Extension Factory Builder
11/04/2012 à 09:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hatem Ben Arfa lors d'un match de Championnat d'Angleterre face à Bolton le 9 avril 2012. Hatem Ben Arfa lors d'un match de Championnat d'Angleterre face à Bolton le 9 avril 2012. © Graham Stuart/AFP

Hatem Ben Arfa est en train de se frayer un chemin vers l'Euro 2012 à coups de buts splendides et de passes décisives, qui sont pour beaucoup dans la magnifique fin de saison de Newcastle dans le Championnat d'Angleterre.

Hatem Ben Arfa est en train de se frayer un chemin au sprint vers l'Euro-2012 à coups de buts splendides et de passes décisives, qui sont pour beaucoup dans la magnifique fin de saison de Newcastle dans le Championnat d'Angleterre.

Après des années d'atermoiements, l'ex-Lyonnais et Marseillais semble avoir enfin trouvé sur les rives de la Tyne un environnement propice à l'épanouissement de son immense potentiel, à tel point que son entraîneur Alan Pardew n'a pas hésité à le comparer à... Lionel Messi.

De fait, le but que le Français a marqué pour débloquer la situation lundi contre Bolton (2-0) à un quart d'heure de la fin était digne du maître argentin. Après avoir récupéré le ballon dans son propre camp, le milieu de terrain a foncé tout droit sur plus de cinquante mètres vers la cage adverse, éliminant au passage trois adversaires, pour finir par battre en finesse le gardien.

"Je suis un amoureux du football. On ne voit pas beaucoup de buts comme ça. J'ai eu la chance d'en voir deux cette année, et les deux ont été marqués par le même joueur", s'est extasié le manager, faisant allusion à un exploit du même calibre réussi par Ben Arfa en janvier en Coupe d'Angleterre contre Blackburn. L'ex-pensionnaire de Clairefontaine a toujours été capable d'éclairs de génie, au milieu de longues traversées du désert. La nouveauté est qu'il semble en train d'acquérir la régularité. Ainsi lors des six derniers matches, dont cinq gagnés par Newcastle, il a inscrit trois buts et donné trois passes décisives, propulsant son équipe vers la quatrième place de la Premier League.

"Aussi magique par moments que Suarez ou Messi"

"Balle au pied, il est magique. Aussi magique par moments que Suarez ou Messi", avait dit Pardew il y a deux semaines, après la victoire sur Liverpool. Intarissable sur son protégé, l'Anglais a envoyé lundi un nouveau signal à son collège Laurent Blanc. "Je l'ai déjà dit, (Ben Arfa) doit avoir sa chance en équipe de France. Peu de joueurs sont capables de faire ce qu'il fait et l'entraîneur français doit se rendre compte qu'il n'a pas seulement marqué un but aujourd'hui. Il a aussi contribué au second et son travail a été phénoménal", a-t-il dit.

Le formidable renouveau de Ben Arfa doit beaucoup au recrutement de l'attaquant sénégalais Papiss Cissé, auteur de dix buts en neuf matches depuis son arrivée au mercato d'hiver, avec lequel il a noué une entente fructueuse. "Papiss est en très grande forme et s'il continue comme ça, je pourrai bientôt dire que c'est le meilleur attaquant avec lequel j'ai joué", a dit le Français, qui s'appuie aussi sur l'autre Sénégalais Demba Ba, meilleur buteur du club (16 buts).

Repositionné sur l'aile droite, Ben Arfa est désormais une pièce-maîtresse dont la titularisation ne fait même plus débat au sein d'une équipe de Newcastle en course pour un ticket en Ligue des champions, une situation que personne n'aurait imaginé il y a à peine quatre mois à la fois pour le club et pour le joueur.

Après un excellent début de saison, les "Magpies" avaient glissé à la septième place. Quant au Français, il peinait à retrouver la forme après la terrible blessure - une fracture du tibia et du péroné - qui lui avait coûté la quasi-totalité de la saison 2010-2011, juste après son arrivée dans le nord de l'Angleterre. Lors des 21 premières journées, il avait dû se contenter d'un but et d'une passe décisive.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de 'Charlie Hebdo', en seulement trois mois

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie Hebdo&q[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux[...]

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

France : presque autant d'actes antimusulmans depuis le 7 janvier que pour toute l'année 2014

Avec 128 faits recensés en deux semaines, les actes antimusulmans sont presque aussi nombreux depuis l'attentat contre Charlie Hebdo que pour toute l'année 2014.[...]

La guerre du sacré n'aura pas lieu

Dans les banlieues françaises ou à Casablanca, au Caire, à Islamabad ou à Tataouine, Charlie Hebdo n'a pas bonne presse. À cause, bien sûr, des caricatures du prophète[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120411090521 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120411090521 from 172.16.0.100