Extension Factory Builder
03/06/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le FLN de Abdelaziz Bouteflika a refusé de signer le rapport de la Cnisel. Le FLN de Abdelaziz Bouteflika a refusé de signer le rapport de la Cnisel. © D.R.

Dans un rapport, la Commission nationale de surveillance des élections législatives (CNISEL) estime que ces dernières ont perdu leur "crédibilité". Mais ni le FLN ni le RND, vainqueurs du scrutin, ne partagent ce point de vue.

C'est un rapport accablant qu'a rendu la Commission nationale de surveillance des élections législatives (Cnisel), samedi 2 juin. "Les législatives du 10 mai 2012 ont été entachées par de nombreux dépassements et infractions, du début de l'opération jusqu'à sa fin ce qui a terni sa probité et sa transparence ", selon la conclusion du rapport, lu par le président de la Cnisel Mohamed Seddiki. "La commission considère que les élections ont perdu leur crédibilité ", ajoute-t-il.

Trente cinq membres de la commission ont signé le rapport, quatre étaient absents, le Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) et le Rassemblement national démocratique (RND), vainqueurs des élections, a refusé de le signer et les autres se sont abstenus. La Cnisel est composée de représentants des 44 partis qui ont participé au scrutin. Dans son rapport, elle a noté toutes les irrégularités dont elle a eu connaissance depuis la convocation du corps électoral jusqu'à l'annonce des résultats officiels par le Conseil constitutionnel.

Commission indépendante

Pour la première fois depuis l'instauration du multipartisme en 1989, la présidence de cette commission, chargée du "suivi et du contrôle des opérations électorales et de la neutralité des agents en charges de ces opérations", a échappé au contrôle de l'administration. Lors des précédents scrutins, sa présidence avait toujours été confiée à une personnalité, désignée par les autorités. M. Seddiki a lui été élu par ses pairs avec 12 voix face au représentant du FLN, Madani Hout, qui n'a recueilli que quatre voix. La commission était représentée dans les 48 wilayas (départements) et les 1541 communes d'Algérie.

Le Front de libération nationale (FLN, parti présidentiel) est le grand vainqueur de ce scrutin avec 208 sièges, suivi du Rassemblement national démocratique (RND, du premier ministre Ahmed Ouyahia) avec 68 sièges et de l'Alliance de l'Algérie verte (AAV, trois partis islamistes) avec 49 sièges. La nouvelle Assemblée compte 462 députés dont 145 femmes.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours ap[...]

CAN 2015 : le Ghana renverse l'Algérie au bout du temps additionnel !

Dans un match fermé, les Black Stars ont surpris l'Algérie à la dernière seconde grâce à leur attaquant vedette Asamoah Gyan. Grâce à ce succès, le Ghana passe devant[...]

Algérie - CAN 2015 : M'Bolhi, la solitude du gardien de but

Malgré sa remarquable prestation lors du dernier Mondial au Brésil, Raïs M'Bolhi, le portier de l'équipe nationale de football, demeure méconnu et sous-coté. Mais une belle CAN avec[...]

Omar Belhouchet : "Nous n'excluons pas un retour des violences contre les journalistes algériens"

Omar Belhouchet est directeur du quotidien francophone "El Watan". Dans les années 1990, il a fait l’objet de deux tentatives d’assassinat de la part des groupes islamiques armés. Dans cet[...]

Kaddour Hadadi : Citizen HK

Musicien fidèle à ses idéaux et romancier engagé, le chti aux origines algériennes ne lâche rien.[...]

CAN 2015 : Les binationaux au coeur de la stratégie sportive de l'Algérie

L'équipe algérienne compte 16 joueurs binationaux, qui possèdent à la fois les nationalités française et algérienne. Un phénomène qui n'est pas le fruit du hasard,[...]

La guerre islamiste en France : An I

Boualem Sansal est un écrivain algérien, auteur notamment de six romans et de plusieurs essais dont le dernier, très remarqué et publié en 2013 : "Gouverner au nom d'Allah"[...]

CAN 2015 : L'Algérie brise la malédiction

Les Fennecs ont dominé l'Afrique du Sud lundi soir (3-1) dans le deuxième match du groupe C. C'est la première fois que l'Algérie remporte son match d'ouverture de la CAN depuis 1990, et la[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

CAN 2015 : Algérie, Cameroun, Ghana, Sénégal... 4 favoris vus par 4 spécialistes

Alors que la CAN a débuté samedi 17 janvier, "Jeune Afrique" a demandé à quatre spécialistes du football africain de livrer le nom de leur favori pour la compétition. En[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120603111831 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120603111831 from 172.16.0.100