Extension Factory Builder
07/07/2012 à 07:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président sénégalais était à Paris vendredi 06 juillet. Le président sénégalais était à Paris vendredi 06 juillet. © Vincent Fournier pour J.A.

Le président sénégalais Macky Sall a affirmé qu'aucun pays africain ne pouvait "seul faire face à la menace terroriste", en raison des "frontières poreuses" entre les pays du continent, vendredi à Paris, à l'issue d'un entretien avec François Hollande.

Le président sénégalais Macky Sall a affirmé qu'aucun pays africain ne pouvait "seul faire face à la menace terroriste", en raison des "frontières poreuses" entre les pays du continent, vendredi à Paris, à l'issue d'un entretien avec François Hollande.

"Aucun pays, en tout cas africain, ne peut faire face seul à la menace terroriste puisque nous avons des frontières poreuses", a déclaré Macky Sall à la presse.

Selon lui, "il est extrêmement difficile pour nos pays, sans moyens d'investigation poussés, sans surveillance satellitaire, sans surveillance aérienne permanente combinée au contrôle terrestre, d'assurer l'étancheïté de la frontière". Il y a "urgence" à coordonner les efforts en ce sens dans la région.

Dans un communiqué diffusé peu après aux agences de presse, le président Hollande et son homologue sénégalais ont "rappelé leur ferme condamnation des destructions de patrimoine religieux et culturel survenues à Tombouctou, illustration de la folie destructrice des groupes terroristes occupant le Nord du Mali".

"Fermeté"

Ils se sont également "félicités que les Nations Unies les aient également dénoncées avec la plus grande fermeté", ajoute le communiqué.
"Comme le Conseil de Sécurité, la France et le Sénégal appellent tous les Etats de la région à coordonner leurs efforts pour lutter contre le terrorisme", indique-t-on de même source.

Par ailleurs, M. Hollande a "félicité" M. Sall pour "le caractère exemplaire de son élection à la présidence de la République, et s'est réjoui du bon déroulement des élections législatives tenues au Sénégal dimanche 1er juillet. Ces deux scrutins confirment la force et l'ancrage de la tradition démocratique du Sénégal", affirme la présidence française.

Le chef de l'Etat a également "confirmé la volonté de la France d'accompagner le Sénégal dans ses efforts de redressement économique, social et financier qui se traduira par le versement de la première tranche d'un prêt d'aide budgétaire d'un montant total de 130 millions d'euros".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers