Extension Factory Builder
18/07/2010 à 11:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des enfants apprennent à lire le Coran dans la cour d'une maison de Saint-Louis, le 5 janvier 2004. Des enfants apprennent à lire le Coran dans la cour d'une maison de Saint-Louis, le 5 janvier 2004. © AFP

Le responsable d'une organisation islamique a appelé les Etats africains à favoriser "la création d'écoles coraniques modernes" et à améliorer la formation de leurs maîtres.

Plusieurs centaines de personnes - venues principalement du Sénégal, mais aussi de Gambie, du Mali, de Guinée, des Comores ou de Mauritanie - étaient présentes samedi 17 juillet à l'ouverture de cette "conférence sur la problématique des daara (écoles coraniques) au Sénégal" qui s'achève lundi. Ce débat est organisé alors que les pseudos marabouts qui exploitent et maltraitent de petits enfants sont de plus en plus critiqués au Sénégal.

Il faut inventer "une école coranique modèle" et "moderne", a souhaité le médecin sénégalais Ciré Ly, président de l'organisation Action de solidarité islamique, organisant la conférence. Il a alors clairement fait un distinguo entre les daara classiques - "creusets de savoir, de savoir être et de savoir faire" ayant contribué à "la formation des érudits, des gouvernants et des intellectuels" - et ce qu'il a appelé les daara "sauvages", qui "ne devraient plus avoir droit de cité".

"A la place des maître coraniques qui servaient de boussoles sociales, nous sommes face à des formateurs sans formation (...) simplement mus par des considérations bassement matérielles, qui prennent en otage les enfants (...) et n'hésitent pas à porter atteinte à leur intégrité morale et physique", a-t-il dit.

Améliorer la formation des maîtres

Fin juin, le tribunal des flagrants délits de Dakar avait ainsi condamné à un an d'emprisonnement un maître coranique ayant roué de coups deux de ses disciples, des garçons âgés de 9 et 12 ans qu'il faisait mendier.

M. Ly a cependant reproché à la presse occidentale de n'avoir "d'yeux que pour les pensionnaires de ces daaras sauvages (...) gérées par de supposés maîtres coraniques dont l'ignorance de la religion et des textes sacrés n'a d'égale que la longueur du turban qui coiffe leur crâne".

Il a plutôt souhaité "que les Etats africains développent et favorisent la création de daara modernes" et "que la formation des maîtres coraniques dignes de confiance et de respect soit revisitée et améliorée".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Sénégal : Abdoulaye Wade accuse Macky Sall de corruption

Sénégal : Abdoulaye Wade accuse Macky Sall de corruption

Lors d'une réunion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), mardi à Dakar, l'ancien président Abdoulaye Wade a accusé le chef de l'État, Macky Sall[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Sénégal - Macky Sall : "Mes principaux adversaires ne sont pas Wade et consorts, ce sont les inégalités sociales"

Réformes, Wade père et fils, procès Habré, Ebola, diplomatie... Macky Sall, le chef de l'État sénégalais répond à toutes nos questions, et défend son [...]

Sénégal : pas de production pétrolière avant 2020

Le Sénégal espère produire son premier baril d'or noir en 2019-2020 à la suite de la récente découverte de pétrole au large de ses côtes, a affirmé le 15 octobre[...]

Carte interactive : ces événements menacés ou annulés à cause d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, une dizaine d'événements ont été annulés sur le continent. D'autres, censés se[...]

Omar Sy : "Je ne suis pas un acteur noir"

Le comédien le plus populaire de France incarne un sans-papiers dans "Samba", le dernier film d'Éric Toledano et Olivier Nakache. Son dernier rôle, son aventure hollywoodienne, la place des[...]

Le Sénégalais Makhtar Diop ne sera pas candidat à la BAD

Quelques jours après avoir été mis en retrait de la vice-présidence Afrique de la Banque mondiale, Makhtar Diop annonce sur Twitter sa décision de ne pas se présenter à la[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers