Extension Factory Builder
13/11/2011 à 10:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les joueurs de l'Espérance Tunis soulèvent le trophée de la Ligue des champions d'Afrique. Les joueurs de l'Espérance Tunis soulèvent le trophée de la Ligue des champions d'Afrique. © AFP

L'Espérance Tunis a conquis samedi la première Ligue des champions d'Afrique de son histoire en battant les Marocains du Wydad Casablanca 1 à 0 (aller: 0-0), s'offrant au passage un triplé cette saison.

Le doyen des clubs tunisiens, déjà vainqueur du Championnat et de la Coupe de Tunisie, l'a emporté devant 55.000 supporteurs en délire grâce à un but de son défenseur ghanéen Harrison Afful d'une frappe croisée du gauche (21e).

Il offre à la Tunisie son deuxième trophée dans cette compétition, l'année de la révolution qui a entraîné la chute de l'ex-président Ben Ali, après celui gagné par l'Etoile sportive du Sahel en 2007.

Surtout, les Tunisiens obtiennent une éclatante revanche après leur échec en finale 2010, face aux Congolais du Tout-Puissant Mazembé, et valident leur billet pour le Mondial des clubs, qui aura lieu en décembre au Japon.

"C'est un triplé historique que nous réalisons ce soir, s'est félicité le gardien de l'Espérance de Tunis, Moez Ben Cherifia. J'espère que nous saurons honorer le football tunisien en Coupe du monde au Japon. Mais laissez-nous d'abord savourer cet intense moment de bonheur."

Avant même son déroulement, la finale s'annonçait serrée: durant la phase de groupes, les deux équipes n'avaient pas pu se départager (2-2 à Casablanca et 0-0 à Radès).

Après un nouveau nul à l'aller, un vainqueur devait enfin émerger samedi et la tâche des Tunisiens, déjà facilitée par l'ouverture du score, semblait rendue encore plus aisée après l'exclusion du défenseur du Wydad Casablanca Mourad Lemssen dans le temps additionnel de la première période (45+4).

Pourtant, c'est l'équipe marocaine qui se montrait la plus dangereuse après la mi-temps, alors que les joueurs de l'Espérance de Tunis, crispés, ne parvenaient pas à profiter de leur supériorité numérique.

Mais Ben Cherifia était infranchissable et les Tunisiens pouvaient savourer leur triomphe.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : la demi-surprise du chef

Tunisie : la demi-surprise du chef

En désignant Habib Essid, un technocrate indépendant, au poste de Premier ministre, le président se prémunit contre l'accusation de monopolisation du pouvoir par un seul parti.[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

Tunisie : pourquoi le Sud a choisi Marzouki à la présidentielle

Négligés depuis l'indépendance par le pouvoir central, les électeurs tunisiens du Sud ont massivement voté pour le président sortant, perçu comme l'homme de la vraie rupture[...]

Tunisie : "Si Béji" et les bajboujettes

Le tout nouveau président tunisien, appelé affectueusement Bajbouj, doit aux femmes sa victoire à la présidentielle. Et qu'un électorat féminin porte un candidat à la[...]

Tunisie : Maison de l'image et espace d'expressions

Comment filmer, photographier et dire la Tunisie d'aujourd'hui ? Olfa Feki, architecte, et Wassim Ghozlani, photographe, viennent de créer dans ce but la Maison de l'image.[...]

La Tunisie lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

La Tunisie a obtenu le 27 janvier un milliard de dollars sur les marchés internationaux, davantage que les 750 millions prévus. La demande a atteint 4,3 milliards.[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

À peine formé, le gouvernement proposé par le nouveau chef de l’exécutif, Habib Essid, suscite de vives critiques. Au point que le vote de confiance à l’Assemblée des[...]

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20111113104918 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20111113104918 from 172.16.0.100