Extension Factory Builder
14/07/2012 à 16:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. © AFP

Le parti justice et développement (PJD), dont le chef est l'actuel Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane, a ouvert samedi à Rabat son 7ème congrès, marqué par le Printemps arabe et la "bonne gouvernance", a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ce qui est arrivé à la nation arabe et musulmane récemment est incroyable et ce n'est pas terminé", a déclaré Abdelilah Benkirane, actuel chef du gouvernement, à l'ouverture du congrès.

"Le peuple syrien est un peuple courageux. Je suis sûr, inch'Allah, que c'est le peuple syrien qui gagnera à la fin", a ajouté M. Benkirane, faisant référence au conflit qui secoue la Syrie depuis 16 mois et durant lequel plus de 17.000 personnes ont péri.

Dans le complexe Moulay Abdellah surchauffé, plus de 2.000 personnes ont assisté à l'ouverture du congrès, parmi lesquelles des chefs de partis marocains et étrangers, notamment arabes.

"Notre parti tient à instaurer la bonne gouvernance, après des décennies de médiocrité politique qui ont fait perdre la confiance du citoyen dans les institutions partisanes et élues", a précisé pour sa part un document du PJD publié en marge du congrès, dont l'AFP a obtenu une copie.

"Unité"

M. Benkirane a par ailleurs appelé à "l'unité" de son parti.

Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, participe aussi au congrès du parti islamiste.

"Khaled Mechaal est arrivé hier soir à Rabat et il participe à l'ouverture du congrès de notre parti", a déclaré Abdelaali Hamiddine, l'un des dirigeants du PJD.

"Je ne sais pas si le leader palestinien du Hamas prendra la parole lors de ce congrès. Pour l'instant, rien n'est prévu", a-t-il précisé.

Le 7ème congrès du PJD est le premier tenu par ce parti après sa large victoire aux législatives de novembre 2011 qui se sont déroulées dans le tumulte du Printemps arabe, et ont conduit à la nomination par le roi Mohammed VI de M. Benkirane à la tête du gouvernement.

Elu secrétaire général du PJD en 2008, Abdelilah Benkirane sera sans doute reconduit à la tête de son parti lors de ce congrès qui dure jusqu'à dimanche, a indiqué un responsable du parti sous le couvert de l'anonymat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires, [...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120714163511 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120714163511 from 172.16.0.100