Extension Factory Builder
10/06/2012 à 17:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un tank de l'armée libyenne roule dans le désert près de Koufra, le 1er mars 2012. Un tank de l'armée libyenne roule dans le désert près de Koufra, le 1er mars 2012. © AFP

Au moins vingt-trois personnes ont été tuées et des dizaines blessées en deux jours de combats entre la tribu des Toubous et des forces liées à l'armée libyenne à Koufra, dans le sud-est de la Libye, a-t-on appris dimanche de sources locales.

Selon le médecin toubou, Taher Wehli, 20 personnes de sa tribu ont été tuées, "dont des femmes et des enfants", tandis que le commandant de la brigade Bouclier de la Libye, Wissam Ben Hmid, a fait état de trois morts et 12 blessés parmi ses hommes. Issa Abdelmajid, le chef controversé des Toubous, a fait état quant à lui de 28 morts, appelant les Nations Unies à "faire pression sur le Conseil national de transition (CNT, au pouvoir en Libye) pour lever le siège sur les Toubous" qui font face, selon lui, à un "plan d'extermination".

Dr Wehli et M. Abdelmajid ont fait état de bombardements contre les quartiers Toubous de la ville avec des roquettes et des obus. Un autre chef tribal des Toubous a confirmé que plus de 20 personnes avaient été tuées. "La situation à Koufra est critique", a indiqué à l'AFP Hussein Sake, affirmant qu'il n'y avait qu'un hôpital de campagne pour les Toubous. Le commandant Ben Hmid a indiqué de son côté que les combats étaient toujours en cours dimanche entre les Toubous et sa brigade.

Koufra, passage stratégique pour les trafics dans la région

En février, des combats entre les deux grandes tribus de la ville, les Toubous et les Zwei, avaient fait plus d'une centaine de morts des deux côtés en une douzaine de jours à Koufra, ville frontalière du Tchad, du Soudan et de l'Egypte. Les autorités avaient alors envoyé la brigade Bouclier de la Libye, une force d'ex-rebelles, depuis Benghazi (est) pour s'interposer entre les deux parties.

Mais en avril, plus d'une dizaine de personnes avaient été tuées dans des combats entre les Toubous et cette brigade, considérée par les Toubous comme une milice "hors-la-loi". Koufra est un passage stratégique pour les trafics en tout genre: drogue, alcool, cigarettes, contrefaçon, mais surtout l'immigration clandestine. Les tribus et groupes armés n'hésitent pas à recourir aux armes pour contrôler cette contrebande du désert.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui contr&ocir[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Ban Ki-moon à Tripoli pour donner un coup de pouce au dialogue libyen

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi à Tripoli afin de donner un coup de pouce au dialogue lancé fin septembre pour tenter rétablir la stabilité[...]

Libye : polémique entre Moscou et Tripoli sur la "libération" d'une vingtaine de prisonniers

Au lendemain de l'annonce par Moscou de la libération d'une vingtaine de citoyens russes, ukrainiens et bélarusses détenus en Libye, Tripoli a dénoncé mercredi "l'évasion" de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers