Extension Factory Builder
27/05/2012 à 10:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-chef d'état-major de l'armée bissau-guinéenne, l'amiral José Zamora Induta. L'ex-chef d'état-major de l'armée bissau-guinéenne, l'amiral José Zamora Induta. © AFP

La confusion régnait samedi autour du sort de l'ex-chef de l'armée de Guinée-Bissau, l'amiral José Zamora Induta, qui a quitté son pays où son tombeur, le général Antonio Indjai, reste incontournable depuis le putsch du 12 avril dans ce petit pays à l'instabilité chronique.

L'amiral Induta et trois autres personnes ayant fui la Guinée-Bissau ont "passé la nuit de jeudi à vendredi dans un hôtel de Ziguinchor (principale ville de Casamance, sud du Sénégal, ndlr) et sont partis le matin vers Banjul", la capitale gambienne plus au nord, a indiqué à l'AFP une source administrative à Ziguinchor. "Aucun d'eux n'a été arrêté", a-t-elle ajouté.

"Les gens sont passés mais ils sont partis, ils n'ont pas été arrêtés", a confirmé une source à la gendarmerie locale.

Plus tôt samedi, une source sécuritaire avait affirmé que les quatre personnes avaient été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi à Ziguinchor, dans la Casamance frontalière de la Guinée-Bissau.

Un officier de l'armée bissau-guinéenne interrogé par l'AFP à Bissau a assuré que l'amiral Induta avait rejoint le Sénégal avec au moins deux personnes, le président de la commission électorale Desejado Lima Da Costa et le ministre de l'Intérieur du gouvernement renversé le 12 avril, Fernando Gomes, qui étaient réfugiés comme lui dans les locaux de l'Union européenne (UE) à Bissau.

Ils ont été "exfiltrés grâce à une complicité locale" et "des investigations sont en cours", a assuré une source militaire bissau-guinéenne.

Il n'était pas possible de savoir dans l'immédiat si l'ex-chef d'état-major bissau-guinéen et ses compagnons se trouvaient encore au Sénégal ou étaient déjà en Gambie.

Cependant, selon une source diplomatique à Bissau et un proche de Fernando Gomes, l'amiral Induta et l'ex-ministre de l'Intérieur seraient déjà arrivés en Gambie.

Un haut gradé gambien en poste à la frontière avec la Casamance a déclaré à l'AFP que des "officiers" venus de Guinée-Bissau "ont passé la frontière" et pénétré en Gambie. Il a assuré ne pouvoir en dire davantage "pour des raisons de sécurité".

L'amiral Induta avait été renversé en avril 2010 par son adjoint, le général Antonio Indjai. Il s'était réfugié dans les locaux de l'UE à Bissau le 18 mars dernier, au soir du premier tour de la présidentielle, craignant pour sa vie après l'assassinat du colonel Samba Djalo, ex-responsable des services de renseignements militaires.

600 hommes

Le général Indjai est considéré comme le cerveau du coup d'Etat du 12 avril. Des autorités intérimaires ont été récemment mises en place, dans le cadre d'un processus de transition largement décidé par l'ex-junte et auquel l'ancien parti au pouvoir ne participe pas.

Une force militaire ouest-africaine de quelque 600 hommes, composée de soldats du Burkina Faso, du Sénégal et du Nigeria, doit finir de débarquer dans le pays dimanche, afin de sécuriser la transition.

Le chef de la commission électorale et l'ancien ministre de l'Intérieur s'étaient réfugiés dans les locaux de l'UE à la suite du coup d'Etat du 12 avril survenu dans cette ex-colonie portugaise devenue depuis plusieurs années une plaque tournante du trafic de cocaïne entre l'Amérique latine et l'Europe.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée Bissau

Ebola : la Guinée-Bissau ferme ses frontières avec la Guinée

Ebola : la Guinée-Bissau ferme ses frontières avec la Guinée

Les fermetures de frontière s'enchaînent en Afrique de l'Ouest. Mardi, c'est la Guinée-Bissau qui annonce fermer jusqu'à nouvel ses frontières Sud et Est avec la Guinée.[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Guinée-Bissau : formation du premier gouvernement du régime de José Mario Vaz

La Guinée-Bissau s'est dotée vendredi d'un gouvernement sous la direction du Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, une équipe dominée par le parti du président José Mario Vaz investi[...]

Sommet États-Unis-Afrique : qui en sera ?

Quels chefs d'État du continent se rendront à Washington pour le sommet États-Unis-Afrique des 5 et 6 août prochain et quel en sera le programme ? Éléménts de réponse.[...]

L'Égypte et la Guinée-Bissau réintègrent l'Union africaine, la Centrafrique reste suspendue

L'Égypte et la Guinée-Bissau sont à nouveau admises dans l'Union africaine. Mercredi, l'UA a annoncé mettre fin à la suspension touchant les deux pays.[...]

Allen Yéro Embalo, enfant-soldat devenu journaliste en lutte contre la corruption

Sur son passé d'enfant-soldat, Allen Yéro Embalo a tiré un trait. Devenu journaliste, il veut porter la plume dans la plaie. Pas facile dans un pays où les trafics gangrènent jusqu'au[...]

Guinée-Bissau : José Mario Vaz sous l'oeil de l'armée

On craignait que la victoire de José Mario Vaz à la présidentielle bissau-guinéenne ne provoque des remous. Or un gouvernement d'union avec l'opposition est en vue, et l'état-major[...]

José Mario Vaz élu président de Guinée-Bissau avec 61,90% des voix

José Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a été élu mardi président de Guinée-Bissau. Il a remporté 61,90%[...]

Sénégal : Macky Sall préoccupé par l'issue du scrutin bissau-guinéen

Le président sénégalais, Macky Sall, observe avec attention et "inquiétude" les résultats du scrutin présidentielle en Guinée Bissau. Explications.[...]

Présidentielle en Guinée-Bissau : l'ONU appelle au respect de "la volonté démocratique"

Au lendemain du second tour de la présidentielle bissau-guinéenne, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé lundi les candidats et leurs partisans à "respecter la volonté[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex