Extension Factory Builder
03/12/2010 à 10:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vaccination d’un enfant congolais en RDC, pays voisin du Congo. Vaccination d’un enfant congolais en RDC, pays voisin du Congo. © AFP

Un virus sauvage de la poliomyélite a causé depuis octobre au Congo la mort de 200 personnes sur plus de 470 cas, a appris l'AFP de sources sanitaires jeudi 2 décembre à la veille du lancement d'une nouvelle phase de vaccination de masse à Brazzaville.

"Le taux de décès a diminué ces derniers jours. Mais aujourd'hui (jeudi) nous sommes à 200 décès et 472 cas au niveau national", a déclaré lors d'une brève conférence de presse le directeur régional du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Dr Gianfranco Rotigliano.

Dr Rotigliano, basé à Dakar, a effectué mercredi une visite des hôpitaux de Pointe-Noire (sud), capitale économique et épicentre de l'épidémie. L'Unicef est, avec le ministère congolais de la Santé et l'Organisation mondiale de Santé (OMS) un des organisateurs de la campagne de vaccination de masse contre la polio.

Une première phase lancée mi-novembre a été bouclée, et "le deuxième passage démarre demain (vendredi) et doit durer jusqu'à mardi, a dit le Dr Rotigliano.

"Nous estimons que dans sept à dix jours et après le deuxième passage, il n'y aura plus de nouveaux cas", a-t-il ajouté.

Selon la représentante de l'Unicef dans le pays, Marianne Flach, le Congo a reçu dans l'ensemble 18 millions de dose de vaccins, et le taux de couverture vaccinale a atteint "près de 100%" au niveau national.

À l'échelle nationale

Dans un message diffusé jeudi par la radio d'Etat, le ministre congolais de la Santé, le professeur Georges Moyen a aussi annoncé le lancement vendredi de la deuxième phase de la campagne de vaccination, en précisant qu'elle concernera seulement Brazzaville et Pointe-Noire.

"Dans les autres régions, le deuxième passage interviendra à partir du 8 décembre", a dit le ministre, se félicitant d'un "taux de couverture (...) de 98%" pour la première campagne.

Lundi, il avait fait état de 460 cas pour 195 décès.

La campagne de vaccination avait débuté à l'échelle nationale le 12 novembre à Pointe-Noire. A Brazzaville et dans les autres départements, elle s’est déroulée du 18 au 22 novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Le Panier d'Ali Bougheraba

Article pr�c�dent :
La tension monte entre Rabat et Madrid

Congo (Brazzaville)

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme étant le tournant[...]

CAN 2015 : la RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Crise centrafricaine : Denis Sassou Nguesso fait marche arrière et désavoue l'accord signé à Nairobi

Le président congolais rejette les conclusions des négociations qu'il avait lui-même initiées au Kenya. Il en a officiellement informé le président Kenyatta dans un courrier dont[...]

Congo - Centrafrique : entre Sassou Nguesso et Samba-Panza, le torchon brûle

Les relations entre la présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza et le président congolais Denis Sassou Nguesso (DSN), médiateur officiel pour la Centrafrique, sont aujourd'hui[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : "C'est un exploit pour la nation", disent les Congolais

L'émotion était très forte dans le vestiaire congolais dimanche après la victoire face au Burkina Faso (2-1), synonyme de qualification pour les quarts de finale de la CAN. Une première depuis[...]

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Les trois miracles du Congo de Claude Leroy

Vainqueur du Gabon lors de la deuxième journée du groupe A mercredi 21 janvier (1-0), le Congo n'est plus qu'à un match des quarts de finale. Pour cela, il devra battre le Burkina Faso ce dimanche (19h). Mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20101203094614 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20101203094614 from 172.16.0.100