Extension Factory Builder
23/06/2012 à 17:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran de Goodluck Jonathan lors d'une intervention télévisée au Nigeria, le 29 mai. Capture d'écran de Goodluck Jonathan lors d'une intervention télévisée au Nigeria, le 29 mai. © AFP

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan a limogé vendredi son conseiller pour la sécurité nationale et le ministre de la Défense, a annoncé à l'AFP son porte-parole alors que le pays est plongé dans une spirale de violences meurtrières.

"Le NSA (conseiller pour la sécurité nationale) a été limogé (...) le ministre de la Défense également", a déclaré le porte-parole présidentiel Reuben Abati.

Le porte-parole a ajouté que le poste de conseiller à la sécurité nationale serait désormais occupé par Sambo Dasuki, un colonel à la retraite et un homme influent, originaire du nord du Nigeria et cousin du Sultan de Sokoto (nord), le plus haut dignitaire spirituel musulman du pays.

Aucune indication n'a été en revanche donnée dans l'immédiat sur le nouveau ministre de la Défense du Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 160 millions d'habitants.

Le président Jonathan, un chrétien du sud nigérian, avait réuni auparavant les hauts responsables de la sécurité du pays, après des journées de violences dans plusieurs villes du nord, qui ont fait plus de 100 morts depuis le début de la semaine, et suscité de vives critiques contre son gouvernement.

Cette réunion des chefs de la sécurité s'est déroulée dans la villa présidentielle à Abuja après son retour de Rio où il a assisté au sommet de l'ONU sur l'environnement, ont indiqué des responsables.

La décision du président de quitter mardi le Nigeria pour se rendre à ce sommet alors que de nouvelles émeutes étaient en cours avait été vivement critiquée dans son pays.

Le président "pense que nous devons parler. Nous avons besoin de nous assurer que ce que nous faisons est juste pour nous assurer que nous allons retrouver le calme et que les explosions à répétition cesseront", a déclaré le ministre de la Police Caleb Olubolade, à l'issue de la réunion.

Les autorités ont également annoncé vendredi l'arrestation de quatre personnes suspectées d'avoir tenté de faire exploser une bombe dans la deuxième mosquée de Kano, la plus grande ville du nord musulman du pays.

La bombe, selon la police, a été désamorcée sans faire de victimes.

Attaques et représailles

Un cycle d'attaques et de représailles entre chrétiens et musulmans a fait une centaine de morts et conduit à l'instauration d'un couvre-feu à Kaduna et Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe plus au nord-est du pays, entre le 17 et le 19 juin.

Dimanche, des attentats avaient visé trois églises à Kaduna et Zaria - les deux principales villes de l'Etat de Kaduna - et provoqué des représailles immédiates de jeunes chrétiens, avec un bilan officiel de 52 morts et 150 blessés.

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a revendiqué ces attaques. Depuis 2009, Boko Haram multiplie ainsi, essentiellement dans le nord du pays, attentats et attaques contre les forces de sécurité, les responsables gouvernementaux et les lieux de culte chrétiens.

Les Etats-Unis ont placé jeudi sur leur liste noire du terrorisme international trois membres du groupe Boko Haram, dont son principal responsable, Abubakar Shekau, tous trois proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : 40 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

Nigeria : 40 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

Quarante personnes ont été tuées dans l'effondrement vendredi d'un immeuble appartenant à l'Eglise de l'un des plus célèbres télévangélistes nigérians, selon [...]

Le slogan "Bring Back Goodluck 2015" crée la polémique au Nigeria

Quelque 150 jours après l’enlèvement de plus de 200 jeunes filles par la secte islamiste Boko Haram, au nord-est du Nigeria, le détournement du célèbre slogan "Bring Back Our[...]

Nigeria : les combattants de Boko Haram encerclent Maiduguri

Les islamistes radicaux de Boko Haram ont encerclé jeudi la ville de Maiduguri. Selon des notables locaux, ils prépareraient une attaque imminente contre cette grande ville stratégique du nord-est du[...]

Taiye Selasi : "Partir, c'est chercher le lieu propice à la réalisation d'un rêve"

Dans un premier roman symphonique, Le Ravissement des innocents, l'écrivaine ghanéo-nigériane, Taiye Selasi, qui partage sa vie entre trois continents, évoque le destin de ces[...]

Nigeria, le pays nitroglycérine

Le Nigeria connaît une grave crise militaire et sécuritaire. Retour sur les différents facteurs qui en sont à son origine.[...]

Wale Tinubu : "L'exploitation du pétrole n'est pas réservée aux entreprises étrangères"

En reprenant les actifs du pétrolier américain ConocoPhillips au Nigeria, le distributeur de carburants Oando est devenu le plus important producteur local d'or noir. Interview de son patron, Wale Tinubu,[...]

Nigeria : vingt policiers portés disparus depuis trois semaines

Trois semaines après l’attaque d’un centre d’entraînement situé au nord-est du Nigeria, par le groupe islamiste Boko Haram, vingt policiers sont toujours portés disparus, a[...]

Boko Haram : le Nigeria entre la peste et le califat

Sous la houlette d'Abubakar Shekau, leur chef, les jihadistes de Boko Haram ne se contentent plus de raids ponctuels. Ils ont entrepris de conquérir le nord-est du pays.[...]

Boko Haram : faut-il lancer une intervention multilatérale au Nigeria ?

Qui doit lutter contre Boko Haram ? Le groupe islamiste recrute et agit au Nigeria et au Cameroun, menace les pays voisins et vient de prêter allégeance à l'État islamique, qui sévit en Irak et[...]

Boko Haram : l'armée camerounaise annonce avoir tué plus d'"une centaine" d'islamistes

"Plus d'une centaine" de combattants appartenant au groupe islamiste armé nigérian Boko Haram auraient été tués par l'armée camerounaise. Selon Yaoundé, les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex