Extension Factory Builder
14/07/2012 à 17:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une manifestation du principal parti d'opposition, Unita, à Luanda, en Angola, le 19 mai 2012. Une manifestation du principal parti d'opposition, Unita, à Luanda, en Angola, le 19 mai 2012. © AFP

Au moins sept jeunes opposants ont été interpellés par la police samedi matin en marge d'une tentative de manifestation dans le centre de la capitale angolaise Luanda, a constaté une journaliste de l'AFP.

Ces arrestations ont eu lieu alors que les manifestants tentaient de s'approcher du lieu de rassemblement, une place du quartier de São Paulo, occupée par un dispositif policier.

Appartenant au "Mouvement révolutionnaire étudiant", les jeunes portaient des tee-shirts noirs avec les inscriptions "32 ans c'est trop" et " Liberté et démocratie", une façon de protester contre le président José Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis plus de 32 ans.

"Ce groupe de jeunes, d'une dizaine de personnes, a tenté de perturber l'ordre public, nous avons donc procédé à leur interpellation", a expliqué à l'AFP Francisco Notícia, le commandant de la police de Sambizanga, ajoutant qu'un policier a été blessé au cours de l'intervention.

"Nous étions un groupe de 200 personnes en train de converger vers la place mais un autre groupe d'individus a surgi pour nous attaquer et nous faire fuir", a indiqué par téléphone un des organisateurs de la manifestation, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"A l'heure actuelle, plus d'une centaine de membres de notre groupe manque à l'appel", a-t-il ajouté.

Deux journalistes interpellés

Deux journalistes angolais, de la Radio et Télévision Portugaise (RTP) et de Voice of America, ont également été interpellés par les forces de police.

Les jeunes avaient appelé à manifester pour demander le retrait d'un candidat de la liste de députés du parti au pouvoir, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), condamné par la justice et donc inéligible.

Ils protestaient également contre la disparition de deux membres de leur groupe, qui n'ont pas donné de nouvelles depuis fin mai.

L'Angola organise le 31 août prochain des élections générales pour élire ses députés et son président. Ce scrutin sera le troisième seulement depuis l'indépendance du pays en 1975.

Lors du dernier scrutin en 2008, le parti du président José Eduardo dos Santos, avait recueilli plus de 80 % des suffrages.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Angola

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet UE-Afriqu[...]

Détournements, disparitions, crashs... Les dix faits marquants de l'aviation africaine

Le mystère du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu depuis plus de dix jours, passionne, autant qu'il inquiète. Ce n'est pourtant pas la première que l'aviation se retrouve sous les projecteurs, y compris[...]

Les coulisses de la défense africaine (février-mars 2014)

Satellites, avions, chars, bâtiments, stratégie, communication... L'actualité de la défense a été particulièrement riche depuis février sur le continent. Laurent Touchard*[...]

"Théorie générale de l'oubli" : et il est comment le dernier José Éduardo Agualusa ?

Le point de départ du dernier roman de José Eduardo Agualusa, "Théorie générale de l'oubli", est une histoire vraie incroyable. Comme les aime l'auteur de "Barroco [...]

Football : le Congolais Trésor Mputu remporte sa première compétition avec Kabuscorp

Sitôt arrivé en Angola, Trésor Mputu a remporté, mardi 4 février, son premier match et sa première compétition avec son nouveau club angolais de Kabuscorp, vainqueur de la Super[...]

Pétrole : nouvelle opération controversée pour l'Israélien Dan Gertler en RD Congo

L’ONG Global Witness indique que la RD Congo a conclu en 2012 un accord de rachat des droits pétroliers d’une société offshore secrète, Nessergy, pour un montant probablement plus de 300[...]

George Chicoty : "On peut être noir, riche et honnête"

La santé du président dos Santos, les relations avec Paris, les accusations de corruption portées contre de hauts responsables angolais... De passage à Paris, George Chicoty, ministre angolais[...]

Angola : Dos Santos à Paris en 2014 ?

Les absences répétées du président angolais José Eduardo dos Santos alimentent les rumeurs sur son état de santé. Mais celui-ci pourrait profiter d'une invitation de[...]

Steak-frites à 40 dollars, nuit d'hôtel à 250 : très très chère Luanda

La capitale angolaise figure régulièrement en tête des classements des villes les plus onéreuses du monde pour les expatriés. Et cette année Luanda a encore battu des records notamment[...]

Hollande et l'Afrique, mode d'emploi

Le sommet qui, les 6 et 7 décembre, réunit à Paris les chefs d'État africains a pour thème la paix et la sécurité. L'occasion pour la France, qui a perdu de son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers