Extension Factory Builder
03/06/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le FLN de Abdelaziz Bouteflika a refusé de signer le rapport de la Cnisel. Le FLN de Abdelaziz Bouteflika a refusé de signer le rapport de la Cnisel. © D.R.

Dans un rapport, la Commission nationale de surveillance des élections législatives (CNISEL) estime que ces dernières ont perdu leur "crédibilité". Mais ni le FLN ni le RND, vainqueurs du scrutin, ne partagent ce point de vue.

C'est un rapport accablant qu'a rendu la Commission nationale de surveillance des élections législatives (Cnisel), samedi 2 juin. "Les législatives du 10 mai 2012 ont été entachées par de nombreux dépassements et infractions, du début de l'opération jusqu'à sa fin ce qui a terni sa probité et sa transparence ", selon la conclusion du rapport, lu par le président de la Cnisel Mohamed Seddiki. "La commission considère que les élections ont perdu leur crédibilité ", ajoute-t-il.

Trente cinq membres de la commission ont signé le rapport, quatre étaient absents, le Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) et le Rassemblement national démocratique (RND), vainqueurs des élections, a refusé de le signer et les autres se sont abstenus. La Cnisel est composée de représentants des 44 partis qui ont participé au scrutin. Dans son rapport, elle a noté toutes les irrégularités dont elle a eu connaissance depuis la convocation du corps électoral jusqu'à l'annonce des résultats officiels par le Conseil constitutionnel.

Commission indépendante

Pour la première fois depuis l'instauration du multipartisme en 1989, la présidence de cette commission, chargée du "suivi et du contrôle des opérations électorales et de la neutralité des agents en charges de ces opérations", a échappé au contrôle de l'administration. Lors des précédents scrutins, sa présidence avait toujours été confiée à une personnalité, désignée par les autorités. M. Seddiki a lui été élu par ses pairs avec 12 voix face au représentant du FLN, Madani Hout, qui n'a recueilli que quatre voix. La commission était représentée dans les 48 wilayas (départements) et les 1541 communes d'Algérie.

Le Front de libération nationale (FLN, parti présidentiel) est le grand vainqueur de ce scrutin avec 208 sièges, suivi du Rassemblement national démocratique (RND, du premier ministre Ahmed Ouyahia) avec 68 sièges et de l'Alliance de l'Algérie verte (AAV, trois partis islamistes) avec 49 sièges. La nouvelle Assemblée compte 462 députés dont 145 femmes.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : génération Bouteflika, génération harraga ?

Algérie : génération Bouteflika, génération harraga ?

Certains ne songent qu'à partir. D'autres trouvent des raisons d'espérer. Tous n'ont connu pour l'instant qu'un seul président, Abdelaziz Bouteflika. Coup de projecteur sur une jeunesse pas si dé[...]

Algérie : une vidéo de violences policières en Kabylie suscite colère et indignation

La vidéo d’une manifestation sauvagement réprimée par des policiers en Kabylie, dimanche dernier, provoque un tollé et oblige la police nationale à ouvrir une enquête. À[...]

Algérie : la traque de jihadistes se poursuit en Kabylie après une attaque contre les militaires

L'armée algérienne continuait mardi de ratisser les montagnes de Kabylie (est d'Alger) après l'attentat qui a coûté la vie à onze soldats samedi soir.[...]

Algérie bashing

En Occident, et en France en particulier, où la rengaine "quand on voit ce qu’on leur a laissé et ce qu’ils en ont fait" a la vie dure, l’Algérie génère, par[...]

Algérie : en attendant que Bouteflika prête serment, Benflis crée son parti

Les seuls klaxons que l’on entendait à Alger, samedi 19 avril, étaient ceux des cortèges nuptiaux qui sillonnaient les artères de la capitale. Jeudi soir, avant même la proclamation[...]

Algérie : onze militaires tués à la suite d'une embuscade en Kabylie

Onze militaires algériens ont été tués à la suite d'une embuscade survenue dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on[...]

Algérie : onze militaires tués samedi soir en Kabylie

Onze militaires algériens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on appris dimanche de source sécuritaire.[...]

L'Algérie sans illusions sur la promesse de Bouteflika de rajeunir le pouvoir

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un quatrième mandat, est attendu sur sa promesse de donner le pouvoir à la nouvelle génération mais les jeunes,[...]

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika réélu avec 81,53% des voix

Abdelaziz Bouteflika a été réélu au premier tour de l'élection présidentielle algérienne. Le chef de l'État sortant, qui briguait son quatrième mandat, a[...]

Algérie : les sept vies d'Abdelaziz Bouteflika

Abdelaziz Bouteflika a été réélu vendredi président de la République algérienne à une majorité écrasante de 81,53 % des suffrages exprimés. Alors que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces