Extension Factory Builder
11/03/2012 à 17:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Macky Sall s'exprime le 10 mars 2012, lors d'un meeting de campagne à Dakar. Macky Sall s'exprime le 10 mars 2012, lors d'un meeting de campagne à Dakar. © AFP

L'opposition sénégalaise renforce son alliance avec Macky Sall, qui sera face au président Abdoulaye Wade au second tour de la présidentielle le 25 mars, avec la création samedi d'une nouvelle coalition pour le soutenir, suivie dimanche d'une "grande" manifestation pro-Sall à Dakar.

Les douze candidats battus au premier tour le 26 février se sont tous joints samedi soir à l'ex-Premier ministre Macky Sall pour mettre en place le "Rassemblement des forces du changement" (RFC)/Benno bok Yaakkar (unis pour le même espoir en langue wolof), nouvelle coalition qui va désormais porter la candidature de M. Sall jusqu'ici soutenue par "Macky 2012".

Le RFC "est désormais le cadre privilégié de toutes nos actions. C'est la synergie de toutes nos forces, de nos énergies et de nos moyens. Ensemble nous irons à la conquête des suffrages, ensemble nous gagnerons et ensemble nous allons gérer le Sénégal", a affirmé M. Sall au cours d'une conférence de presse.

"Il est rare de voir autant de candidats engagés au premier tour se retrouver dans une unanimité générale pour ne voir que les intérêts du peuple sénégalais", a ajouté M. Sall.

Il s'exprimait en présence de neuf des douze candidats battus au premier tour, dont Moustapha Niasse (13,20%) et Ousmane Tanor Dieng (11,30%), arrivés respectivement en troisième et quatrième position, et des représentants des trois autres.

Abdoulaye Wade est arrivé en tête du premier tour avec 34,81% des voix, suivi de son ex-Premier ministre devenu opposant, Macky Sall avec 26,58% des voix.

"Je m'engage à mériter votre confiance, à ne jamais la trahir", a dit M. Sall qui parlait également devant le chanteur Youssou Ndour, dont la candidature à la présidentielle a été rejetée par le Conseil constitutionnel, autre soutien de M. Sall.

Tous les candidats battus au premier tour ou leurs représentants doivent dimanche après-midi participer à "un grand rassemblement" prévu sur la Place de l'Obélisque, près du centre-ville de Dakar, pour soutenir Macky Sall et empêcher un troisième mandat du président Wade.

Cette manifestation, à l'initiative du Mouvement du 23 juin (opposition et société civile), est également organisée en "hommage au peuple sénégalais et à ses martyrs" après des violences préélectorales qui ont fait de six à quinze morts dans la contestation de la candidature de M. Wade, jugée "illégale" par l'opposition.

Tournée des chefs religieux pour Wade

De son côté, le président Wade, 85 ans et au pouvoir depuis 2000, continue sa tournée chez les chefs religieux entamée depuis l'ouverture jeudi de la campagne électorale pour le second tour.

Il a rencontré samedi soir Serigne Modou Kara Mbacké, un chef religieux mouride, une influente confrérie au Sénégal à laquelle appartient M. Wade, à qui il a demandé une consigne de vote en sa faveur.

"Je sais qu'il y a du monde derrière toi, on t'écoutera. Je ne vais pas te tordre le bras, mais sache que je compte sur toi", a déclaré M. Wade, cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS, publique), en rendant visite au guide religieux, également chef du Parti pour la vérité et le développement (PVD).

Il a indiqué n'avoir pu gagner l'élection présidentielle au premier tour parce que "l'Occident a fait campagne électorale contre" lui, sans préciser de pays ou d'organisation.

"J'ai demandé à la famille libérale d'aller rencontrer ces électeurs jusque chez eux s'il le faut, pour leur faire comprendre qu'ils n'ont rien à craindre", a affirmé M. Wade, chef du Parti démocratique sénégalais (PDS, libéral).

Il faisait allusion aux 41,42% d'électeurs qui se sont abstenus au premier tour à cause, selon des responsables du parti au pouvoir, des violences qui ont précédé le scrutin.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Marième Faye Sall, toujours là pour Macky !

Sénégal : Marième Faye Sall, toujours là pour Macky !

De ses débuts en politique à son accession au pouvoir, le président doit beaucoup à son épouse, qui l'a soutenu même pendant sa traversée du désert. Mais, aujourd'hui,[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Vidéo : les Sénégalais de "Y'en a marre" publient un clip contre le virus Ebola

Les rappeurs sénégalais du collectif "Y'en a marre" ont sorti un clip dans lequel ils appellent à "stopper Ebola". Ils y détaillent les mesures de prévention et appellent[...]

Ebola : l'unique malade identifié au Sénégal a été guéri

Le jeune Guinéen qui avait introduit au Sénégal l'unique cas confirmé de virus Ebola est guéri, a annoncé mercredi le ministère sénégalais de la Santé.[...]

Tchad - Affaire Habré : une vingtaine d'ex-cadres de la DDS devant la cour criminelle

Une vingtaine d’anciens responsables de la police politique de Hissène Habré (sur 33 détenus), ont été renvoyés devant la cour criminelle du Tchad. Neuf autres [...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Fortune : la philanthropie des milliardaires africains

Ils s'appellent Patrice Motsepe, Mo Ibrahim ou Tony Elumelu... Encouragés par leurs homologues occidentaux, les milliardaires du continent n'hésitent plus à consacrer une partie de leur richesse[...]

Sénégal : le procès Karim Wade vu de l'hôtel Terrou-Bi

Agréablement situé sur la corniche de la capitale sénégalaise, l'hôtel Terrou-Bi voit se croiser quotidiennement les principaux protagonistes du procès de Karim Wade, qui se[...]

Mondial de basket - Maleye Ndoye : "Le Sénégal monte en puissance"

Après son succès historique face à la Croatie lundi (77-75), le Sénégal s'est qualifié pour les huitièmes de finale des Championnats du monde de basket en Espagne (30 août-14[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex