Extension Factory Builder
19/06/2010 à 11:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Hassan Jallow, procureur du TPIR, le 28 septembre 2006 à Nairobi. Hassan Jallow, procureur du TPIR, le 28 septembre 2006 à Nairobi. © AFP

Le procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) dénonce le manque de soutien du Kenya dans l'enquête pour arrêter Félicien Kabuga, accusé d'avoir pris part au génocide rwandais.

Le Kenya n'a pas coopéré avec le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour l'arrestation de Félicien Kabuga, qui est accusé d'avoir financer le génocide de 1994 au Rwanda, a affirmé vendredi 18 juin le procureur du tribunal. "J'ai le regret d'annoncer (...) qu'il n'y a pas eu de progrès en matière de coopération avec le Kenya sur le cas de Félicien Kabuga", a dit le procureur, Hassan Jallow, dans un compte-rendu au Conseil de sécurité de l'ONU sur les activités depuis six mois du TPIR basé à Arusha (Tanzanie).

"Malgré l'existence de nombreux indices de l'entrée de Kabuga, de sa résidence, de ses activités et de ses apparitions dans ce pays, le Kenya ne l'a pas arrêté et n'a pas non plus fourni d'informations demandées par le procureur pour aider au repérage et à l'arrestation de ce fugitif," a-t-il ajouté. A la demande de M. Jallow, le président du TPIR, Dennis Byron, a formellement informé du manque de coopération du Kenya le président du Conseil de sécurité, l'ambassadeur du Mexique Claude Heller.

En fuite

Kabuga est le plus recherché des 11 suspects de génocide poursuivis par le TPIR et toujours en fuite. Les Etats-Unis ont mis à prix sa capture pour cinq millions de dollars. Ce riche homme d'affaires est en fuite depuis des années après avoir été inculpé par le TPIR pour son rôle dans le génocide au Rwanda, qui a fait quelque 800 000 morts.

Le Kenya, où Kabuga aurait bénéficié de la protection de hauts responsables du précédent gouvernement, nie qu'il se trouve sur son territoire et s'est engagé à l'arrêter s'il y était découvert.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
La justice veut entendre Isabelle Vieira

Article pr�c�dent :
Doublé africain

Kenya

Vidéo : les députés kényans en viennent aux mains lors du vote d'une loi antiterroriste

Vidéo : les députés kényans en viennent aux mains lors du vote d'une loi antiterroriste

Le vote d'une loi sécuritaire très controversée jeudi par l'Assemblée nationale kényane s'est déroulé dans un chaos indescriptible. Les membres de l'opposition dénoncent un c[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Au Kenya, des "Jeux Olympiques masaï" pour sauver les derniers lions

Bondissant dans les airs, brandissant leurs lances en guise de javelots, les chasseurs de lions du Kenya ont rivalisé d'adresse samedi lors de "Jeux Olympiques masaï" organisés pour sauver ces fauves[...]

Kenya : le gouvernement a-t-il mis sur pied des escadrons de la mort contre des islamistes ?

Furieux, le gouvernement kényan a ordonné mardi 9 décembre une enquête sur les personnes impliquées dans un reportage de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira accusant la[...]

Kenya : la CPI abandonne les poursuites contre le président Kenyatta

La Cour pénale internationale (CPI) a décidé vendredi d'abandonner ses poursuites contre le président kényan, Uhuru Kenyatta.[...]

Rwanda - Me Cantier : "J'ignore qui a enlevé Émile Gafirita"

Me François Cantier, avocat du Rwandais Émile Gafirita, répond aux questions de "Jeune Afrique" au sujet de l'enlèvement de son client, au Kenya, mi-novembre. L'ancien sous-officier devait[...]

CPI : les juges perdent patience dans l'affaire Kenyatta

Les juges de la CPI ont donné mercredi une semaine à la procureur Fatou Bensouda pour qu'elle démontre avoir rassemblé des preuves supplémentaires contre le président kényan Uhuru[...]

Uhuru Kenyatta : le Kenya "ne reculera pas" face aux "animaux enragés" Shebab

Le gouvernement kényan n'a pas tardé à réagir après l'attaque des Shebab ayant fait 36 morts près de Mandera dans la nuit de lundi à mardi. Le ministre de l'Intérieur a[...]

Kenya : des hommes armés tuent au moins 36 personnes dans le Nord-Est

Au moins 36 personnes ont été tuées par des hommes armés mardi matin dans le nord-est du Kenya. L'attaque a été revendiquée par les Shebab somaliens.[...]

Ces futurs ports qui vont changer la donne en Afrique

Entre sites traditionnels et plateformes de transbordement, un nouveau réseau d'interfaces émerge. Leur but : connecter l'intérieur des terres à la mer.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers