Extension Factory Builder
11/06/2011 à 14:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Comorien Fazul Abdullah Mohammed. Le Comorien Fazul Abdullah Mohammed. © FBI

Le chef présumé d'Al-Qaïda en Afrique de l'est, le Comorien Fazul Abdullah Mohammed, un des acteurs-clé des attentats meurtriers contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es-Salaam, a été tué mercredi à Mogadiscio, a annoncé samedi à l'AFP le chef de la police kényane Mathew Iteere.

"Nous avons reçu cette information des autorités somaliennes. On nous a dit que deux terroristes avaient été tués en Somalie mercredi. Ils ont été identifiés comme Fazul Mohammed et Ali Dere. C'est ce que nous ont dit nos homologues en Somalie", a déclaré samedi à l'AFP M. Iteere.

Selon les services de sécurité du gouvernement de transition somalien (TFG), deux membres présumés des shebab, dont un étranger, ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi dans le nord de la capitale somalienne lors d'un accrochage sur un barrage routier.

"L'un des deux hommes qui a été tué est Fazul Abdullah, que Dieu bénisse son âme", a déclaré à l'AFP un leader des shebab, sous couvert d'anonymat. Il est mort, mais il vit encore pour les milliers de moujahidine qui continuent de combattre les ennemis de l'islam, a commenté ce responsable.

Dix ans de traque

Leader présumé d'Al-Qaïda en Afrique de l'est, Fazul Abdullah Mohammed échappait depuis une dizaine d'années à la traque des Américains, qui ont mis sa tête à prix pour 5 millions de dollars. Il était l'un des acteurs-clé des attentats contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es-Salaam, qui ont fait au total 224 morts en juillet 1998.

Il était également impliqué dans les attentats anti-israéliens de Mombasa (sud-est), qui ont fait 15 morts le 28 novembre 2002.

Cette même année 2002, il s'était vu confier la direction des opérations d'Al-Qaïda pour toute l'Afrique de l'est, selon les services de sécurité américain.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Guinée équatoriale : Obiang Nguema appelle l'opposition au 'dialogue national'

Guinée équatoriale : Obiang Nguema appelle l'opposition au "dialogue national"

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema a appelé toutes les composantes politiques du pays, y compris l'opposition en exil, à participer à un "dialogue national" en nov[...]

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Le parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d'organiser la cruciale présidentielle de 2015. Pour les[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises au nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises au nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où Abubakar[...]

Nigeria : Abubakar Shekau, le calife fou de Boko Haram

Qui est vraiment Abubakar Shekau, chef de la secte nigériane Boko Haram ? "Jeune Afrique" dresse le portrait de l'un des jihadistes les plus recherchés d'Afrique.[...]

Lesotho : situation incertaine au lendemain d'un coup de force de l'armée

Il était difficile de savoir qui gouvernait dimanche le Lesotho, petit royaume montagneux enclavé dans l'Afrique du Sud, au lendemain d'un coup de force de l'armée contre la police qualifié de[...]

Ebola : un nouveau cas confirmé au Nigeria

La femme d'un médecin mort d'Ebola dans la ville pétrolière nigériane de Port Harcourt a été testée positive à son tour à la maladie, ont annoncé dimanche les[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Nigeria : Boko Haram massacre des civils dans une ville conquise du Nord

Des islamistes de Boko Haram ont tué de nombreux habitants de la ville nigériane de Gamboru Ngala, frontalière de l'extrême-nord du Cameroun, ont affirmé samedi des témoins à l'AFP.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex