Extension Factory Builder
08/07/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président soudanais Omar el-Béchir. Le président soudanais Omar el-Béchir. © AFP

Un haut responsable du Parti du congrès populaire (PCP), l'un des principaux partis d'opposition au Soudan, est en détention, a annoncé dimanche le PCP, qui fait partie d'une coalition d'opposants soutenant le mouvement de contestation contre le gouvernement.

Un haut responsable du Parti du congrès populaire (PCP), l'un des principaux partis d'opposition au Soudan, est en détention, a annoncé dimanche le PCP, qui fait partie d'une coalition d'opposants soutenant le mouvement de contestation contre le gouvernement.

Kamal Omar, chef du bureau politique du PCP, la formation de l'islamiste Hassan al-Tourabi, a été arrêté samedi à son domicile, a annoncé à l'AFP Béchir Adam Rahma, un autre responsable du parti. "Il lui ont demandé de prendre un sac et quelques vêtements. Cela signifie qu'il va rester un moment", a-t-il ajouté, précisant que l'arrestation était probablement liée au fait que M. Omar devait se rendre lundi au Qatar pour participer à une émission sur la chaîne Al-Jazeera.

Dirigé par M. Tourabi, mentor d'Omar el-Béchir lors du coup d'Etat militaire qui l'a porté au pouvoir en 1989 mais devenu l'un de ses adversaires les plus virulents après avoir été écarté 10 ans plus tard, le PCP est l'un des principaux partenaires de la charte d'opposition signée mercredi. Cette charte appelle à une intensification du mouvement de contestation contre M. Béchir et sa politique d'austérité avec l'objectif d'obtenir la fin du système de parti unique.

"Le vent du Printemps arabe"

La contestation, lancée à la mi-juin par des étudiants protestant contre la hausse des prix alimentaires, se manifeste par une multiplication de petits rassemblements violemment dispersés par la police, mais la mobilisation reste loin de celle des mouvements du Printemps arabe.

La répression est cependant sévère, avec des milliers d'arrestations selon des militants, qui visent particulièrement les opposants et les journalistes. L'Union européenne et le Canada ont exprimé leur inquiétude face à ces mesures.

"Il n'y a aucun espoir de réforme constitutionnelle. Avec le vent du Printemps arabe, la contestation populaire semble la voie la plus sure pour ramener la démocratie et la paix au Soudan", a insisté M. Rahma, même si les militants pro-démocratie ont fustigé ces dernières semaines le manque de mobilisation de l'opposition politique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Soudan

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Soudan : Khartoum interdit les activités des partis politiques

Dans un décret relatif aux activités des formations politiques rendu public lundi tard dans la nuit, le président soudanais Omar el-Béchir a interdit aux partis d'organiser des réunions, y[...]

Darfour : les autorités annulent une visite humanitaire dans un camp de déplacés

Une délégation de l'ONU et de l'Union européenne attendue jeudi dans le plus grand camp de déplacés soudanais au Darfour a finalement annulé sa visite. Une recommandation des[...]

Soudan : un employé du CICR tué au Darfour

Un employé soudanais du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué au Darfour, a annoncé l'organisation vendredi, alors que les violences s'aggravent dans cette[...]

Détournements, disparitions, crashs... Les dix faits marquants de l'aviation africaine

Le mystère du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu depuis plus de dix jours, passionne, autant qu'il inquiète. Ce n'est pourtant pas la première que l'aviation se retrouve sous les projecteurs, y compris[...]

Les coulisses de la défense africaine (février-mars 2014)

Satellites, avions, chars, bâtiments, stratégie, communication... L'actualité de la défense a été particulièrement riche depuis février sur le continent. Laurent Touchard*[...]

Soudan : nouvelle manifestation contre la présence française en Centrafrique

Environ 200 fondamentalistes musulmans se sont rassemblés vendredi pour une deuxième manifestation hebdomadaire dans le centre de Khartoum afin de dénoncer le rôle de la France dans le conflit en[...]

Trafic d'êtres humains : Khartoum - Le Caire, l'axe du mal

Human Rights Watch dénonce la collusion entre les trafiquants et les autorités soudanaises et égyptiennes dans l'un des plus grands scandales humanitaires contemporains.[...]

Darfour : plus de 40 000 civils fuient des violences "intercommunautaires"

La mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) a indiqué dimanche que plusieurs milliers de civils ont fui les violences à Saraf Omra, une ville située à une centaine de kilomètres[...]

Soudan : à Karthoum, des manifestants dénoncent la présence française en Centrafrique

"La France est le premier criminel en Centrafrique", ont dénoncé près de 300 fondamentalistes musulmans vendredi à Karthoum, au Soudan.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers