Extension Factory Builder
18/03/2012 à 17:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Thomas Boni Yayi, actuel président de l'UA, le 18 février 2012 à Cotonou. Thomas Boni Yayi, actuel président de l'UA, le 18 février 2012 à Cotonou. © Wole Emmanuel/AFP

Un groupe de dirigeants africains s'est réuni samedi à Cotonou pour tenter de dégager une solution pour le choix du prochain président de la Commission de l'Union africaine (UA), après l'échec d'un sommet en janvier, a constaté un journaliste de l'AFP.

Un groupe de dirigeants africains s'est réuni samedi à Cotonou pour tenter de dégager une solution pour le choix du prochain président de la Commission de l'Union africaine (UA), après l'échec d'un sommet en janvier, a constaté un journaliste de l'AFP. La réunion d'un jour s'est déroulée à huis clos dans la capitale économique du Bénin, pays d'Afrique de l'Ouest dont le chef de l'Etat Thomas Boni Yayi est l'actuel président de l'UA.

Le président sud-africain Jacob Zuma, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, le président ivoirien Alassane Ouattara, le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, le président gabonais Ali Bongo Ondimba et le président tchadien Idriss Deby Itno ont assisté à cette réunion. L'Angola était représenté par son ministre des Affaires étrangères. L'actuel président de la commission de l'UA, le Gabonais Jean Ping, était également présent.

"Nous nous réunissons dans le cadre de notre mission commune qui est de réfléchir pour trouver une solution à l'impasse et à la non élection du président, du vice-président et des autres membres de la commission de l'Union africaine lors du 18e sommet", fin janvier à Addis Abeba, a déclaré M. Yayi à l'ouverture.

L'élection reportée de six mois

Incapable de départager les deux candidats au poste clé de président de la commission, ce sommet avait décidé de reconduire pour six mois l'équipe sortante, et de confier en attendant une mission de bons offices à un comité ad hoc constitué des pays réunis samedi. "Les consultations démarrées ici à Cotonou se poursuivront entre les membres dudit comité, notamment entre le Gabon et l'Afrique du Sud", a déclaré à l'issue de la rencontre le chef de la diplomatie du Bénin, Nassirou Arifari Bako.

"Les résultats de ces consultations seront présentés à la prochaine rencontre du comité ad hoc pour formuler des recommandations qui devront permettre l'élection du président de la commission et des membres lors du prochain sommet", prévu en juillet au Malawi, a-t-il poursuivi.

Au sommet d'Addis Abeba, les dirigeants s'étaient divisés à peu près à égalité entre Jean Ping et la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma. M. Ping, 69 ans, en poste depuis 2008, a devancé légèrement sa concurrente sud-africaine, ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères et ex-épouse du président Zuma, lors de trois premiers tours.

Mme Dlamini-Zuma a été alors contrainte par le règlement de retirer sa candidature, mais M. Ping pourtant seul en lice, n'a pas atteint la majorité des deux-tiers requise. Il n'a pas indiqué s'il entendait présenter à nouveau sa candidature. Jacob Zuma a affirmé le mois dernier qu'il était "déterminé à changer la direction de la Commission de l'UA" et à imposer sa candidate.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Bénin

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

La force régionale contre Boko Haram sera opérationnelle en novembre

Les pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et le Bénin ont annoncé, le 7 octobre à Niamey, la mise en place début novembre de la force régionale chargée de lutter[...]

Mode : la Black Fashion Week en 5 coups de coeur

Quoique boudée par l’establishment de la mode, la Black Fashion Week offre un réel espace de visibilité aux stylistes africains. Voici les coups de cœur de "Jeune Afrique", à[...]

France : le Béninois Kifouli Dossou reçoit le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain

Pour la première fois, le jeudi 2 octobre 2014, a été décerné à Paris (France) le prix Orisha pour l'art contemporain africain.[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus[...]

Ebola : le virus s'arrête-il vraiment aux frontières ?

Pour éviter la pénétration du virus Ebola sur leur territoire, les pays encore épargnés renforcent la surveillance au niveau de leurs frontières. Est-ce suffisant pour empêcher la[...]

Art contemporain : bienvenue à Afrodisney !

Invités à travailler sur le personnage de Mickey Mouse, neuf artistes béninois se sont confrontés à l'indémodable rongeur. Entre critique du capitalisme sauvage et[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers