Extension Factory Builder
14/07/2012 à 16:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. © AFP

Le parti justice et développement (PJD), dont le chef est l'actuel Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane, a ouvert samedi à Rabat son 7ème congrès, marqué par le Printemps arabe et la "bonne gouvernance", a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ce qui est arrivé à la nation arabe et musulmane récemment est incroyable et ce n'est pas terminé", a déclaré Abdelilah Benkirane, actuel chef du gouvernement, à l'ouverture du congrès.

"Le peuple syrien est un peuple courageux. Je suis sûr, inch'Allah, que c'est le peuple syrien qui gagnera à la fin", a ajouté M. Benkirane, faisant référence au conflit qui secoue la Syrie depuis 16 mois et durant lequel plus de 17.000 personnes ont péri.

Dans le complexe Moulay Abdellah surchauffé, plus de 2.000 personnes ont assisté à l'ouverture du congrès, parmi lesquelles des chefs de partis marocains et étrangers, notamment arabes.

"Notre parti tient à instaurer la bonne gouvernance, après des décennies de médiocrité politique qui ont fait perdre la confiance du citoyen dans les institutions partisanes et élues", a précisé pour sa part un document du PJD publié en marge du congrès, dont l'AFP a obtenu une copie.

"Unité"

M. Benkirane a par ailleurs appelé à "l'unité" de son parti.

Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, participe aussi au congrès du parti islamiste.

"Khaled Mechaal est arrivé hier soir à Rabat et il participe à l'ouverture du congrès de notre parti", a déclaré Abdelaali Hamiddine, l'un des dirigeants du PJD.

"Je ne sais pas si le leader palestinien du Hamas prendra la parole lors de ce congrès. Pour l'instant, rien n'est prévu", a-t-il précisé.

Le 7ème congrès du PJD est le premier tenu par ce parti après sa large victoire aux législatives de novembre 2011 qui se sont déroulées dans le tumulte du Printemps arabe, et ont conduit à la nomination par le roi Mohammed VI de M. Benkirane à la tête du gouvernement.

Elu secrétaire général du PJD en 2008, Abdelilah Benkirane sera sans doute reconduit à la tête de son parti lors de ce congrès qui dure jusqu'à dimanche, a indiqué un responsable du parti sous le couvert de l'anonymat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra l'[...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

État islamique : Fatiha Mejjati, la veuve noire

Les combattants marocains de l'État islamique (EI) ont leur star. Son nom : Fatiha Mejjati, veuve de Karim Mejjati, membre d'Al-Qaïda tombé en Arabie saoudite en avril 2005. Véritable[...]

Maroc : enquête sur le contrat controversé de Sicpa

Au Maroc, la société suisse chargée du marquage fiscal des boissons et du tabac est loin de faire l'unanimité. Outre des tarifs jugés excessifs, l'opacité de sa gestion pose[...]

Maroc : inondations meurtrières dans le Sud

La région du Sud-est du Maroc a connu des intempéries exceptionnelles dimanche 23 novembre. Bilan provisoire : au moins 32 personnes tuées et 6 portées disparues.  [...]

Le Maroc face à la "Daesh connection"

Plus d'un millier de Marocains ont décidé de rejoindre les rangs de l'État islamique. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Comment sont-ils recrutés ? Comment les autorités[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

 Chefs d'Etats, grands patrons, ministres, jeunes entrepreneurs... Ils sont tous venus à Marrakech pour participer à la cinquième édition du Sommet Global de entrepreneuriat, la première du[...]

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Saham a acquis 40% de la société nigériane d'assurance non-vie Unitrust Insurance. Pénétrant sur le troisième marché du continent et l'un des plus prometteurs.[...]

Un ressortissant français et sa fille retrouvés mort dans le centre du Maroc

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce double homicide remonte à une semaine et aurait été motivé par le vol. Trois suspects ont été arrêtés,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers