Extension Factory Builder
28/04/2012 à 11:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la RDC, Joseph Kabila, le 20 décembre 2011 à Kinshasa. Le président de la RDC, Joseph Kabila, le 20 décembre 2011 à Kinshasa. © AFP

La Cour suprême en RD Congo a annoncé vendredi soir avoir invalidé 32 députés déclarés élus aux législatives de 2011 par la Commission électorale, laissant inchangé l'équilibre à l'Assemblée où la coalition du chef de l'Etat Joseph Kabila conserve la majorité absolue.

La Cour suprême de Justice (CSJ), chargée de proclamer les résultats définitifs du scrutin organisé le 28 novembre 2011 avec la présidentielle remportée par le sortant Joseph Kabila, a rejeté la quasi totalité des 519 recours en contestation qui avaient été déposés, invalidant l'élection uniquement de 32 députés.

Parmi ces derniers, 17 appartenaient à la Majorité présidentielle (MP) et 6 à l'opposition. Mais 22 nouveaux députés de la MP ont dans le même temps été déclarés élus, contre 3 seulement de l'opposition, selon les résultats de la CSJ.
La MP conserve donc la majorité absolue à l'Assemblée avec plus de 340 députés sur 482 sièges pourvus, sur un total de 500.

La CSJ n'a pas donné les résultats pour 7 circonscriptions -17 sièges-, pour lesquelles la Céni qui avait recommandé début février l'annulation des élections et un nouveau scrutin, notamment en raison de violences lors du vote ou du dépouillement. La cour a également "annulé partiellement" l'élection dans une 8e circonscription.

La CSJ a rejeté de nombreux recours jugés "infondés" ou "irrecevables".

Parmi les élus confirmés figurent Jaynet et Zoé Kabila, soeur jumelle et frère du président réélu de la RDC.

Résultats "non crédibles"

Le 12 avril, le secrétaire général de la MP, Aubin Minaku, 46 ans, cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, 61 députés), le parti de Joseph Kabila, a été élu nouveau président de l'Assemblée nationale. Il a succédé au secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab.

Organisées de façon chaotique et marquées par des violences, les élections présidentielle et législatives ont été entâchées de nombreuses irrégularités relevées par des missions d'observation nationales et étrangères, qui ont jugé les résultats "non crédibles".

Arrivé deuxième de la présidentielle derrière le sortant Kabila, le principal opposant Etienne Tshisekedi avait rejeté les résultats des scrutins et s'était autoproclamé "président élu".

Son parti l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est devenu la principale force d'opposition avec 41 députés, mais 33 d'entre eux ont été exclus de leur parti pour avoir siégé à l'Assemblée.

A la suite des nombreuses critiques, la Céni a dû reporter les élections provinciales et sénatoriales initialement prévues en 2012 et qui devraient se tenir début 2013. Les élections locales et municipales devraient terminer le cycle en juin 2013, selon un calendrier provisoire de la Céni.

Le 18 avril, le président Kabila a nommé Premier ministre Augustin Matata Ponyo, 47 ans, ministre sortant des Finances et membre du PPRD. Ce dernier a indiqué vendredi avoir terminé ses consultations, notamment auprès de leaders de l'opposition, pour former son gouvernement qui devrait être annoncé dans les prochains jours.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Éric Jennings : 'L'Afrique a financé la résistance française'

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

RDC : blessé par balles, le directeur du parc des Virunga en soins intensifs

Le Belge Emmanuel de Mérode, directeur du parc national des Virunga (est de la RDC), était en soins intensifs mercredi après avoir été grièvement blessé au cours d'une attaque, la[...]

RDC : Étienne Tshisekedi s'accroche... Et agace ?

Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train au sujet de la santé d'Étienne Tshisekedi, âgé de 81 ans. Mais aux dernières nouvelles il irait mieux. Au point de reprendre à[...]

RDC : à quoi joue Léon Kengo wa Dondo ?

En évoquant une possible révision de la Constitution, le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a jeté le trouble. A priori, il est exclu de toucher à la limitation du[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Interrogations après la mort en RDC du chef rebelle "Morgan"

Paul Sadala alias "Morgan", chef rebelle congolais, a été tué lundi par l'armée congolaise lors de son transfèrement vers Bunia dans le nord-est de la RDC.[...]

Football : Carteron sélectionneur de la RDC ? Katumbi ne dit pas non

À la recherche d’un sélectionneur, la RDC étudie plusieurs pistes. Dont celle menant à Patrice Carteron, l’entraîneur français du TP Mazembe, qui cumulerait les deux[...]

RDC : où sont passés les centaines d'otages des ADF dans le Nord-Kivu ?

Enfants, médecin, prêtres, membres de MSF… Entre 2010 et 2013, des centaines de personnes ont été enlevées par les ADF dans l'est de la RDC. Au moment où la traque contre ces[...]

RDC : comment va Étienne Tshisekedi ?

Au moment où des rumeurs folles circulent à Kinshasa sur l'état de santé d'Étienne Tshisekedi, ses proches tentent de rassurer. Selon eux, l'opposant historique congolais va mieux mais a encore[...]

RD Congo : Carlo Lekea, développeur-pionnier

Carlo Lekea est le développeur de la première application mobile réalisée en RD Congo. À 22 ans, ce jeune homme ambitieux entend bien en développer de nombreuses autres, en dépit de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers