Extension Factory Builder
11/04/2012 à 09:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hatem Ben Arfa lors d'un match de Championnat d'Angleterre face à Bolton le 9 avril 2012. Hatem Ben Arfa lors d'un match de Championnat d'Angleterre face à Bolton le 9 avril 2012. © Graham Stuart/AFP

Hatem Ben Arfa est en train de se frayer un chemin vers l'Euro 2012 à coups de buts splendides et de passes décisives, qui sont pour beaucoup dans la magnifique fin de saison de Newcastle dans le Championnat d'Angleterre.

Hatem Ben Arfa est en train de se frayer un chemin au sprint vers l'Euro-2012 à coups de buts splendides et de passes décisives, qui sont pour beaucoup dans la magnifique fin de saison de Newcastle dans le Championnat d'Angleterre.

Après des années d'atermoiements, l'ex-Lyonnais et Marseillais semble avoir enfin trouvé sur les rives de la Tyne un environnement propice à l'épanouissement de son immense potentiel, à tel point que son entraîneur Alan Pardew n'a pas hésité à le comparer à... Lionel Messi.

De fait, le but que le Français a marqué pour débloquer la situation lundi contre Bolton (2-0) à un quart d'heure de la fin était digne du maître argentin. Après avoir récupéré le ballon dans son propre camp, le milieu de terrain a foncé tout droit sur plus de cinquante mètres vers la cage adverse, éliminant au passage trois adversaires, pour finir par battre en finesse le gardien.

"Je suis un amoureux du football. On ne voit pas beaucoup de buts comme ça. J'ai eu la chance d'en voir deux cette année, et les deux ont été marqués par le même joueur", s'est extasié le manager, faisant allusion à un exploit du même calibre réussi par Ben Arfa en janvier en Coupe d'Angleterre contre Blackburn. L'ex-pensionnaire de Clairefontaine a toujours été capable d'éclairs de génie, au milieu de longues traversées du désert. La nouveauté est qu'il semble en train d'acquérir la régularité. Ainsi lors des six derniers matches, dont cinq gagnés par Newcastle, il a inscrit trois buts et donné trois passes décisives, propulsant son équipe vers la quatrième place de la Premier League.

"Aussi magique par moments que Suarez ou Messi"

"Balle au pied, il est magique. Aussi magique par moments que Suarez ou Messi", avait dit Pardew il y a deux semaines, après la victoire sur Liverpool. Intarissable sur son protégé, l'Anglais a envoyé lundi un nouveau signal à son collège Laurent Blanc. "Je l'ai déjà dit, (Ben Arfa) doit avoir sa chance en équipe de France. Peu de joueurs sont capables de faire ce qu'il fait et l'entraîneur français doit se rendre compte qu'il n'a pas seulement marqué un but aujourd'hui. Il a aussi contribué au second et son travail a été phénoménal", a-t-il dit.

Le formidable renouveau de Ben Arfa doit beaucoup au recrutement de l'attaquant sénégalais Papiss Cissé, auteur de dix buts en neuf matches depuis son arrivée au mercato d'hiver, avec lequel il a noué une entente fructueuse. "Papiss est en très grande forme et s'il continue comme ça, je pourrai bientôt dire que c'est le meilleur attaquant avec lequel j'ai joué", a dit le Français, qui s'appuie aussi sur l'autre Sénégalais Demba Ba, meilleur buteur du club (16 buts).

Repositionné sur l'aile droite, Ben Arfa est désormais une pièce-maîtresse dont la titularisation ne fait même plus débat au sein d'une équipe de Newcastle en course pour un ticket en Ligue des champions, une situation que personne n'aurait imaginé il y a à peine quatre mois à la fois pour le club et pour le joueur.

Après un excellent début de saison, les "Magpies" avaient glissé à la septième place. Quant au Français, il peinait à retrouver la forme après la terrible blessure - une fracture du tibia et du péroné - qui lui avait coûté la quasi-totalité de la saison 2010-2011, juste après son arrivée dans le nord de l'Angleterre. Lors des 21 premières journées, il avait dû se contenter d'un but et d'une passe décisive.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une cr[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au[...]

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Chine-Taïwan : nuages noirs sur le détroit

À huit mois d'une élection présidentielle à haut risque, la poignée de main très médiatisée entre Xi Jinping et Eric Chu Li-luan ne doit pas faire illusion :[...]

Génocide des Tutsis au Rwanda : déjà condamné en Allemagne, Rwabukombe sera rejugé

L'ancien maire rwandais Onesphore Rwabukombe, condamné l'an passé pour "complicité" dans le génocide des Tutsis en 1994, encourt désormais la perpétuité. Il est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers