Extension Factory Builder
18/03/2012 à 17:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Thomas Boni Yayi, actuel président de l'UA, le 18 février 2012 à Cotonou. Thomas Boni Yayi, actuel président de l'UA, le 18 février 2012 à Cotonou. © Wole Emmanuel/AFP

Un groupe de dirigeants africains s'est réuni samedi à Cotonou pour tenter de dégager une solution pour le choix du prochain président de la Commission de l'Union africaine (UA), après l'échec d'un sommet en janvier, a constaté un journaliste de l'AFP.

Un groupe de dirigeants africains s'est réuni samedi à Cotonou pour tenter de dégager une solution pour le choix du prochain président de la Commission de l'Union africaine (UA), après l'échec d'un sommet en janvier, a constaté un journaliste de l'AFP. La réunion d'un jour s'est déroulée à huis clos dans la capitale économique du Bénin, pays d'Afrique de l'Ouest dont le chef de l'Etat Thomas Boni Yayi est l'actuel président de l'UA.

Le président sud-africain Jacob Zuma, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, le président ivoirien Alassane Ouattara, le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, le président gabonais Ali Bongo Ondimba et le président tchadien Idriss Deby Itno ont assisté à cette réunion. L'Angola était représenté par son ministre des Affaires étrangères. L'actuel président de la commission de l'UA, le Gabonais Jean Ping, était également présent.

"Nous nous réunissons dans le cadre de notre mission commune qui est de réfléchir pour trouver une solution à l'impasse et à la non élection du président, du vice-président et des autres membres de la commission de l'Union africaine lors du 18e sommet", fin janvier à Addis Abeba, a déclaré M. Yayi à l'ouverture.

L'élection reportée de six mois

Incapable de départager les deux candidats au poste clé de président de la commission, ce sommet avait décidé de reconduire pour six mois l'équipe sortante, et de confier en attendant une mission de bons offices à un comité ad hoc constitué des pays réunis samedi. "Les consultations démarrées ici à Cotonou se poursuivront entre les membres dudit comité, notamment entre le Gabon et l'Afrique du Sud", a déclaré à l'issue de la rencontre le chef de la diplomatie du Bénin, Nassirou Arifari Bako.

"Les résultats de ces consultations seront présentés à la prochaine rencontre du comité ad hoc pour formuler des recommandations qui devront permettre l'élection du président de la commission et des membres lors du prochain sommet", prévu en juillet au Malawi, a-t-il poursuivi.

Au sommet d'Addis Abeba, les dirigeants s'étaient divisés à peu près à égalité entre Jean Ping et la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma. M. Ping, 69 ans, en poste depuis 2008, a devancé légèrement sa concurrente sud-africaine, ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères et ex-épouse du président Zuma, lors de trois premiers tours.

Mme Dlamini-Zuma a été alors contrainte par le règlement de retirer sa candidature, mais M. Ping pourtant seul en lice, n'a pas atteint la majorité des deux-tiers requise. Il n'a pas indiqué s'il entendait présenter à nouveau sa candidature. Jacob Zuma a affirmé le mois dernier qu'il était "déterminé à changer la direction de la Commission de l'UA" et à imposer sa candidate.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Bénin

Dossier Bénin : l'enfant terrible

Politique, société, économie, religion... "Jeune Afrique" dresse un portrait du Bénin d'aujourd'hui.[...]

Bénin : églises charismatiques, la multiplication des petits saints

Berceau du vaudou et fief catholique, le pays est souvent cité en exemple en matière de syncrétisme. Mais les mouvements charismatiques aux pratiques douteuses prolifèrent, au point qu'on ne[...]

Bénin : ces personnalités sortent du lot !

Ils exercent leurs talents dans la finance, le négoce international, le droit, le BTP ou l'informatique. Portrait de sept personnalités qui sortent du lot.[...]

Bénin : ces hommes politiques qui ont foi en leur étoile

Certains roulent pour Thomas Boni Yayi, d'autres sont en rupture de ban avec le pouvoir ou opposants de longue date. Tous ont un objectif commun : peser sur les prochains scrutins. Directement ou en coulisses.[...]

Qui est Jules-Armand Aniambossou, l'ambassadeur du Bénin en France ?

Pour l'ambassadeur Jules-Armand Aniambossou, la France est comme une seconde patrie. Ingénieur et ancien élève de l'ENA, il connaît toutes les arcanes de l'administration et des milieux[...]

Élections au Bénin : la valse des étiquettes

À un mois des législatives, majorité et opposition se réorganisent. Entre les retournements de veste et les alliances de dernière minute, on est pris de tournis.[...]

Régis Facia : "Au Bénin, les portes s'ouvrent plus facilement devant les Européens"

Créer son entreprise au Bénin relève du parcours d'obstacles. Le vice-président du patronat, PDG fondateur de Top Chrono, est bien placé pour en parler.[...]

Bénin : Lépi, ou l'épine dans le pied

Fiable, ultramoderne... On parait cette liste informatisée de toutes les qualités. Son actualisation a pourtant paralysé le système électoral béninois pendant deux ans. Et tout le[...]

Bénin, qu'as-tu fait de ta démocratie ?

Le Bénin fait figure de modèle en Afrique de l'Ouest. Pourtant, entre la versatilité de la classe politique, un affairisme endémique et des grèves à répétition, le[...]

Bénin : Les enfants terribles

Vingt-cinq ans après la Conférence nationale qui fut un modèle pour toute l'Afrique francophone, le laboratoire bouillonnant de la démocratie béninoise a du vague à l'âme.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120318165832 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120318165832 from 172.16.0.100