Extension Factory Builder
01/04/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki à Addis Ababa le 13 mars 2012. Le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki à Addis Ababa le 13 mars 2012. © AFP

Une délégation soudanaise de haut rang est arrivée samedi à Addis Abeba pour des discussions avec les Sud-Soudanais, après avoir retardé son départ du fait des combats dans le pays.

Le ministre de l'Intérieur Ibrahim Mahmoud Ahmed et des responsables de la Défense et des renseignements ont aussitôt rencontré le médiateur de l'Union africaine (UA) Thabo Mbeki et d'autres responsables de l'organisation qui parraine les discussions, selon un correspondant de l'AFP sur place.

On ignorait dans l'immédiat quand la délégation rencontrerait les Sud-Soudanais.

Plus tôt à Khartoum, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Obeid Merouh, avait expliqué que la délégation ministérielle s'était rendue à Addis Abeba après que l'UA a informé le Soudan de l'arrivée de la délégation sud-soudanaise dans la capitale éthiopienne.

Selon lui, les combats autour de la ville stratégique de Talodi, dans l'Etat du Kordofan-Sud, située à 50 km de la frontière avec le Soudan du Sud, et des informations sur un renforcement de troupes au sud de la zone pétrolière de Heglig avaient retardé son départ.

Pourparlers au "niveau technique"

Selon des sources proches du dossier, des pourparlers au "niveau technique" sont en cours depuis mercredi. "Nous sommes prêts à discuter (des problèmes) si nos homologues peuvent simplement venir à Addis", a déclaré à l'AFP le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères Nhial Deng Nhial dans la capitale éthiopienne.

"Peu importe ce qui se passe sur le terrain, cela ne devrait pas affecter l'engagement des parties à négocier, parce qu'au final (...) ce n'est qu'à travers le dialogue, les négociations que les problèmes finiront par être résolus", a-t-il ajouté.

Outre M. Nhial, les ministres de la Défense, de la Justice et des Affaires parlementaires ont fait le déplacement côté sud-soudanais, de même que le négociateur en chef Pagan Amum.

Les discussions d'Addis Abeba, organisées sous l'égide de l'UA, surviennent alors que des combats cette semaine dans la région d'Heglig entre armées soudanaise et sud-soudanaise, les plus graves depuis l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, ont renforcé les craintes d'un nouveau conflit.

Deux millions de morts

Une guerre civile a opposé le Nord et le Sud pendant 20 ans et fait deux millions de morts. Elle s'est terminée en 2005 par des accords de paix qui ont conduit à la sécession sud-soudanaise.

L'armée soudanaise a accusé en outre les Sud-Soudanais d'avoir soutenu vendredi une attaque de rebelles contre Talodi.

Les rebelles ont également fait état d'affrontements dans cette ville qui se poursuivaient samedi, mais nié un soutien du Sud.

L'armée soudanaise a par ailleurs affirmé que le Soudan du Sud et les rebelles du Mouvement pour la Justice et l'Egalité (JEM) du Darfour massaient des forces au sud de Heglig (à une centaine de km au sud-ouest de Talodi) en vue d'une nouvelle attaque, après les affrontements de cette semaine.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine 'Time'

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministr[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité brandit la menace de sanctions

Le Conseil de sécurité de l'ONU a menacé jeudi d'émettre des sanctions ciblées contre les responsables d'exactions au Soudan du Sud.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Tchad : la métamorphose ?

Profitant d'une stabilité retrouvée et de ses revenus pétroliers, le Tchad se transforme en profondeur. Grands travaux, relations d'affaires, consommation... Tout bouge.[...]

Angélique Kidjo : "Les femmes sont la colonne vertébrale de l'Afrique"

Bourrée d'énergie, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo enchaîne les albums et les missions humanitaires. Dans son treizième opus, elle loue la beauté des Africaines et[...]

Cameroun : prison express pour Bapès Bapès

Vingt-quatre heures. C'est le temps passé par Louis Bapès Bapès, ministre des Enseignements secondaires, derrière les barreaux avant de reprendre son travail comme si de rien n'était.[...]

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins[...]

Centrafrique : la Russie et la Chine bloquent les sanctions de l'ONU contre Bozizé

La Russie et la Chine refusent pour le moment que les Nations unies imposent des sanctions contre des dirigeants centrafricains, dont l'ancien président François Bozizé.[...]

Philippe Troussier : "Algérie, Maroc, Gabon ? Des défis intéressants"

Candidat nulle part mais cité un peu partout (Algérie, Maroc, Gabon), le Franco-Ivoirien Philippe Troussier (59 ans) se dit prêt à relever un nouveau défi en Afrique, un continent où sa[...]

Soudan du Sud : le chef d'état major limogé après les revers de l'armée face à la rébellion

Le général James Hoth Mai, chef d'état-major de l'armée sud-soudanaise, a été démis de ses fonctions mercredi par le président Salva Kiir. Aucune raison officielle n'a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces