Extension Factory Builder
23/06/2012 à 17:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme devant le portrait du président de Centrafrique François Bozizé en mars 2005. Une femme devant le portrait du président de Centrafrique François Bozizé en mars 2005. © AFP

Un ressortissant français travaillant pour l'ONG Forest People Programme, en mission en Centrafrique, qui était emprisonné depuis huit jours sans raison a été libéré samedi vers 11H00 (10H00 GMT), a appris l'AFP de source diplomatique française.

Emmanuel Freudenthal "a été libéré à 11H00. Il a été reçu par l'ambassadeur", a ajouté cette source.

M. Freudenthal, qui travaillait auprès des peuples autochtones communément appelés "pygmées", avait été interpellé le 15 juin au motif qu'il était en possession de deux passeports français, "ce qui est tout à fait légal pour des gens qui voyagent beaucoup", avait souligné vendredi la source diplomatique.

Une source proche de son ONG a indiqué à l'AFP que M. Freudenthal s'était "fait voler une somme de 3.000 euros en liquide" pendant sa détention.

Le comportement des forces de sécurité centrafricaines avec les ressortissants étrangers comme avec les Centrafricains est souvent critiqué par les observateurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Centrafrique

Viols d'enfants en Centrafrique : si un soldat est coupable, il doit se dénoncer, affirme Le Drian

Viols d'enfants en Centrafrique : si un soldat est coupable, il doit se dénoncer, affirme Le Drian

Si un soldat français s'est rendu coupable de viol sur un enfant lors de la mission Sangaris en Centrafrique, il doit "se dénoncer immédiatement", a estimé le ministre français de la D&[...]

Viols d'enfants en Centrafrique : l'ONU nie avoir voulu étouffer l'affaire

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a jugé vendredi "offensant" d'être accusé d'avoir étouffé les accusations d'abus sexuels sur des enfants par des soldats[...]

Viols sur mineurs en Centrafrique : un scandale potentiellement dévastateur pour la France

L'armée française, habituée aux interventions en Afrique, fait face à un scandale aux effets potentiellement dévastateurs à la suite d'accusations d'enfants selon lesquels des soldats[...]

Centrafrique : des soldats tchadiens et équato-guinéens aussi accusés de viols sur mineurs

Après 14 soldats français de la force Sangaris, d'autres militaires étrangers en Centrafrique - des Tchadiens et des Équato-Guinéens - sont également accusés d'abus sexuels sur[...]

Viols sur mineurs en Centrafrique : 14 militaires français de Sangaris mis en cause

Selon une source judiciaire française, 14 soldats français sont mis en cause pour viols présumés d'enfants en Centrafrique. Mais seul une petite partie d'entre eux ont été[...]

Centrafrique : que sait-on de l'affaire des viols présumés d'enfants par des soldats français ?

Le quotidien britannique "The Guardian", a révélé mercredi une affaire de viols présumés d’enfants en Centrafrique, en 2014, par des militaires français de[...]

Centrafrique : Patassé Jr cherche soutiens

Peut-être que le forum de Bangui, qui aura lieu du 4 au 12 mai, en décidera autrement, mais, pour l'heure, la tenue de la présidentielle centrafricaine est toujours prévue d'ici au mois[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

Centrafrique : vers un nouveau report du forum de Bangui

Prévu initialement du 27 avril au 2 mai, le forum de Bangui devrait finalement avoir lieu du 4 au 12 mai.[...]

Centrafrique : Jean-Jacques Demafouth, qui veut la peau du caméléon ?

Ex-ministre de Patassé, ex-rebelle et aujourd'hui conseiller de Catherine Samba-Panza, il tentait de tirer toutes les ficelles du pouvoir centrafricain. À force, il a fini par faire l'unanimité. Contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120623171228 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120623171228 from 172.16.0.100