradawi condamnés à mort, signe de "guerre totale" contre les Frères musulmans

La condamnation à mort samedi de l’ancien président Mohamed Morsi, du prédicateur Youssef Al-Qaradawi et la pendaison de six détenus islamistes montrent la détermination du régime[...]

Égypte : deux juges, un procureur tués par balle dans le Sinaï

Deux juges et un procureur égyptiens ont été tués par balle samedi dans le nord du Sinaï, théâtre d'attentats jihadistes visant habituellement les forces de sécurité, a[...]

L'Égypte pend six militants islamistes

Six militants islamistes reconnus coupables d’avoir mené des attaques pour le compte du groupe armé Ansar Beit al-Maqdess ont été pendus, ont annoncé dimanche des responsables de la police[...]

Égypte - Condamnation à mort de Morsi : Washington profondément préoccupé

Les États-Unis ont exprimé dimanche leur profonde préoccupation après la condamnation à mort de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi et de plus de 100 autres Égyptiens, a[...]

Égypte : l'ex-président Mohamed Morsi condamné à mort

Poursuivi pour espionnage et des violences durant la révolte de 2011, Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, a été condamné samedi à mort. Un[...]

Égypte : sept morts, dont trois civils, dans deux attaques dans le Sinaï

Quatre militaires et trois civils ont été tués mercredi dans deux attaques à la bombe dans le Sinaï.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers