Extension Factory Builder
12/05/2012 à 11:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La nouvelle assemblée nationale algérienne comptera 31,39% de femmes. La nouvelle assemblée nationale algérienne comptera 31,39% de femmes. © Omar Sefouane pour J.A

145 femmes ont été élues lors des élections législatives algériennes tenues jeudi, à la faveur d'une loi votée en novembre 2011 sur leur représentativité au parlement, passant ainsi de 7% au sein de l'assemblée sortante à 31,39% dans la nouvelle chambre.

Cent quarante-cinq femmes ont été élues aux élections législatives algériennes tenues jeudi, à la faveur d'une loi votée en novembre 2011 sur leur représentativité au parlement, passant ainsi de 7% au sein de l'assemblée sortante à 31,39% dans la nouvelle chambre. Les candidates aux législatives ont bénéficié d'une réforme présidentielle imposant aux partis un quota féminin de 20 à 50% des sièges sur leur liste sous peine d'être éliminés du scrutin. Cette loi avait suscité de vives polémiques de la part de députés hommes qui la considérait injuste envers eux.

Jeudi, 7.700 femmes se sont présentées sur 24.916 candidats pour briguer une partie des 462 sièges de la future Assemblée. Saida Bounab du Front de libération nationale (FLN), parti présidentiel qui a raflé 220 sièges du futur parlement est une des trois seules femmes maires des 1.541 communes du pays.
Elle avait indiqué, peu avant le scrutin, qu'"après le dépouillement, la règle de trois sera appliquée. Les femmes auront un nombre de sièges proportionnel au pourcentage".

"Si à Alger le parti a 10 sièges, le quota des femmes étant de 40% dans cette wilaya (préfecture), il y aura quatre femmes députées", avait précisé cette candidate, élue jeudi à Alger.

Loi sur la représentativité des femmes

Selon la loi sur la représentativité des femmes dans les assemblées élues, "les sièges sont répartis en fonction du nombre de voix obtenues par chaque liste. Les proportions fixées par l'article 2 (entre 20 et 50% des sièges), sont obligatoirement réservées aux candidates femmes selon leur classement nominatif dans les listes".

Un flou a entouré cette loi sur l'obligation, ou pas, d'avoir une femme si par exemple le parti obtenait deux sièges alors que la première femme de la liste était en cinquième position. La plupart des députés disaient que non. Si cette disposition était bien appliquée, une cascade de recours de candidats lésés pourraient atterrir auprès du Conseil constitutionnel.

Actuellement, les seules sénatrices, au nombre de sept, ont été nommées parmi le tiers présidentiel et l'assemblée sortante ne comptait que 30 femmes sur 389 députés. Les femmes représentent 53% de la population.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

CAN 2015 : Wilfried Bony emmène la Côte d'Ivoire en demi-finales

CAN 2015 : Wilfried Bony emmène la Côte d'Ivoire en demi-finales

Les Elephants ont éliminé l'Algérie, favori du tournoi, dans le choc de ces quarts de finale (3-1). Wilfried Bony, auteur d'un doublé, est l'homme providentiel de la Côte d'Ivoire, qui retrouvera [...]

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

Deux grands favoris de la CAN-2015, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, s'affrontent dimanche dans un quart de finale en forme de revanche après celui de 2010. Dans un autre match, le Ghana a quant à lui[...]

Algérie : Rafik Khalifa devant ses juges en mars

Le procès de l'ancien milliardaire Rafik Khalifa se tiendra en mars devant le tribunal de Blida, selon des sources judiciaires à Alger.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord de paix peut être signé au Mali dans moins de six mois"

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se[...]

CAN 2015 : l'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

Après deux matchs médiocres dans le jeu, les Fennecs ont dominé le Sénégal techniquement sur le gazon de Malabo (2-0). Les hommes de Christian Gourcuff ont enfin endossé leur costume de[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Algérie : l'illégitime défense des "auxiliaires" pendant la décennie noire

Pour la première fois, deux anciens miliciens antijihadistes vont être jugés en France pour des faits datant de la décennie noire. Enquête sur des auxiliaires aux méthodes[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120512112037 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120512112037 from 172.16.0.100