Extension Factory Builder
08/07/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président soudanais Omar el-Béchir. Le président soudanais Omar el-Béchir. © AFP

Un haut responsable du Parti du congrès populaire (PCP), l'un des principaux partis d'opposition au Soudan, est en détention, a annoncé dimanche le PCP, qui fait partie d'une coalition d'opposants soutenant le mouvement de contestation contre le gouvernement.

Un haut responsable du Parti du congrès populaire (PCP), l'un des principaux partis d'opposition au Soudan, est en détention, a annoncé dimanche le PCP, qui fait partie d'une coalition d'opposants soutenant le mouvement de contestation contre le gouvernement.

Kamal Omar, chef du bureau politique du PCP, la formation de l'islamiste Hassan al-Tourabi, a été arrêté samedi à son domicile, a annoncé à l'AFP Béchir Adam Rahma, un autre responsable du parti. "Il lui ont demandé de prendre un sac et quelques vêtements. Cela signifie qu'il va rester un moment", a-t-il ajouté, précisant que l'arrestation était probablement liée au fait que M. Omar devait se rendre lundi au Qatar pour participer à une émission sur la chaîne Al-Jazeera.

Dirigé par M. Tourabi, mentor d'Omar el-Béchir lors du coup d'Etat militaire qui l'a porté au pouvoir en 1989 mais devenu l'un de ses adversaires les plus virulents après avoir été écarté 10 ans plus tard, le PCP est l'un des principaux partenaires de la charte d'opposition signée mercredi. Cette charte appelle à une intensification du mouvement de contestation contre M. Béchir et sa politique d'austérité avec l'objectif d'obtenir la fin du système de parti unique.

"Le vent du Printemps arabe"

La contestation, lancée à la mi-juin par des étudiants protestant contre la hausse des prix alimentaires, se manifeste par une multiplication de petits rassemblements violemment dispersés par la police, mais la mobilisation reste loin de celle des mouvements du Printemps arabe.

La répression est cependant sévère, avec des milliers d'arrestations selon des militants, qui visent particulièrement les opposants et les journalistes. L'Union européenne et le Canada ont exprimé leur inquiétude face à ces mesures.

"Il n'y a aucun espoir de réforme constitutionnelle. Avec le vent du Printemps arabe, la contestation populaire semble la voie la plus sure pour ramener la démocratie et la paix au Soudan", a insisté M. Rahma, même si les militants pro-démocratie ont fustigé ces dernières semaines le manque de mobilisation de l'opposition politique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Soudan

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Les élections générales au Soudan, prévues initialement le 2 avril, ont été fixées au 13 du même mois, a annoncé samedi le chef de la commission nationale élec[...]

Soudan : un ministre évoque une nouvelle offensive contre les rebelles

Une nouvelle offensive de l'armée soudanaise permettra de battre les rebelles armés des régions du Darfour, du Nil bleu et du Kordofan-Sud, a prévenu vendredi le ministre soudanais de la Défense,[...]

Soudan : deux figures de l'opposition arrêtées

Les services de sécurité soudanais ont arrêté deux figures de l'opposition après que leurs formations se sont mis d'accord pour unir leurs forces contre le gouvernement, a affirmé[...]

Viol collectif au Darfour : Khartoum empêche la Minuad de poursuivre l'enquête

Enquêtant sur une allégation de viol collectif impliquant l'armée, la Mission de la paix conjointe de l'ONU et de l'UA (Minuad) s'est vue refuser dimanche l'accès à Tabit, un village du Darfour,[...]

Maroc : Fadila El Gadi, broder avec la tradition

Entre les fashion weeks africaines, l'exportation des tissus et les défilés en Occident, le stylisme africain est en plein essor. Portraits de créateurs locaux qui revendiquent leur héritage[...]

Soudan : Omer Asim, architecte minimaliste

Entre les fashion weeks africaines, l'exportation des tissus et les défilés en Occident, le stylisme africain est en plein essor. Portraits de créateurs locaux qui revendiquent leur héritage hors[...]

Soudan : un homme abat deux gardes du palais présidentiel à Khartoum

Deux gardes soudanais ont été tués samedi à Khartoum par un homme qui essayait de pénétrer dans le palais présidentiel et qui a ensuite été abattu, a indiqué[...]

Soudan : Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

Le président soudanais Omar el-Béchir est candidat à sa réélection pour la présidentielle prévue pour avril 2015. Il a été réélu mardi chef du Parti du[...]

Cinquante nuances de gouvernance, selon l'indice Mo Ibrahim

La Fondation Mo Ibrahim, qui a passé au crible 52 pays africains, peint un tableau contrasté qui invite à la vigilance. Oui, le continent fait des progrès indéniables. Mais, même[...]

Soudan, Qatar, Turquie... : qui arme les islamistes libyens ?

Le gouvernement libyen soupçonne le Soudan de faciliter le transport des armes fournies par le Qatar aux milices islamistes. La Turquie serait aussi un allié de poids de ces dernières.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers