Extension Factory Builder
14/07/2012 à 16:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane à Tunis, le 24 mai 2012. © AFP

Le parti justice et développement (PJD), dont le chef est l'actuel Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane, a ouvert samedi à Rabat son 7ème congrès, marqué par le Printemps arabe et la "bonne gouvernance", a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ce qui est arrivé à la nation arabe et musulmane récemment est incroyable et ce n'est pas terminé", a déclaré Abdelilah Benkirane, actuel chef du gouvernement, à l'ouverture du congrès.

"Le peuple syrien est un peuple courageux. Je suis sûr, inch'Allah, que c'est le peuple syrien qui gagnera à la fin", a ajouté M. Benkirane, faisant référence au conflit qui secoue la Syrie depuis 16 mois et durant lequel plus de 17.000 personnes ont péri.

Dans le complexe Moulay Abdellah surchauffé, plus de 2.000 personnes ont assisté à l'ouverture du congrès, parmi lesquelles des chefs de partis marocains et étrangers, notamment arabes.

"Notre parti tient à instaurer la bonne gouvernance, après des décennies de médiocrité politique qui ont fait perdre la confiance du citoyen dans les institutions partisanes et élues", a précisé pour sa part un document du PJD publié en marge du congrès, dont l'AFP a obtenu une copie.

"Unité"

M. Benkirane a par ailleurs appelé à "l'unité" de son parti.

Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, participe aussi au congrès du parti islamiste.

"Khaled Mechaal est arrivé hier soir à Rabat et il participe à l'ouverture du congrès de notre parti", a déclaré Abdelaali Hamiddine, l'un des dirigeants du PJD.

"Je ne sais pas si le leader palestinien du Hamas prendra la parole lors de ce congrès. Pour l'instant, rien n'est prévu", a-t-il précisé.

Le 7ème congrès du PJD est le premier tenu par ce parti après sa large victoire aux législatives de novembre 2011 qui se sont déroulées dans le tumulte du Printemps arabe, et ont conduit à la nomination par le roi Mohammed VI de M. Benkirane à la tête du gouvernement.

Elu secrétaire général du PJD en 2008, Abdelilah Benkirane sera sans doute reconduit à la tête de son parti lors de ce congrès qui dure jusqu'à dimanche, a indiqué un responsable du parti sous le couvert de l'anonymat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers