Extension Factory Builder
19/02/2012 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Affrontements entre policiers et manifestants, à Dakar, samedi 18 février. Affrontements entre policiers et manifestants, à Dakar, samedi 18 février. © AFP

De nouveaux affrontements ont eu lieu dimanche en début d'après-midi à Dakar entre des manifestants et des policiers devant une mosquée profanée, a constaté une journaliste de l'AFP.

De nouveaux affrontements ont eu lieu dimanche en début d'après-midi à Dakar entre des manifestants et des policiers sénégalais devant une mosquée profanée, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes et des balles en caoutchouc contre des centaines de manifestants qui leur lançaient des pierres, à la fin d'une prière de fidèles de la confrérie musulmane des Tidianes devant la mosquée dans laquelle un policier avait lancé des grenades lacrymogènes vendredi.

Les manifestants ont également mis le feu à des planches en bois et des détritus sur l'avenue Lamine Guèye, au coeur de Dakar, où est située la mosquée. Les passants et commerçants de l'avenue se sont déclarés choqués que de tels incidents se produisent près d'un lieu de culte. Le président Abdoulaye Wade doit s'en aller, c'est la seule solution, a dit un de ces commerçants.

Une semaine d'incidents

Ces incidents surviennent au sixième jour de tentatives d'opposants de participer à des manifestations interdites contre la nouvelle candidature de M. Wade, 85 ans dont 12 au pouvoir, à la présidentielle du 26 février. Ces tentatives ont été réprimées par les forces de l'ordre, les violences culminant vendredi et samedi, faisant une vingtaine de blessés.

Pour la première fois depuis le début de la contestation, une mosquée a été visée à Dakar vendredi par un policier qui a lancé trois grenades lacrymogènes à l'intérieur du bâtiment où se trouvaient des fidèles, selon des témoins, exacerbant les tensions dans la capitale et d'autres villes.

Un millier d'adeptes de la confrérie des Tidianes s'étaient rassemblés dimanche devant cette mosquée deux jours après ce qu'ils considèrent comme une profanation, non seulement de ce lieu de culte, mais de toute une communauté. Le rassemblement se déroulait dans le calme, mais, selon des témoins la venue d'une personnalité dont le nom n'a pas été précisé, mais considérée comme proche du pouvoir, a mis en colère les fidèles.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre gal[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola (SE OK MER 25/3)

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Sénégal : Macky et le minimandat

Macky Sall l'avait promis pendant sa campagne : il réduirait le mandat présidentiel à 5 ans. Presque 3 ans après son accession au pouvoir, la réforme n'est toujours pas lancée et continue[...]

Sénégal : Vieux Aïdara, "dommage collatéral" de l'affaire Karim Wade

Au lendemain de la condamnation de Karim Wade par la Crei pour enrichissement illicite, Vieux Aïdara, qui est considéré comme l'homme de paille du fils de l'ancien président sénégalais, a[...]

Sénégal : Fadel Barro, génération 2.0

"Y'en a marre", le mouvement fondé par cet ancien journaliste sénégalais, fait des émules dans toute l'Afrique. Son objectif : inciter les jeunes à se conduire en citoyens[...]

Sénégal : la défense de Karim Wade entend "faire juger la CREI" - récit d'un verdict contesté

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a condamné Karim Wade à six ans de prison et ses complices de 5 à dix ans de réclusion. Le jugement est contesté par les[...]

Sénégal : les avocats de Karim Wade vont saisir la Cour suprême

Les avocats de Karim ont annoncé lundi, en début d'après-midi, qu'ils allaient saisir la Cour suprême pour revoir le jugement de la CREI, qui a condamné dans la matinée leur client à[...]

Sénégal : Karim Wade condamné à six ans de prison ferme

Karim Wade a été condamné, lundi, à six ans de prison ferme et 138 milliards de francs CFA d'amende pour enrichissement illicite.[...]

Sénégal : Karim Wade désigné candidat du PDS pour la prochaine présidentielle

À 48 heures du jugement de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), le Parti démocratique sénégalais (PDS) vient de désigner Karim Wade comme candidat officiel en vue[...]

"Gospel Journey" : Faada Freddy à la folie

Sans instruments, armé de sa seule voix et de son corps, le chanteur du groupe Daara-J ose un premier album solo percutant.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120219160534 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120219160534 from 172.16.0.100