Extension Factory Builder
28/04/2012 à 11:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la RDC, Joseph Kabila, le 20 décembre 2011 à Kinshasa. Le président de la RDC, Joseph Kabila, le 20 décembre 2011 à Kinshasa. © AFP

La Cour suprême en RD Congo a annoncé vendredi soir avoir invalidé 32 députés déclarés élus aux législatives de 2011 par la Commission électorale, laissant inchangé l'équilibre à l'Assemblée où la coalition du chef de l'Etat Joseph Kabila conserve la majorité absolue.

La Cour suprême de Justice (CSJ), chargée de proclamer les résultats définitifs du scrutin organisé le 28 novembre 2011 avec la présidentielle remportée par le sortant Joseph Kabila, a rejeté la quasi totalité des 519 recours en contestation qui avaient été déposés, invalidant l'élection uniquement de 32 députés.

Parmi ces derniers, 17 appartenaient à la Majorité présidentielle (MP) et 6 à l'opposition. Mais 22 nouveaux députés de la MP ont dans le même temps été déclarés élus, contre 3 seulement de l'opposition, selon les résultats de la CSJ.
La MP conserve donc la majorité absolue à l'Assemblée avec plus de 340 députés sur 482 sièges pourvus, sur un total de 500.

La CSJ n'a pas donné les résultats pour 7 circonscriptions -17 sièges-, pour lesquelles la Céni qui avait recommandé début février l'annulation des élections et un nouveau scrutin, notamment en raison de violences lors du vote ou du dépouillement. La cour a également "annulé partiellement" l'élection dans une 8e circonscription.

La CSJ a rejeté de nombreux recours jugés "infondés" ou "irrecevables".

Parmi les élus confirmés figurent Jaynet et Zoé Kabila, soeur jumelle et frère du président réélu de la RDC.

Résultats "non crédibles"

Le 12 avril, le secrétaire général de la MP, Aubin Minaku, 46 ans, cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, 61 députés), le parti de Joseph Kabila, a été élu nouveau président de l'Assemblée nationale. Il a succédé au secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab.

Organisées de façon chaotique et marquées par des violences, les élections présidentielle et législatives ont été entâchées de nombreuses irrégularités relevées par des missions d'observation nationales et étrangères, qui ont jugé les résultats "non crédibles".

Arrivé deuxième de la présidentielle derrière le sortant Kabila, le principal opposant Etienne Tshisekedi avait rejeté les résultats des scrutins et s'était autoproclamé "président élu".

Son parti l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est devenu la principale force d'opposition avec 41 députés, mais 33 d'entre eux ont été exclus de leur parti pour avoir siégé à l'Assemblée.

A la suite des nombreuses critiques, la Céni a dû reporter les élections provinciales et sénatoriales initialement prévues en 2012 et qui devraient se tenir début 2013. Les élections locales et municipales devraient terminer le cycle en juin 2013, selon un calendrier provisoire de la Céni.

Le 18 avril, le président Kabila a nommé Premier ministre Augustin Matata Ponyo, 47 ans, ministre sortant des Finances et membre du PPRD. Ce dernier a indiqué vendredi avoir terminé ses consultations, notamment auprès de leaders de l'opposition, pour former son gouvernement qui devrait être annoncé dans les prochains jours.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Séance académique

Un après-midi de septembre, quelque part à Kinshasa, une école supérieure de commerce est en effervescence. La raison en est simple : des étudiants doivent défendre leur travail de[...]

RDC : manifestation contre la modification de la Constitution

Plus de deux mille personnes ont manifesté, samedi matin, à Kinshasa, contre l'intention prêtée au président Joseph Kabila de modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir.[...]

RDC : Joseph Kabila "réaffirme la tenue des élections conformément au calendrier arrêté"

Les élections en RDC se tiendront conformément au calendrier prévu. C'est ce qu'a affirmé Joseph Kabila jeudi aux Nations unies.[...]

RDC - Kimwaki (TP Mazembe) : "Ne pas laisser Sétif respirer"

Même s’il conserve toutes ses chances de disputer la finale de la Ligue des champions, le TP Mazembe, battu (1-2) par les Algériens de Sétif le 20 septembre, n’est pas forcément en[...]

RDC : l'AS Vita Club monte en puissance face au TP Mazembe

L’AS Vita Club, vainqueur de Sfax (2-1) le 21 septembre en demi-finale aller de la Ligue des champions, ne dispose pas des mêmes moyens que le TP Mazembe, son grand rival de Lubumbashi. Alors qu’une finale[...]

Évolution d'Ebola en RDC : Kinshasa et l'OMS ne parlent pas le même langage

Alors que les autorités congolaises affirment que l'épidémie est "en bonne voie d'être maîtrisée", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mardi qu'il[...]

RDC : Ebola a fait 40 morts, l'épidémie en voie d'être "maîtrisée"

L’épidémie d’Ebola a fait 40 morts dans une zone reculée du nord-ouest de la République démocratique du Congo où la maladie est en voie d’être[...]

RDC : remue-ménage à la tête de l'armée

Pas moins de 29 ordonnances ont été signées entre mardi et jeudi par le chef de l'État congolais, Joseph Kabila. Objectif : accélère la réforme de l'armée.[...]

RDC : appel au départ de Kabila, le gouvernement répond à l'Église catholique

Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, a répondu jeudi au message des évêques du pays qui ont réitéré leur appel au départ en 2016 du président Kabila.[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers