Extension Factory Builder
01/04/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki à Addis Ababa le 13 mars 2012. Le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki à Addis Ababa le 13 mars 2012. © AFP

Une délégation soudanaise de haut rang est arrivée samedi à Addis Abeba pour des discussions avec les Sud-Soudanais, après avoir retardé son départ du fait des combats dans le pays.

Le ministre de l'Intérieur Ibrahim Mahmoud Ahmed et des responsables de la Défense et des renseignements ont aussitôt rencontré le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki et d'autres responsables de l'organisation qui parraine les discussions, selon un correspondant de l'AFP sur place.

On ignorait dans l'immédiat quand la délégation rencontrerait les Sud-Soudanais.

Plus tôt à Khartoum, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Obeid Merouh, avait expliqué que la délégation ministérielle s'était rendue à Addis Abeba après que l'UA a informé le Soudan de l'arrivée de la délégation sud-soudanaise dans la capitale éthiopienne.

Selon lui, les combats autour de la ville stratégique de Talodi, dans l'Etat du Kordofan-Sud, située à 50 km de la frontière avec le Soudan du Sud, et des informations sur un renforcement de troupes au sud de la zone pétrolière de Heglig avaient retardé son départ.

Pourparlers au "niveau technique"

Selon des sources proches du dossier, des pourparlers au "niveau technique" sont en cours depuis mercredi. "Nous sommes prêts à discuter (des problèmes) si nos homologues peuvent simplement venir à Addis", a déclaré à l'AFP le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères Nhial Deng Nhial dans la capitale éthiopienne.

"Peu importe ce qui se passe sur le terrain, cela ne devrait pas affecter l'engagement des parties à négocier, parce qu'au final (...) ce n'est qu'à travers le dialogue, les négociations que les problèmes finiront par être résolus", a-t-il ajouté.

Outre M. Nhial, les ministres de la Défense, de la Justice et des Affaires parlementaires ont fait le déplacement côté sud-soudanais, de même que le négociateur en chef Pagan Amum.

Les discussions d'Addis Abeba, organisées sous l'égide de l'UA, surviennent alors que des combats cette semaine dans la région d'Heglig entre armées soudanaise et sud-soudanaise, les plus graves depuis l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, ont renforcé les craintes d'un nouveau conflit.

Deux millions de morts

Une guerre civile a opposé le Nord et le Sud pendant 20 ans et fait deux millions de morts. Elle s'est terminée en 2005 par des accords de paix qui ont conduit à la sécession sud-soudanaise.

L'armée soudanaise a accusé en outre les Sud-Soudanais d'avoir soutenu vendredi une attaque de rebelles contre Talodi.

Les rebelles ont également fait état d'affrontements dans cette ville qui se poursuivaient samedi, mais nié un soutien du Sud.

L'armée soudanaise a par ailleurs affirmé que le Soudan du Sud et les rebelles du Mouvement pour la Justice et l'Egalité (JEM) du Darfour massaient des forces au sud de Heglig (à une centaine de km au sud-ouest de Talodi) en vue d'une nouvelle attaque, après les affrontements de cette semaine.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Comores : le juge et les putschistes présumés

Aux Comores, la justice prend son temps pour traiter les dossiers des auteurs présumés de la tentative de coup d'État du 19 avril 2013.[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Soudan : Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

Le président soudanais Omar el-Béchir est candidat à sa réélection pour la présidentielle prévue pour avril 2015. Il a été réélu mardi chef du Parti du[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Burkina Faso : le gouvernement adopte un projet de loi révisant la Constitution

Réuni en conseil des ministres extraordinaire mardi, le gouvernement burkinabè a décidé de soumettre à l'Assemblée nationale un projet de loi visant à modifier la Constitution,[...]

Mondial de l'alimentation : quelle malbouffe pour l'Afrique ?

Le Mondial de l'alimentation consacre-t-il l’occidentalisation des habitudes alimentaires des Africains ? Il y a loin de la coupe de l’agrobusiness aux lèvres de la majorité des habitants du continent [...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de[...]

Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison ferme

La justice sud-africaine a condamné le champion d'athlétisme de 27 ans, Oscar Pistorius, à cinq ans de prison ferme pour le meutre de sa petite amie en 2013. Il a également écopé de trois[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers