Extension Factory Builder
14/06/2010 à 09:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le colonel Combo Ayouba était réputé proche du président Ahmed Abdallah Sambi (photo). Le colonel Combo Ayouba était réputé proche du président Ahmed Abdallah Sambi (photo). © AFP

Le colonel Combo Ayouba, un "chef de corps" de l'Armée nationale de développement (AND) réputé proche du président, a été assassiné par des inconnus à son domicile, d'après une source policière.

"Des voisins ont entendu dans la soirée des coups de feu au domicile du colonel", dans le nord de la capitale comorienne, a indiqué à l'AFP un responsable de la police locale, qui a requis l'anonymat. "Ils ont retrouvé le corps de l'officier criblé d'une dizaine de balles" devant sa maison, a expliqué cette source.

Le colonel Combo Ayouba était "chef de corps" au sein de l'Armée nationale de développement (AND), l'armée comorienne, et l'un de ses plus haut gradés.

Formé par Bob Denard

Originaire de l'île d'Anjouan, considéré au sein de l'état-major plutôt comme un proche du président, il était l'un des rares anciens membres de la garde présidentielle formée dans les années 1980 par le mercenaire français Bob Denard, encore en activité au sein de l'armée, et à ce niveau de responsabilité.

Cet assassinat intervient dans un contexte de vive tension politique aux Comores, après la prolongation contestée au-delà du 26 mai dernier du mandat du président Ahmed Abdallah Sambi.

La petite armée comorienne a connu ces derniers mois de gros tiraillements, se traduisant notamment par un malaise croissant entre une partie de l'état-major et le pouvoir exécutif.

Mi-mai, un accord de "réconciliation" avait été signé par le chef d'état-major de l'AND, le général Salimou Amiri, et le chef du cabinet militaire à la présidence pour "rétablir la sérénité" au sein de l'armée. L'AND compte un peu moins de 2.000 hommes, répartis au sein des Forces comoriennes de défense (FCD, 1.000), la gendarmerie (600), la garde présidentielle (100), les services de santé (60) et les écoles d'instruction.

Petit archipel de l'océan Indien, les Comores ont connu, depuis l'indépendance, une vingtaine de coups d'État ou tentatives supposées, menées notamment par le mercenaire Bob Denard. Des négociations politiques, menées depuis deux mois par la communauté internationale pour fixer la date de l'élection présidentielle et les termes de la période de transition, n'ont pas abouti à ce jour, alors que le président Sambi a prolongé son mandat jusqu'à fin 2011.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Comores

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Législatives aux Comores : face-à-face tendu entre pro et anti-Sambi

Les Comores votent dimanche pour le deuxième tour des législatives dans un face-à-face tendu entre le camp de l'ex-président Ahmed Abdallah Sambi, partisan d'un rapprochement avec le monde musulman, et[...]

Comores : des législatives plombées par les pénuries d'eau et d'électricité

Les Comores retournent dimanche aux urnes pour le second tour des législatives, un scrutin clé pour la stabilité de cet archipel musulman francophone où le manque chronique d'eau et[...]

France : Yemenia condamnée à verser 30 millions d'euros aux familles des victimes du crash de 2009

Le 30 juin 2009, un avion de la Yemenia s’abîmait en mer au large des Comores. Cinq ans plus tard et après la mise en examen de la compagnie en 2013, les proches des victimes ont été[...]

Comores : issue incertaine pour le second tour des législatives

Le second tour des législatives aux Comores verra s'affronter dans un face-à-face à l'issue incertaine, le parti du président Ikililou Dhoinine à celui de son prédécesseur,[...]

Comores : Sakina M'sa, en mode solidaire

Entre les fashion weeks africaines, l'exportation des tissus et les défilés en Occident, le stylisme africain est en plein essor. Portraits de créateurs locaux qui revendiquent leur héritage[...]

Comores : Hayati Chayehoi, la révélation

Entre les fashion weeks africaines, l'exportation des tissus et les défilés en Occident, le stylisme africain est en plein essor. Portraits de créateurs locaux qui revendiquent leur héritage hors du[...]

Comores : le juge et les putschistes présumés

Aux Comores, la justice prend son temps pour traiter les dossiers des auteurs présumés de la tentative de coup d'État du 19 avril 2013.[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

France : une mini tournée africaine pour François Hollande en juillet

Le mois de juillet sera africain pour le président français, François Hollande. Attendu en Côte d'Ivoire, il pourrait faire un saut au Niger avant de partir pour les Comores et Mayotte.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100614090329 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100614090329 from 172.16.0.100