Extension Factory Builder
19/05/2012 à 09:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef d'état-major de l'armée Antonio Indjaï, le 15 janvier 2012 à Bissau. Le chef d'état-major de l'armée Antonio Indjaï, le 15 janvier 2012 à Bissau. © AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi à l'unanimité des sanctions ciblées contre cinq responsables du coup d'Etat du 12 avril en Guinée-Bissau, tout en demandant le retour immédiat à "l'ordre constitutionnel".

La résolution 2048 demande aux pays membres de "prendre les mesures nécessaires pour interdire l'entrée ou le passage sur leur territoire" des cinq responsables, dont le chef d'état-major de l'armée Antonio Indjaï et son adjoint Mamadu Ture. Trois autres membres de la junte militaire qui a pris le pouvoir sont visés: le général Estevao Na Mena, le général Ibraima Camara et le lieutenant-colonel Daba Naualna.

Le Conseil se réserve la possibilité de compléter cette interdiction de voyager par des "mesures supplémentaires" comme un embargo sur les armes ou des sanctions financières. La résolution, qui avait été proposée par le Portugal, réitère la demande faite à la junte d'abandonner le pouvoir et de "rétablir l'ordre constitutionnel".

Atteintes aux droits de l'Homme

Le Conseil dénonce aussi les atteintes aux droits de l'homme et les restrictions aux libertés imposées par la junte et "note avec une profonde inquiétude la situation humanitaire préoccupante provoquée par le coup d'Etat". L'Union européenne avait déjà pris des sanctions le mois dernier contre les responsables du putsch.

Les pays lusophones ainsi que le gouvernement renversé par la junte avaient demandé que le Conseil prenne des "sanctions ciblées" et qu'il décide aussi l'envoi d'une force internationale. Dans un rapport remis fin avril au Conseil, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait écarté cette dernière solution, la considérant comme un dernier recours.

Une force militaire de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), composée de soldats du Nigeria, du Burkina Faso et du Sénégal, a commencé à se déployer en Guinée-Bissau pour protéger les instances et personnalités politiques de transition mises en place après le putsch, dont le nouveau Premier ministre, Rui Duarte Barros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée Bissau

Un minibus saute sur une mine oubliée en Guinée-Bissau, 21 morts

Un minibus saute sur une mine oubliée en Guinée-Bissau, 21 morts

Vingt et un passagers d'un minibus ont été tués par l'explosion d'une mine abandonnée dans le nord de la Guinée-Bissau, selon un nouveau bilan communiqué dimanche à l'AFP par des so[...]

Guinée Bissau : António Indjai, la chute d'un parrain

Putschiste récidiviste recherché par la justice américaine pour complicité de narcotrafic, le chef d'état-major de l'armée bissau-guinéenne était devenu trop[...]

Guinée-Bissau : le général Indjai démis de ses fonctions à la tête de l'armée

Le chef de l'armée, le général Antonio Indjai, meneur du coup d'État d'avril 2012 et recherché par les États-Unis pour trafic de drogue, a été limogé lundi par le[...]

Ebola : la Guinée-Bissau ferme ses frontières avec la Guinée

Les fermetures de frontière s'enchaînent en Afrique de l'Ouest. Mardi, c'est la Guinée-Bissau qui annonce fermer jusqu'à nouvel ses frontières Sud et Est avec la Guinée.[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Guinée-Bissau : formation du premier gouvernement du régime de José Mario Vaz

La Guinée-Bissau s'est dotée vendredi d'un gouvernement sous la direction du Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, une équipe dominée par le parti du président José Mario Vaz investi[...]

Sommet États-Unis-Afrique : qui en sera ?

Quels chefs d'État du continent se rendront à Washington pour le sommet États-Unis-Afrique des 5 et 6 août prochain et quel en sera le programme ? Éléménts de réponse.[...]

L'Égypte et la Guinée-Bissau réintègrent l'Union africaine, la Centrafrique reste suspendue

L'Égypte et la Guinée-Bissau sont à nouveau admises dans l'Union africaine. Mercredi, l'UA a annoncé mettre fin à la suspension touchant les deux pays.[...]

Allen Yéro Embalo, enfant-soldat devenu journaliste en lutte contre la corruption

Sur son passé d'enfant-soldat, Allen Yéro Embalo a tiré un trait. Devenu journaliste, il veut porter la plume dans la plaie. Pas facile dans un pays où les trafics gangrènent jusqu'au[...]

Guinée-Bissau : José Mario Vaz sous l'oeil de l'armée

On craignait que la victoire de José Mario Vaz à la présidentielle bissau-guinéenne ne provoque des remous. Or un gouvernement d'union avec l'opposition est en vue, et l'état-major[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers