Extension Factory Builder
08/07/2010 à 16:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Une attaque à l’arme automatique de l’Armée de résistance du seigneur a fait quatre morts, dimanche, dans la région de Bangassou, dans le sud-est de la Centrafrique, d’après la Croix-Rouge. La rébellion aurait enlevé six personnes.

Les villageois de Mandabazouma, dans le sud-est de la Centrafrique, ont été les nouvelles victimes de la terrible Armée de résistance du seigneur (LRA), dimanche.

« Les rebelles de la LRA ont attaqué Mandabazouma dimanche vers la fin de l'après-midi avec des tirs nourris à l'arme automatique, provoquant la débandade parmi la population, » a affirmé un membre de la Croix-Rouge à l’AFP. « Quatre personnes ont été tuées, sept autres blessées et six ont été enlevées par les rebelles qui ont pillé et incendié les maisons d'habitation. »

Autodéfense insuffisante

La LRA, groupe de rebelles ougandais, est arrivé en 2008 en Centrafrique. Malgré les déclarations des autorités centrafricaines, qui appellent des civils à mettre en place des groupes d’autodéfense, et l’autorisation donnée à l’armée ougandaise d’intervenir sur son sol, les attaques se sont multipliées depuis le mois de février.

Depuis l’arrivée des LRA, 200 personnes auraient été tuées dans le pays. Les déplacés se comptent en milliers, dans les régions de Mboki, Obo Bakouma, Bangassou et Zémio.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Mootassem en disgrâce

Article précédent :
Papa Wemba, retour sous surveillance

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Centrafrique

Centrafrique : 25 morts dans l'effondrement d'une mine d'or

Centrafrique : 25 morts dans l'effondrement d'une mine d'or

Au moins vingt-cinq personnes sont mortes dans l'effondrement d'une mine d'or dans la région de Bambari, dans le centre de la Centrafrique, a-t-on appris samedi de sources concordantes.[...]

Centrafrique : à peine nommé, le gouvernement déjà contesté

A peine nommé, le nouveau gouvernement de transition centrafricain était déjà contesté samedi, en particulier par l'ex-rébellion Séléka qui affirme ne pas y avoir de[...]

Centrafrique : nomination d'un nouveau gouvernement de large ouverture

Le Premier ministre centrafricain Mahamat Kamoun a annoncé vendredi la formation d'un nouveau gouvernement de large ouverture, comptant une trentaine de ministres, dont des représentants des groupes armés et[...]

Centrafrique : Mahamat Kamoun a formé son gouvernement

Quelques heures après le discours à la nation de la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, au cours duquel elle a confirmé Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre,[...]

Centrafrique : des centaines de personnes manifestent contre la présence française à Bangui

Des centaines de personnes ont participé jeudi à une manifestation pacifique à Bangui contre la présence militaire française en Centrafrique.[...]

Centrafrique : cinq morts dans des heurts entre des soldats français et des hommes armés

Des sources hospitalières ont indiqué jeudi que cinq personnes avaient été tuées et une trentaine d'autres blessées dans les heurts du 19 août à Bangui, entre des soldats[...]

Centrafrique : affrontements à Bangui entre des soldats français et des individus armés

Des combats ont opposé mardi soir et mercredi matin à Bangui des soldats français de la force européenne Eufor et des individus armés.[...]

Centrafrique : 7 600 Casques bleus seront déployés au 15 septembre

L'ONU a annoncé mardi le déploiement au 15 septembre de 7 600 hommes en République centrafricaine dans le cadre de son opération de maintien de la paix.[...]

Centrafrique : le choix du nouveau Premier ministre, Mahamat Kamoun, fait encore débat

La désignation d'un gouvernement n'est pas encore d'actualité en Centrafrique. Mardi, le président du parlement provisoire, Alexandre Ferdinand Nguendet, a demandé d'y "surseoir", estimant[...]

La Centrafrique toujours dans l'attente d'un gouvernement "élargi"

Les Centrafricains attendent toujours la formation d'un nouveau gouvernement "élargi" à la suite de la nomination du Premier ministre Mahamat Kamoun, il y a plus d'une semaine. Ce retard fragilise une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers