Extension Factory Builder
30/06/2012 à 16:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des membres des forces de l'ordre soudanaises dans Khartoum. Des membres des forces de l'ordre soudanaises dans Khartoum. © AFP

Près d'un millier de personnes ont été arrêtées vendredi en marge des manifestations contre la hausse des prix et le président Omar el-Béchir, soit autant que sur l'ensemble des deux premières semaines du mouvement, a affirmé samedi une organisation de militants.

La répression des manifestations de vendredi ont fait des centaines de blessés, a assuré l'Organisation pour la défense des droits et des libertés. Il s'agit surtout de personnes âgées incommodées par les gaz lacrymogènes, mais aussi de blessures causées par des balles en caoutchouc, des grenades lacrymogènes et des coups.

La police a annoncé dans un communiqué que des petits groupes avaient manifesté vendredi à Khartoum et ailleurs mais que le calme avait été rétabli avec un usage minimum de la force. Certains des émeutiers ont été arrêtés et vont être traduits en justice, a-t-elle ajouté sans préciser leur nombre.

Prisons fantômes

L'augmentation des arrestations signalées par les militants marque une nouvelle étape dans la répression, dans la mesure où l'association avait relevé un millier d'arrestations en 13 jours, entre le début du mouvement, lancé par une manifestation étudiante à Khartoum le 16 juin, et la journée de vendredi. Certains ont été arrêtés puis relâchés, a déclaré sous couvert d'anonymat un responsable de cette organisation militante, tandis que beaucoup ont été conduits dans des prisons fantômes. Ils ne vous disent pas où ils se trouvent. Vous n'avez même pas le droit de le demander, a-t-il expliqué.

Parmi les détenus se trouve Talal Saad, un journaliste soudanais correspondant à temps partiel pour l'AFP, arrêté dans les bureaux de l'agence à Khartoum alors qu'il venait d'y apporter des photos d'une manifestation. Près de 24 heures plus tard, il n'était toujours pas possible de le joindre. Le ministre de l'Information, Ghazi al-Sadiq, a assuré samedi que les Soudanais avaient le droit de s'exprimer pacifiquement mais a appelé la population à ne pas permettre aux émeutiers de menacer la stabilité et la sécurité du Soudan, dans un communiqué publié par l'agence officielle Suna.

Les militants soudanais avaient appelé à une large mobilisation vendredi, à la veille du 23e anniversaire samedi du coup d'Etat qui a porté Omar el-Béchir au pouvoir. Dans l'un des incidents les plus sérieux, la police a violemment dispersé une manifestation anti-Béchir près de la mosquée où est basé le parti d'opposition Umma à Omdurman, la ville jumelle de Khartoum sur l'autre rive du Nil. Les manifestants -- des centaines selon des témoins, des milliers selon la police -- avaient brûlé des pneus et jeté des pierres sur les policiers, selon un scénario qui s'est répété depuis deux semaines dans plusieurs quartiers de la capitale et d'autres villes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Soudan

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Soudan : début de la campagne pour une réélection quasi-certaine d'Omar el-Béchir

La campagne pour les élections présidentielle et législatives débute ce mardi au Soudan. Le président Omar el-Béchir est presque assuré d'être réélu, le tout[...]

Sur le chemin des armes en Centrafrique

L'ONG Conflict Armament Research a enquêté sur l'arsenal des groupes rebelles. À en croire son rapport, la Séléka, notamment, aurait bénéficié de l'aide directe du[...]

Soudan : Hadeel Ibrahim, à la tête de la fondation de papa

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Soudan : le président Béchir candidat à sa réélection en avril

 La commission électorale au Soudan a reçu dimanche la candidature du président sortant Omar el-Béchir pour le scrutin présidentiel du 13 avril pour lequel il part favori, selon un de ses[...]

Soudan : les Nations unies protestent contre l'expulsion de deux de leurs responsables

Les rapports entre le Soudan et les Nations unies ne s'arrangent pas. Jeudi, l'ONU a officiellement protesté auprès des autorités de Khartoum après leur décision d'expulser deux des principaux[...]

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Les élections générales au Soudan, prévues initialement le 2 avril, ont été fixées au 13 du même mois, a annoncé samedi le chef de la commission nationale[...]

Soudan : un ministre évoque une nouvelle offensive contre les rebelles

Une nouvelle offensive de l'armée soudanaise permettra de battre les rebelles armés des régions du Darfour, du Nil bleu et du Kordofan-Sud, a prévenu vendredi le ministre soudanais de la Défense,[...]

Soudan : deux figures de l'opposition arrêtées

Les services de sécurité soudanais ont arrêté deux figures de l'opposition après que leurs formations se sont mis d'accord pour unir leurs forces contre le gouvernement, a affirmé[...]

Viol collectif au Darfour : Khartoum empêche la Minuad de poursuivre l'enquête

Enquêtant sur une allégation de viol collectif impliquant l'armée, la Mission de la paix conjointe de l'ONU et de l'UA (Minuad) s'est vue refuser dimanche l'accès à Tabit, un village du Darfour,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120630164138 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120630164138 from 172.16.0.100