Extension Factory Builder
18/07/2010 à 11:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des enfants apprennent à lire le Coran dans la cour d'une maison de Saint-Louis, le 5 janvier 2004. Des enfants apprennent à lire le Coran dans la cour d'une maison de Saint-Louis, le 5 janvier 2004. © AFP

Le responsable d'une organisation islamique a appelé les Etats africains à favoriser "la création d'écoles coraniques modernes" et à améliorer la formation de leurs maîtres.

Plusieurs centaines de personnes - venues principalement du Sénégal, mais aussi de Gambie, du Mali, de Guinée, des Comores ou de Mauritanie - étaient présentes samedi 17 juillet à l'ouverture de cette "conférence sur la problématique des daara (écoles coraniques) au Sénégal" qui s'achève lundi. Ce débat est organisé alors que les pseudos marabouts qui exploitent et maltraitent de petits enfants sont de plus en plus critiqués au Sénégal.

Il faut inventer "une école coranique modèle" et "moderne", a souhaité le médecin sénégalais Ciré Ly, président de l'organisation Action de solidarité islamique, organisant la conférence. Il a alors clairement fait un distinguo entre les daara classiques - "creusets de savoir, de savoir être et de savoir faire" ayant contribué à "la formation des érudits, des gouvernants et des intellectuels" - et ce qu'il a appelé les daara "sauvages", qui "ne devraient plus avoir droit de cité".

"A la place des maître coraniques qui servaient de boussoles sociales, nous sommes face à des formateurs sans formation (...) simplement mus par des considérations bassement matérielles, qui prennent en otage les enfants (...) et n'hésitent pas à porter atteinte à leur intégrité morale et physique", a-t-il dit.

Améliorer la formation des maîtres

Fin juin, le tribunal des flagrants délits de Dakar avait ainsi condamné à un an d'emprisonnement un maître coranique ayant roué de coups deux de ses disciples, des garçons âgés de 9 et 12 ans qu'il faisait mendier.

M. Ly a cependant reproché à la presse occidentale de n'avoir "d'yeux que pour les pensionnaires de ces daaras sauvages (...) gérées par de supposés maîtres coraniques dont l'ignorance de la religion et des textes sacrés n'a d'égale que la longueur du turban qui coiffe leur crâne".

Il a plutôt souhaité "que les Etats africains développent et favorisent la création de daara modernes" et "que la formation des maîtres coraniques dignes de confiance et de respect soit revisitée et améliorée".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de [...]

Sénégal : Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck... récit d'une guerre fratricide

Bien sûr, Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck n'ont pas une goutte de sang en commun. Mais tous ont grandi dans l'ombre du "Vieux", rêvant de lui succéder. Abdoulaye Wade les a[...]

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Sénégal : Suneor va céder son activité trituration au français Avril

Exclusif : Selon les informations de Jeune Afrique, Advens, actionnaire majoritaire de l'huilier sénégalais Suneor, et le Groupe Avril (ex Sofiproteol) ont signé le 13 février dernier un protocole[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100717T163801Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100717T163801Z from 172.16.0.100